Harman Kardon AVR-370

Par Jacques Guiot - Publié le 30/01/13
Fonctions
Autant le dire d'emblée, et c'est l'une des belles surprises de cette nouvelle gamme, le constructeur Harman Kardon propose dorénavant nombre de fonctions intéressantes sur ses amplificateurs. Sans transformer ces derniers, à l'instar d'autres marques, en véritable nodal audio‑vidéo capables de gérer l'intégralité du système image et son d'un foyer (certains s'en féliciteront), de nombreuses fonctions considérées essentielles de nos jours font leur apparition, comme la compatibilité AirPlay ou la passerelle audio UPnP (DLNA) offrant l'accès aux Webradios et aux fichiers audio.

Comme la plupart des amplificateurs Home Cinéma, surtout les modèles dotés d'une sortie Pre‑Out multicanal, l'Harman Kardon AVR‑370 propose deux prises Trigger 12V permettant d'automatiser la mise en route de plusieurs appareils à l'aide d’un seul bouton (comme un amplificateur de puissance). Une entrée/sortie pour module IR permet aussi de chaîner les éléments à partir d’un seul récepteur extérieur. Et la prise RS‑232 autorise la prise de commande à distance de l'appareil, une fonction indispensable pour les intégrateurs.

Deux télécommandes sont fournies : l'une simplifiée, toute petite et légère, l’autre complète, grosse et dotée de touches rétroéclairées. La première est surtout destinée à une seconde zone (elle permet de contrôler l'amplificateur depuis une autre pièce grâce à un déport IR), mais peut aussi convenir pour l'usage des commandes simplifiées comme le réglage du volume, la sélection de la source ou d'un mode audio. L’autre est indispensable pour la prise en main de l’appareil. De type universelle, elle est préprogrammée et programmable avec apprentissage des codes infrarouges et permet de contrôler jusqu'à huit appareils reliés à l'Harman Kardon AVR‑370.

L’amplificateur offre bien sûr un tuner intégré AM/FM. L’OSD est multilingue, avec le français, et il s’affiche à travers la sortie HDMI en surimpression du contenu en cours de lecture. Cela permet, par exemple, de faire des réglages des traitements vidéo et audio durant un film sans l'interrompre. Cet OSD, assez basique, n'est pas le mieux pensé que nous ayons vu jusqu'alors, mais une fois pris en main, il s'avère simple d'utilisation, et surtout réactif.
Autre petite originalité, les deux sortie HDMI gèrent le CEC et la fonction ARC, sont transparentes aux signaux 3D, 1 080p et Ultra HD et gèrent le xvYCC et le Deep Color 36 bits.
 
 
Fonctions
CEC
ARC
Pilotage
via IP
OSD
Télécommande universelle
Télécommande rétroéclairée
Deuxième télécommande
Tuner
Français
Couleur
Via HDMI
FM
T-DMB
oui
oui
oui
oui
oui
oui
à apprentissage
oui
Multiroom
oui
-
Beat - Beautiful - Beethoven's 3rd - Before Night Falls - Behind the Scenes: Cast Away - Being John Malkovich - Best In Show - Better than sex - Flying Warriors - Big Brother Trouble - Big Money Hustlas - Bill Maher: Be More Cynical - Bittersweet Motel - Roaring Wheels - Black and White - Blacktop - Blast! An Explosive Musical Celebration - Bless the Child - Blind Target - Blinkende Lygter - Blood and Honor - Blood on the Backlot - Bloody Murder - Blue's Big Musical Movie - Blues Clues Blues Big Musical Movie - Bob Marley & the Wailers - Catch a Fire - Boiler Room - Bon Jovi: The Crush Tour - Bootmen - Booye kafoor, atre yas
  Smartphones    |     Data test    |     Groupement assureurs    |     Écrans plats    |     Flux RSS    |     Mentions légales    |     Contact     Copyright ® 2014 AVCesar.com