CES 18 > Bilan de l'offre audio‑vidéo du salon CES Las Vegas 2018

23.01.2018 / 08:54

L'édition 2018 du salon CES de Las Vegas est désormais derrière nous depuis un peu moins de deux semaines, l'occasion pour la rédaction d'AVCesar.com de dresser un bilan rapide des principales nouveautés dévoilées sur les stands des constructeurs/marques et d'identifier les tendances de cette grand‑messe de l'électronique grand public.


Première constatation, dans le domaine de l'audio‑vidéo, le CES est de moins en moins « produits » et de plus en plus « techno ». En cela, il revient à ses premières amours, c'est‑à‑dire aux éditions d'avant 2010. S'il était déjà difficile de découvrir les gammes des marques au CES ces dernières années, notamment en matière de téléviseurs, en 2018, ce fut pratiquement impossible.

 

Encore une fois, plusieurs raisons à cela : la crainte des leaders coréens de voir leur design et articulation de gammes copiés en quelques semaines par les acteurs chinois. Mais aussi la date du CES, en tout début d'année, trop éloignée de la réelle présentation des produits, au printemps.

En revanche, a contrario de 2017 où tous les produits présentés à Las Vegas étaient connus d'avance (nous avions évoqué dans nos colonnes tous les produits dévoilés sur le show, seul le design de certains était réellement une découverte), le millésime 2018 nous a réservé de belles surprises. Mais encore une fois, ces dernières étaient présentes au salon à l'état de prototype et concerneront d'abord les professionnels avant de débarquer dans le secteur grand public.

 

LCD vs Oled vs micro-LED

Il en est ainsi du premier TV Oled 8K 88'' présenté par LG (cf. photo ci‑dessous), des révolutionnaires TV Oled Ultra HD 65'' enroulable démontré par LG Display et écran modulaire micro‑LED The Wall de Samsung (cf. deuxième photo ci‑dessous). Le premier est annoncé pour 2019 au mieux (on n'ose imaginer son tarif lorsque l'on connaît celui d'un TV Oled Ultra HD 77''), le deuxième est prévu pour 2020. Et si le dernier est espéré dans la gamme grand public du constructeur en 2019 (il devrait être disponible pour les pros à partir de la rentrée prochaine), son tarif sera sans nul doute prohibitif pour l'immense majorité d'entre nous.

 

 

Ne boudons toutefois pas notre plaisir, le CES a retrouvé sa vocation première en 2018, c'est‑à‑dire indiquer de nouveaux axes de développement en matière de technologies grand public. En ce sens, si le micro‑LED est connu (les écrans géants présents dans les stades ou le mur d'image Cledis présenté par Sony au CES 2017 sont tout basés sur des panneaux micro‑LED), c'est la première fois qu'il est envisagé pour une application grand public.

 

Il s'agit d'une nouvelle technologie TV, concurrente du LCD et de l'Oled, cette dernière étant désormais là pour (au moins) un moment. Il faut tout de même garder en tête plus globalement que certaines « technos » découvertes au CES pourraient ne jamais voir le jour commercialement, ce fut souvent le cas de matériels et/ou concepts exposés au CES ces dernières décennies. Même si, on s'empresse de le dire, le micro‑LED a tout pour réussir. Samsung n'est d'ailleurs pas le seul groupe international à s'y intéresser, Apple par exemple regarde cela de très près en vue d'une intégration dans de futures Apple Watch, paraît‑il…

 

 

De beaux produits présentés cependant

Sur le secteur vidéo, si l'on met de côté les deux leaders du marché qui présentaient peu de choses (LG avec sa gamme Oled et un modèle LCD, un seul spécimen QLED 8K avec Upscaling AI pour Samsung et un TV QLED 2018 sur invitation), d'autres marques ont cependant dévoilé leurs téléviseurs.

 

C'est le cas de Sony avec sa nouvelle série TV Oled AF8 (cf. photo ci‑dessous). Idem pour Panasonic avec quatre nouvelles références Oled dévoilées (FZ800 et FZ950). De leur côté, les constructeurs chinois ont surtout présenté aux États‑Unis les produits dévoilés au salon IFA de Berlin (Laser TV et séries LCD UA9 pour Hisense avec un modèle 75'' à 1 000 zones indépendantes et X6 85'' chez TCL), même si l'information d'une série TV Oled chez Hisense annoncée le premier jour du salon a surpris tout le monde à Las Vegas.

 

La 8K en vedette !

Il est un constat implacable au CES 2018 : la technologie 8K était largement mise en avant sur les stands des marques TV. Beaucoup d'entre vous ont vivement réagi à nos actualités en arguant que c'était largement prématuré, la technologie Ultra HD/4K étant encore loin d'être dans tous les foyers. Certes. Mais il s'agit là d'une vue essentiellement occidentale du marché de la télévision.

 

Au Japon et bientôt en Chine, la 8K sera une réalité commerciale. Et tous les fabricants d'écrans, LCD ou Oled, s'activent. Préparer le terrain télévisuel chinois et nippon ne sera de toute façon pas vain, les débouchés commerciaux du 8K étant prévu, selon divers facteurs, pour les années 2022/2025 en Europe. Forcément, les modèles de téléviseurs pressentis pour ces territoires se retrouveront d'une façon ou d'une autre dans le reste du monde, normalement tout en haut des gammes des marques, l'Ultra HD/8K coiffant logiquement l'Ultra HD/4K.

