Bridget Jones Baby

Bridget Jones's Baby
Année : 2016
Réalisateur : Sharon Maguire
Interprètes : Renée Zellweger, Colin Firth, Patrick Dempsey, Jim Broadbent, Emma Thompson, Shirley Henderson
Éditeur : Studiocanal
BD : BD-50, 122', zone B
Genre : comédie, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 07/02/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
 Audiodescription
Sous-titres
Français imposé sur la VO, français pour sourds et malentendants
19,99 €
19,99 €
Troisième Bridget Jones douze ans après L'âge de raison. Renée Zellweger et Colin Firth assurent la continuité romanesque de la saga, accompagnés d'un petit nouveau en la personne de Patrick Dempsey, le milliardaire américain avec qui Bridget va batifoler sous une yourte en plein festival de musique. Quelques jours plus tard, dans une séquence très Quatre mariages et un enterrement, elle remet le couvert avec Darcy, sur le point de divorcer. Et la nouvelle tombe : à 43 ans, Bridget va avoir un bébé… et deux potentiels géniteurs.

On ne change pas une recette qui marche, mais que l'accouchement est difficile et long. Sans véritable colonne vertébrale ni muscle, ce nouvel opus trébuche, se relève, puis retombe au rythme des péripéties de Bridget au travail, sous la pluie, dans la boue ou au bureau. Quelques scènes à sauver mais trente minutes en moins aurait réellement été salvateur.

Carina Ramon - Publié le 27/01/17
Liste des bonus
- Making of (19')
- Scènes coupées (18')
- Fin alternative (4')
- Bêtisier (2')


Commentaire
Pas un gramme de making of dans le « making of » mais plutôt un gros sujet promo à bases d'interviews saucissonné en grands thèmes : l'apport de Renée Zellweger à la saga, le retour de Bridget douze ans après… On ajoutera une pincée de bêtisier et la fin alternative pour avoir la sensation de ne pas trop perdre son temps. Et encore.
Note bonus : 2/6
Image
Un beau rendu cinéma, légèrement cotonneux et voilé. Impossible par ailleurs de louper les signes du temps sur les visages des acteurs, la faute à la HD, au tournage en caméra Arri Alexa XT Plus (master intermédiaire 2K). Résultat : on passe pas mal de temps à se demander ce qu'a fait Renée Zellweger à son visage. Peu importe après tout, elle rayonne et capte tous les regards.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Ça commence fort avec Jump Around de House of Pain (bye bye Chaka Khan), titre sur lequel Bridget se déchaîne toute seule chez elle, un verre de vin blanc à la main. Puis le soufflé retombe assez vite malgré la présence de Ed Sheeran (dans une courte apparition), du groupe Years & Years et quelques autres. Un 5.1 pour l'ambiance et quelques notes de musique bien ventilées dans la pièce. Quoi d'autre ? Un accent british à ne surtout pas louper en VO bien sûr.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 24/04/18 Nina
DVD 24/04/18 Les innoncents
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/147/photo_0157140523.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
tatiana-maslany
bryan-cranston
tatiana-maslany
leila-bekhti
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Films liés
Open Cage - Toxin - The Swan Princess: A Royal Family Tale - Showing Up - A berni követ - Celtic Woman Emerald - Fantastic Man - Rock Candy Funk Party Takes New York: Live at the Iridium - Hard to Be a God - Terre des ours - The Nightingale - Halfweg - Supercondriaque - The Joe Show - Week-ends - Kei To The City - Alan Partridge: Alpha Papa - Queen - Easy on the Eyes - Ich Hunger -