test

The Dark Knight Rises

Ultimate Edition
Année : 2012
Réalisateur : Christopher Nolan
Interprètes : Christian Bale, Gary Oldman, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt, Anne Hathaway, Morgan Freeman, Michael Caine, Marion Cotillard
Éditeur : Warner
BD : 1 BD-50 + 1 BD-25 + 1 DVD-9, 164', toutes zones
Genre : super-héros, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 28/11/12
Prix indicatif : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
 Format image
•  2.40/1.78 (scènes Imax)
•  HD 1 080p (AVC)
•  19/6 natif
 Bande-son
•  Français Dolby Digital 5.1
•  Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
•  Anglais Dolby Digital 2.0
•  Anglais Audiodescription
•  Italien Dolby Digital 5.1
•  Allemand Dolby Digital 5.1
•  Espagnol Dolby Digital 5.1
•  Thaïlandais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français, anglais, italien, allemand, espagnol, néerlandais, suédois, norvégien, finnois, danois, islandais, thaïlandais, chinois, cantonais, coréen, indonésien, anglais/italien/allemand pour sourds et malentendants
24,99 €
Amazon.fr
Après Batman Begins (2005) et The Dark Knight : le Chevalier Noir (2008), Christopher Nolan met un point final à sa trilogie reboot des aventures de Batman avec The Dark Knight Rises. Sept années et trois films au cours desquels le cinéaste aura donné à Christian Bale un rôle qui fera date, repeint en outre‑noir l'armure du seul super‑héros sans super‑pouvoirs, redessiné les artères de Gotham City à coups de gratte‑ciels géométriques et désincarnés, exploré toujours plus loin les arcanes criminels d'un monde impuissant face à une violence organisée, larvée au cœur des institutions.

Et dès le début, on retrouve toute la « charte Nolan » : une ouverture à couper le souffle (même si l'on retiendra assurément celle du Chevalier Noir pour le choc Heath Ledger en Jocker braqueur de banque : « I believe whatever doesn’t kill you, simply makes you… stranger »), un goût pour les scènes dantesques tournées avec une économie d'effets spéciaux, une ambiance sombre faite de pluie, de feu et de cendres, des prises d'otages sous haute tension, des dilemmes shakespeariens et un héros en perpétuel doute, marqué par la mort (ses parents, les femmes qui ont compté), la trahison et l'exil, mais toujours debout.

Après l'échec de la mort du procureur‑adjoint Harvey Dent et la mise au vert de Batman pour protéger le commissaire James Gordon (Gary Oldman), Bruce Wayne vit reclus et affaibli dans son immense propriété. Ombre de lui‑même, l'intrusion d'une élégante voleuse (Catwoman, Anne Hathaway, parfaite) ravive à peine la flamme. C'est la première partie du film et pas la meilleure : verbeuse, recollant péniblement les pièces d'un puzzle précédemment éclaté, abusant du flash‑back et dont on devine rapidement l'issue, soit envoyer Bruce Wayne droit en enfer par l'entremise d'un monstre sorti de nulle part (Bane, Tom Hardy, méconnaissable dans une carcasse de 90 kg), prêt à faire régner le chaos et à casser du Batman.

Passé ce cap, le « rise » (« s'élever ») du titre prend enfin toute sa signification pour amorcer le tournant du film. S'il fallait en passer par là, ne regrettons pas l'heure qui vient de s'écouler, lentement. Phenix renaissant de ses cendres, ruiné mais riche d'un profond bouleversement mental et physique, Bruce Wayne endosse dans un ultime effort le costume du vengeur masqué. Batman retrouve peu à peu sa superbe. L'action pure prend alors le relais sans autre forme de procès, tourne au film de guerre urbain, et réveille définitivement le spectateur, vibrant au son du Bat, le véhicule volant surarmé de Batman. Quant à Catwoman, on la retrouve gainée de cuir et filmée de près sur la moto de celui dont elle vient de ravir le cœur. Batman, super‑héros romantique ? Happy‑end au cœur d'une trilogie noir ébène.
Carina Ramon - Publié le 20/11/12
Bonus
The Dark Knight Rises (2012)
The Dark Knight Rises (2012)
The Dark Knight Rises (2012)
The Dark Knight Rises (2012)
Liste des bonus
The Batmobile (58')
Behind the Scene : réflexion, production et personnages (111')
Galerie d'art
Quatre trailers
App Second Screen pour smartphones et tablettes
DVD du film

Commentaire
Notre coup de cœur va immédiatement au documentaire de près d'une heure sur la Batmobile à travers les âges (comics, séries, dessins animés et films bien sûr). Créateurs, dessinateurs, modélistes, acteurs et réalisateurs (dont Tim Burton, Joel Schumacher et Christopher Nolan) reviennent sur leur vision de la célèbre voiture de Batman et leurs souvenirs d'enfance avec, un point d'orgue, le rassemblement de toutes les voitures, et en mouvement s'il vous plaît. Un passage obligé pour les fans, qui en apprendront beaucoup sur les trucs et astuces pour rendre la Batmobile toujours plus impressionnante et agressive.