 

 

De cette situation, il ressort un point positif dans l'attente de contenus 8K (il coulera beaucoup d'eau sous les ponts avant que ces derniers soient disponibles en masse), les marques et constructeurs TV ont l'obligation d'investir lourdement dans le traitement d'image afin de ne pas décevoir le consommateur spectateur d'un contenu Full HD ou Ultra HD/4K sur un écran 8K. La course au meilleur traitement vidéo est donc lancée avec des démonstrations sacrément bluffantes et enthousiasmantes au CES 2018, qu'il s'agisse de l'Alpha 9 chez LG, de l'Upscaling AI chez Samsung (cf. photo ci‑dessus) ou du X1 Ultimate chez Sony. En revanche, si la 8K devrait permettre au relief de refaire surface en fanfare, sans lunettes, seule une démonstration 3D orchestrée conjointement par StreamTV et le fabricant de panneaux LCD chinois BOE était visible. Plus étonnant encore, le résultat n'était pas franchement au rendez‑vous… Bref, il reste du boulot avant de profiter d'une image réellement 3D sans lunettes à la maison.

 

Le secteur audio, timide au CES

Depuis un bail déjà, le secteur audio du CES est réduit à la portion congrue. Les constructeurs et marques ont trouvé leur bonheur ailleurs, au High End de Munich ou encore à l'IFA de Berlin. C'est effectivement en Allemagne principalement que Athoms, B&W, Cabasse, Denon, Focal, Harman Kardon, Kef, Libratone, Marantz, Nad, Onkyo, Philips, Pioneer, Yamaha, Rotel… font feu de tout bois et dévoilent leurs nouveautés. Heureusement, les marques US qui jouent à domicile, Klipsch en tête, sont là pour exposer leurs dernières créations. On a ainsi découvert de nouvelles déclinaisons des modèles The Three, et RW‑1 (cliquez sur ces références pour découvrir les tests complets de ces produits par la réfaction d'AVCesar.com) avec les fonctions vocales Google Assistant ou Amazon Alexa intégrées.

 

Voilà qui nous amène à souligner l'hyper‑présence de la firme de Mountain View cette année, avec Google Assistant, dans le but de concurrencer Amazon Alexa qui avait dominé les débats de la tête et des épaules (et du micro) au CES 2017. Plus curieusement, Siri était sans voix au CES, un lieu où Apple aurait pu promouvoir son enceinte HomePod aux yeux de tous, aux États‑Unis de surcroît (on le répète).

 

 

Bien sûr, les marques généralistes (LG, Samsung, Sony…) présentent sur leur stand quelques matériels audio (barres de son, amplificateurs, enceintes réseaux, audio mobile…), mais ils sont surtout destinés à accompagner un téléviseur.

 

HDR10+, technologie HDR gagnante du CES 2018

Il est un terme entendu souvent dans les allées du CES 2018, notamment sur les stands des marques audio‑vidéo Samsung et Panasonic : HDR10+. Désormais, le HDR Dolby Vision n'est plus le seul format HDR premium, c'est‑à‑dire avec métadonnées dynamiques. Et le CES fut aussi l'occasion pour la BDA (Blu‑Ray Disc Association) de valider le HDR10+ comme format HDR possible sur les disques Ultra HD Blu‑RayWarner, en plus des studios Fox, a d'ailleurs déclaré sa volonté d'adopter le HDR10+ dans un an.

 

 

 

Peu de nouveautés en revanche sur le HDR HLG. Format toujours supporté essentiellement par les broadcasters, l'immense majorité des TV du marché devrait être compatible à plus ou moins moyen terme.

 

Dolby Atmos de plus en plus présent

Plus globalement, le format sonore Dolby Atmos est apparu largement plus présent au sein de matériels audio que les précédentes années. 2018 pourrait bien marquer la démocratisation de cette technologie via son intégration dans de matériels toujours plus nombreux (cf. le génial système Jamo Studio 8).

 

 

Pour vivre, ou revivre, toutes les annonces du CES de Las Vegas 2018, cliquez sur le lien suivant : CES Las Vegas 2018, toutes les annonces !

CES 18 > Bilan de l'offre audio‑vidéo du salon CES Las Vegas 2018
1944,03 €
Amazon.fr
SUR LE MÊME THÈME
07/12/17 - CES 2018, LG et Samsung dévoileront les TV du futur…
04/12/17 - Nouvelle génération de puces 10 nm signée Samsung en 2018
31/05/17 - Prototypes écrans QLED électroluminescents présentés par le Chinois BOE Technology
17/05/17 - Panneaux LCD Ultra HD WRVB 3K vs RVB 4K, quelles différences et quelles conséquences ?
01/02/17 - Les cours d'informatique se développent
04/01/17 - CES 17 > La technologie sexy d'Emily Ratajkowski
22/09/16 - À ne pas rater ! Démo du nouveau Smyth Realiser A16 au Festival Son et Image
13/06/16 - Prothèse bionique Deus Ex, la réalité dépasse la science-fiction
02/06/16 - Sony dépose une lentille de contact intelligente : du jamais-vu
31/05/16 - Production optimisée du graphène : bonne nouvelle pour les matériels électroniques
16/05/16 - Google Tilt Brush : peinture 3D en réalité virtuelle
10/05/16 - SVS Smyth Realiser A16 : Dolby Atmos et DTS:X au casque
03/05/16 - Capteur d’empreintes sous verre : innovation LG Innotek
20/04/16 - Dolby AC-4 sur TV Samsung : pour 2017
19/04/16 - Réalité virtuelle sur YouTube : live streaming à 360° et son immersif
COMMENTAIRES
COMPARATIFS
»
Comparatif : quelle tablette 7'' choisir ?
»
Six platines Blu-Ray 3D à moins de 160 €
»
6 stations d'accueil iPod/iPhone à moins de 600 €