Où avais-je la tête ?

Année : 2007
Réalisateur : Nathalie Donnini
: Hippolyte Girardot, Judith Rémy, Philippe Rebbot, Jean-Pierre Cassel
Éditeur : FTD
DVD : DVD-9, 85’, zone 2
Genre : comédie romantique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 06/08/08
Prix ind. : 16,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français stéréo
Français Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Aucun
Paul-Vincent (Hippolyte Girardot) est un as de la finance, mais un handicapé de l'amour. En déplacement en province pour affaires, il fait la connaissance d'Agnès (Judith Rémy), une jeune femme pétillante et fantasque. Tout son opposé. Et par malheur, elle ne va pas tarder à débarquer dans son loft froid comme la mort où rien ne dépasse, et à chambouler toutes ses croyances sur les femmes et la vie à deux.


Comédie romantique un brin décousue de Nathalie Donnini, dont c'est le premier long métrage, Où avais-je la tête brille par ses dialogues souvent drôles et toujours justes, et son interprétation. La réalisation un brin « old school » et la mise en scène manquent certainement de punch, mais le charme opère. La musique aidant, on suit avec plaisir l'éveil au monde de cet être plus hermétique qu'une huître, par le truchement d'une petite fée venue de la planète Vénus. Pourquoi pas ?
Carina Ramon - Publié le 21/07/08
Où avais-je la tête ? (2007)
Où avais-je la tête ? (2007)
Où avais-je la tête ? (2007)
Liste des bonus
- Deux courts métrages de la réalisatrice : J'attends Daniel pour peindre (19'), Le cadeau commun (26')
- Bande-annonce


Commentaire
Deux courts métrages où Judith Rémy excelle déjà. Une comédienne à suivre.
Note bonus : 3/6
Image
Pas mal de fourmillements sur les plans larges, des contrastes parfois justes et une photo un peu froide. Plus de précision et de chaleur n'aurait pas nuit au propos.
Top image : aucun
Note image : 3/6
Son
La piste stéréo, de bonne facture avec ses dialogues bien placés, soutient la comparaison avec la piste multicanale, sans emphase, même lors des scènes musicales. Spectacle essentiellement frontal en 5.1.
Top son : aucun
Note son : 3/6


PLANNING
BLU 22/10/17 Seven
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
tatiana-maslany
poppy-montgomery
eric-rochant
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Roger Dodger
Rolie Polie Olie: The Great Defender of Fun
Rose Red
Rosie And Jim - Sticky Honey And Other Stories
Roxanna
Run for the Money
Our Times
S1m0ne
Saathiya
Sabretooth
Sade: Lovers Live
Sex is Zero
Saint Sinner
Salem Witch Trials
San Giovanni – L'apocalisse
Sandwiches That You Will Like
Santa Maradona
Santa vs. the Snowman 3D
Santosham
Satans School for Lust