Du côté des coulisses, vous trouverez moult modules sur tous les aspects du tournage, mixant interventions des intéressés, making of et extraits de film. L'ensemble est assez promo mais non dénué d'intérêt, loin de là : tournage en Imax (un tiers du film), émotion de l'équipe à l'heure de la dernière prise (la plupart des personnes ont travaillé sur les trois films et vu grandir leurs enfants au fil des tournages…), réalisation de l'impressionnant prologue (à ne pas louper : des mois et des mois de préparation pour deux jours de tournage à haut risque en Écosse !), visite de la Batcave, musique signée Hans Zimmer, focus sur diverses séquences (the Bat à découvrir dans la vidéo ci-dessous, la prison, le stade, les égouts…) et gros plans, pour finir, sur Batman, Bane et Catwoman. De quoi faire le tour de la question en deux heures.

Et l'on reste coi devant l'élégance et le style Christopher Nolan, jours après jours, sur son plateau de tournage.

Note bonus : 5/6

Verdict technique
Image
Ne vous attendez pas au moindre défaut. Nous avons cherché, il n'y en a pas. On retrouve bien sûr la photo glacée des deux premiers opus, l'omniprésence du noir et des teintes diluées, l'opposition organique (Batcave)/métallique (l'univers de Bane), les magnifiques plans aériens et nocturnes d'une ville sous haute tension et des scènes d'action tournées en Imax pour le plus grand bonheur des amateurs de belle et grande image. Nolan avoue au sein des bonus son désir de tourner l'intégralité du film en Imax, mais ce qu'il propose ici est déjà en soit une prouesse, ayant nécessité l'intervention des meilleurs spécialistes et même la modification du matériel Imax (viseurs, objectifs, magasins…). Une claque visuelle et une nouvelle trilogie, après Matrix, qui fera date.

Top image : 02'01 (prologue en plein vol), 89'18 (le stade s'écroule, puis les ponts, puis la ville…), 143'53 (The Bat à la poursuite de la bombe)
Note image : 6/6
Son
Plein les yeux et plein les oreilles. Préparez‑vous à entrer de plein fouet dans une onde infragrave inédite. Un choc qui n'empêche pas le film de localiser un nombre incroyable d'effets à droite, à gauche, à l'avant et à l'arrière de la pièce, de sonoriser les véhicules avec force, de donner de l'impact aux dialogues, tout en restant naturel du début à la fin. Sans doute la grande force de cette bande‑son VO DTS-HD Master Audio 5.1, emmenée par la partition inspirée de Hanz Zimmer pour un voyage de tous les dangers à Gotham City. Face à elle, la piste française Dolby Digital 5.1 ne peut lutter, mais saura parfaitement contenter les réfractaires aux versions originales.

Top son : 89'18 (le stade s'écroule, puis les ponts, puis la ville…), 132'03 (bataille finale : l'illustration sonore à son paroxysme), 143'53 (The Bat à la poursuite de la bombe)
Note son : 6/6

Extrait



 
 
Ida - The Unknown Known - Afflicted - Qissa: The Tale of a Lonely Ghost - It Happened in Saint-Tropez - Vikingdom - Jimmy P. - Gibraltar - Gardening With Soul - Waltz for Monica - Plush - Justin and the Knights of Valour - El futuro - The Lunchbox - The Notebook - Diana - The Face of Love - Gabrielle - Battle of the Year - Filth - Blood of Redemption - I Spit On Your Grave 2 - Code Red - Into the Mind - Gorilla Dance - The Zero Theorem - Blood Glacier - Believe - Witching & Bitching - Cerro Torre: A Snowball's Chance in Hell Doudou Souris/Ours Planet Pluchboule Love Beige Marron 22 Cms - SIEMENS 3RV1901-2AB1 Auxiliaire pour relais - 1NO + 1NC - Sniper X9 Airsoft 2joules - WD AV-GP WD1600AVVS - Disque dur - 160 Go - interne - 3.5" -... - Fantastic Mr. Fox - Blu-Ray - Vends Lot De 3 Dvd De La Serie Films De Guerre ( Les Incontournab... - Sitecom Modem Interne - PCI - V92 - 56 Kb/s - Kopfgeld - Special Edition - Midsomer Murders - Death And Dreams - Surlunettes - Vision De Nuit - Anti Eblouissement - Radiateur pour processeur Noctua NH-C14 - Pot D Echappement - Yamaha - 50 - Slider - Belkin Tunecast Auto Live mit Clearscan - Ours Doudou Doukidou Plat Brun Beige Jaune Bonnet Et Coeur Rose - Mes Premiers Contes Et Chansons En Dessins Animes - Kirikou Et Les Bêtes Sauvages - Supernatural - Saison 6 - Blu-Ray - Série X-Files, Lot De Dvd Éditions Atlas - Live At Montreux 1997 - Serveur stockage réseau LinkStation Live 1 To Ethernet/USB 2.0 Ce... -
  Smartphones    |     Data test    |     Groupement assureurs    |     Écrans plats    |     Flux RSS    |     Mentions légales    |     Contact     Copyright ® 2014 AVCesar.com