Nerve

Année : 2016
Réalisateurs : Ariel Schulman, Henry Joost
Interprètes : Emma Roberts, Dave Franco, Emily Meade, Machine Gun Kelly, Miles Heizer, Juliette Lewis
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-50, 96', zone B
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 09/01/17
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 7.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 7.1
Anglais Audiodescription
Sous-titres
Français, français pour sourds et malentendants
19,99 €
19,99 €
16,99 €
Il était sans doute temps de faire rentrer le teen‑movie dans l'ère 2.0. C'est chose faite avec ce Nerve (mélange de « nerf » et « nerd ») mis en boîte par le tandem Ariel Schulman et Henry Joost (Paranormal Activity 3 et 4). Au‑delà de la photographie peu flatteuse de l'ère numérique du moment (overdose de réseaux sociaux, challenges débiles, désœuvrement, argent facile…), c'est bel et bien un petit thriller pour ados survitaminé qui déroule sa trame à travers les rues de New York, emmené par deux comédiens calibrés pour une love story qui ne restera pas bien longtemps virtuelle.

Vee (Emma Roberts), lasse de servir de faire‑valoir à sa meilleure amie, trouve dans le dernier jeu en ligne à la mode, Nerve, de quoi faire le plein d'adrénaline tout en remplissant le compte en banque de sa mère infirmière. Le hasard du jeu la mène tout droit dans les bras de Ian (Dave Franco). Devenus stars de Nerve, ils vont enchaîner les défis les plus fous sous les yeux de milliers de voyeurs. Mais le jeu, tel un monstre glouton sorti du dark web, s'empare bientôt totalement de leur vie.

Film surfant sur les dangers du net, les effets de groupe morbides (les suicides et tabassages en direct sont déjà une réalité) et la perte totale des données personnelles (le jeu analyse tous vos posts pour mieux vous cibler), Nerve parvient à éviter pas mal clichés pour caler son action au plus près de cette population urbaine aussi connectée que naïve. Une bonne surprise qui, malheureusement, se vautre totalement pour son final, gnangnan au possible.
Carina Ramon - Publié le 06/01/17
Liste des bonus
- Mode Joueur : présentation des joueurs du film (écrite ou vidéo)/jeu Avez‑vous l'esprit Nerve ?/QCM Êtes‑vous voyeur ou joueur ?
- Mode Voyeur : 17 courts modules entre 1 et 3 minutes présentés par les acteurs et les réalisateurs autour du film et de l'équipe (32')


Commentaire
MAJ : alors que nous avons totalement zappé les bonus du film lors de nos différents visionnages (attention, on peut facilement passer à côté si l'on ne clique pas en début de film sur un des deux icones proposés : « joueur » ou « voyeur »), nous avons opéré une mise à jour totale de cette section bonus, avec un changement de note finale à la clé. C'est Monsieur Metropolitan qui va être content. D'autant qu'il y a de quoi se faire plaisir en jouant à se lancer des défis à la maison (partie « joueur »), comme avec les dix‑sept modules autour du tournage du film et de l'équipe (partie « voyeur »). Le tout en français. Un vrai plus.

Reste que l'on aurait aimé les retrouver dans le menu à l'issue du film et non au début, avec possibilité d'enchaîner la lecture de tous ces suppléments courts mais ludiques au cours desquels l'équipe se présente et revient sur les scènes les plus compliquées à tourner comme la traversée du temple de la mode Bergdorf en sous‑vêtements, qui valut d'ailleurs une pizza et quelques cupcakes à Emma Roberts (son seul caprice nous dit‑elle). D'autres modules s'arrêtent sur les artistes du Net qui ont participé à leur manière au film, ou sur les défis relevés haut la main par quelques jeunes festivaliers américains prêts à tout pour quelques dollars rapidement gagnés. Bref, beaucoup de petites choses à voir. La partie jeu est plus laborieuse mais bien dans l'esprit du film.
Note bonus : 4/6
Image
Une image piégeuse mais à tomber visuellement, léchée, flashy à souhait, électrique, jouant sur les contrastes, les noirs, les fluos, parsemée de surimpressions à l'écran et de pop‑up à base de messages instantanés. Difficile de faire plus actuel et plus moderne dans le contexte d'un film 2.0.

C'est techniquement irréprochable, ludique et parfaitement adapté à la cible : les ados qui passent leur vie devant les écrans et manient leur clavier comme des as de la gâchette. La faute de goût aurait été d'accompagner ce monde virtuel de scènes réelles au rabais. Ce n'est absolument pas le cas et le résultat est sublime.
Top image : aucun
Note image : 6/6
Son
Wu‑Tang Clan (Cream), Basenji (Can’t get Enough), Mø (Kamikaze), Jess Kent (Get Down), Sweetmates (I Don’t Dream)… Voici une BO quasi underground à destination des jeunes oreilles les plus pointues. Bien vu et surtout beau travail autour du Sound Design qui intègre la trame même du long métrage via Spotify (voir le début du film).

Et même s'il est dommage de ne pas profiter de la bande‑son DTS:X du BD US, les deux pistes VO/VF DTS‑HD MA 7.1 offrent un spectacle sonore remarquable. Le mix intègre énormément de gimmicks sonores hi‑tech connus de tous les utilisateurs numériques (ordinateurs, smartphones…). Et comme la dynamique est au rendez‑vous, ça pétille sur les enceintes. Le caisson de basses est au diapason et se fait entendre aux moments opportuns.

Pour le reste, l'ambiance est riche de détails localisés sur toutes les enceintes : les différentes vagues sonores envahissent la pièce de toutes parts et les nappes électro nous immergent dans l'histoire. Grâce à cette excellente spatialisation, on entre littéralement dans le monde de ces joueurs pas comme les autres. VO ou VF, le mixage est exactement le même. Toutefois, on ne saurait trop vous conseiller la VO pour cause de voix typées trop « jeunes » en VF, qui décrédibilisent fortement les personnages.
Top son : aucun
Note son : 6/6



PLANNING
DVD 26/07/17 Sage femme
DVD 26/07/17 Going to Brazil
DVD 26/07/17 Girls saison 6
BLU 29/07/17 Baby Boss 3D
DVD 29/07/17 Baby Boss
INTERVIEWS
Lars Lundström - Real Humans saison 2
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
lars-lundstrom
bryan-cranston
tatiana-maslany
pascal-laugier-et-louis-thevenon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
The Exam
Another Silence
Xingú
Space Junk 3D
La banda Picasso
The Famous Five
Black Out
Freedom Force
Kuma
Home for the Weekend
Childish Games
Skyhook
Not That Funny
Jelly-T
La Rizière
Jackie
Operation Libertad
A Fantastic Fear of Everything
A Common Man
Les Kaïra