Interview
Juliette Lamboley - 15 ans et demi
À 18 ans, Juliette Lamboley a la tête sur les épaules. La ravissante comédienne est simple, décontractée et promise à un brillant avenir. C’est tout le mal qu’on lui souhaite tant son rôle dans 15 ans et demi est révélateur d’un potentiel qu’on devine immense.

Comment avez-vous décroché le rôle d’Églantine ?
JL : c’est mon agent qui m’a appelé. Cela remonte à deux ans. Il m'a dit qu’il y avait un projet de long métrage pour moi avec Daniel Auteuil. Un premier rôle. L’histoire d’un père et de sa fille. Ensuite, je suis passée par l’étape des castings avec François Desagnat et Thomas Sorriaux, les deux réalisateurs. J’ai eu une très bonne impression. Puis j'ai fait une première lecture du scénario avec toute l’équipe du film, dont Daniel Auteuil.


Avez-vous tout de suite aimé l'histoire ?
JL : en fait, j’ai fini par lire beaucoup de versions. Ce qui m’a immédiatement plu, c’est tout ce qui concerne les relations père-fille, parce qu’elles me rappelaient des choses personnelles. J’ai aussi adoré les visions. C’est une comédie burlesque qui me semble assez bien représentative de la jeunesse d’aujourd’hui.


Qu’appréhendiez-vous le plus ? Le fait de tenir pour la première fois un rôle principal ? Ou de jouer avec Daniel Auteuil ?
JL : je n’y ai pas du tout pensé. Ce qui me faisait le plus peur à la lecture du script, c'étaient les scènes importantes et celles où l'on devait faire passer beaucoup d’émotion. En fait, juste avant le tournage, on a la trouille et on ne sait pas si on va réussir à bien jouer ces scènes-là.


Comment travaillez-vous ?
JL : j’essaie d’avoir le contrôle. Je répète beaucoup pour que tout soit naturel le jour J. C’est paradoxal, mais je travaille énormément en amont pour arriver à être spontanée.


Comment s’est déroulé le tournage ?
JL : franchement, c’était génial. Tout le monde était soudé et détendu. Bonne expérience.


Qu’est-ce que le film vous a appris ?
JL : le fait de jouer avec Daniel Auteuil m'a énormément appris. Même si ce que je viens de dire est un épouvantable cliché, c’est la pure vérité. Les jours où je devais jouer sans lui, j’étais beaucoup plus stressée.


Qu’avez-vous pensé du film une fois terminé ?
JL : je l’ai vu un an après l’avoir tourné. J’ai immédiatement senti ce qui n’allait pas, mais j’ai été agréablement surprise.


Qu’attendez-vous de ce métier ?
JL : rien (rires). Je veux prendre du plaisir. Je ne veux pas être malheureuse en attendant près de mon téléphone qu’il sonne. Je veux à ce moment-là pouvoir faire autre chose. C’est pour ça que je continue mes études. Je fais une fac « d’humanité ». C’est de la philo, des langues, de l’art et du grec ancien. C’est un tronc commun hypergénéral qui ouvre sur beaucoup de choses.


Et au cinéma, vers quel type de rôle aimeriez-vous aller ?
JL : des rôles sombres et tourmentés (rires). Je suis capable de me transformer complètement pour un personnage. Mais chaque chose en son temps (rires). Là, je vais bientôt signer pour un film important en langue anglaise. Donc tout se passe bien pour moi.
Cédric Melon - Publié le 04/12/08
 
 
ABÉCÉDAIRE
Cinémascope
Format extra large de pellicule cinéma. Le rapport largeur/hauteur des images Cinémascope est équivalent à 2.35.
Dolby Digital
Système audio de codage numérique avec compression (AC-3) autorisant jusqu'à six pistes (5.1). Ces dernières ne sont pas matricées mais discrètes (indépendantes). À noter, le Dolby Digital est rétrocompatible avec le Pro Logic et la stéréo (Downmix).
DVD
Pour Digital Versatil Disc. Disque optique autorisant un stockage important de données (jusqu'à 8,5 Go par face).
Iso
Fichier image du contenu d'un disque optique (CD audio, DVD vidéo ou BD vidéo). Il contient l'intégralité des pistes audio et vidéo, ainsi que les sous‑titres, les menus et l'interactivité.
LipSync
Pour Lip Synchronisation. Fonction permettant de synchroniser l'image et le son, et ainsi de compenser les retards de l'image engendrés par les différents traitements vidéo. Au final, cela permet de conserver des dialogues en phase avec le mouvement des lèvres des acteurs.
Trapped in the Closet Chapters 23-33 - Trash Dance - Trashed - Traveling Light - Travelling Salesman - Treasure Buddies - Treme: "Saints" - Trinity Goodheart - Trishna - Trooper and the Legend of the Golden Key - Elite Squad 2: The Enemy Within - Trouble with the Curve - True Bloodthirst - True Skin - True Wolf - Truth About Kerry - Truth In 24 II: Every second counts - Tuesday, After Christmas - Twixt - Tyler Perry's I Don't Want to Do Wrong: The Play - Tyrannosaur - U.N. Me - UFC 143: Diaz vs. Condit - UFC 144: Edgar vs. Henderson - UFC 145: Jones vs. Evans - UFC 146: Dos Santos vs. Mir - UFC 147: Silva vs. Franklin II - UFC 147: Silva vs. Franklin II Prelims - UFC 148 Silva vs Sonnen II Prelims - UFC 148: Silva vs. Sonnen II Femme Libre La An Unmarried Woman - Anges Gardiens Les - Fear - Anneaux Ouverts 8 Mm Argent Vielli - Solido Pompier Range Rover-Solido - Alévêque, Christophe - Christophe Alévêque Est Super Rebelle !...... - Sony "My First Sony" WM-3000 - Baladeur K7 Cassette - Plaquettes De Frein Pour Renault 5 Alpine, 12, 18 - Chez Mangaye 2 - Josette - Eurythmics - Greatest Hits - Dalle Ecran LED 17.3" WSXGA 1600x900 16:9 pour pc portable P... - Racers Motor Action - Extreme Wheelie - Lego 8164 - Vendredi 13 Chapitre 2 "Le Tueur Du Vendredi" - Doudou Lapin Plat Les Bonbons Baby Nat Babynat - Souris Tex Doudou Pull Tee Shirt Rayé 16 Cm - Lot De Serviettes Déco: Anges Naïfs De Noël - Hellsing - Order Ii - Happy Feet-Uk Version - Brother MFC-9840CDW - Imprimante Multifonction -
  Smartphones    |     Data test    |     Groupement assureurs    |     Écrans plats    |     Flux RSS    |     Mentions légales    |     Contact     Copyright ® 2014 AVCesar.com