Mal de pierres

Année : 2016
Réalisateur : Nicole Garcia
Interprètes : Marion Cotillard, Alex Brendemülh, Louis Garrel, Brigitte Roüan
Éditeur : StudioCanal
BD : BD-50, 121', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 28/02/17
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
19,99 €
19,99 €
19,99 €

Gabrielle, jeune femme romantique, rêve d’un amour absolu qui fait scandale. Ses parents la donnent en mariage à José, un saisonnier espagnol qui accepte de l’aimer sans retour. Mais des douleurs atroces occasionnées par des calculs rénaux font recommander une cure thermale à Gabrielle. Là, elle s’éprend d’André, un officier, lui aussi curiste, qui tente de se remettre de blessures reçues en Indochine.

La réalisatrice Nicole Garcia a confié les clés de ce récit, adapté du livre de Milena Agus, à ses trois comédiens principaux. Marion Cotillard trouve avec Gabrielle un rôle magnifique dont elle restitue à la perfection le caractère complexe à la fois romanesque, indépendant et à l’occasion résigné. Louis Garrel (André) opte quant à lui pour une partition à la fois dense et discrète pour composer l’homme qui va devenir le fantasme de Gabrielle. Alex Brendemühl (José) livre une performance d’autant plus fascinante que son personnage se refuse, la plupart du temps, à exprimer ses émotions autrement que par le regard.

À la tête de ce trio, Nicole Garcia pose un cadre à la fois élégant et extrêmement sobre à qui certains, à Cannes, ont cru bon de reprocher une certaine froideur. Il s’agit beaucoup plus d’une prise de risque très hardie de la réalisatrice. Nicole Garcia, filmant au plus près les regards de ses trois acteurs, a choisi de les laisser exprimer dans le dépouillement ‑mais avec quel brio‑ les émois et séismes qui les saisissent.

Mal de pierres n’est pas une œuvre facile à aborder, mais ceux qui prendront le temps de faire le voyage avec elle n’oublieront pas les émotions qu’elle procure.

 

Paco Altura - Publié le 02/02/17
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

Rien à signaler et c'est fort dommage tant on aurait aimé entendre Nicole Garcia défendre son audacieux choix de mise en scène.

Note bonus : 0/6
Image

Une très belle image légèrement désaturée, enrichie d'un travail très subtil de renfort sur les bleus et les verts, couronnée par beaucoup de détail quand il le faut. Le film sait parfois oublier cette tonalité vintage originale en plongeant dans les tons chauds du soleil, symbole des cœurs agités des personnages.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Si votre installation le permet, optez sans regret pour la version 5.1 qui non seulement colle au plus près des voix et respirations des personnages, mais sait créer une ambiance hyper‑élégante grâce à une spatialisation légère et naturelle. Immersion totale au cœur de l'intime.

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
DVD 27/06/17 Split
BLU 27/06/17 Split
BLUHD 27/06/17 Split
BLU 27/06/17 Phantasm II
DVD 27/06/17 Phantasm II
INTERVIEWS
Joel Schumacher - Phone Game
http://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/140/photo_0412164405.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
joel-schumacher
florent-siri
gillian-anderson
pascal-laugier-et-louis-thevenon
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
The Past
The Missing Picture
The Dance of Reality
Até ver a luz
Omar
She Was So Scared
Byzantium
Real
The Valley of the Jato
Violet & Daisy
Jet Stream
Pussy Riot: A Punk Prayer
La Grande boucle
Summer in February
20 Feet from Stardom
Homeland
Independence Daysaster
Kinderwald
The Man Who Made Angels Fly
Avalanche Sharks