Don't Breathe, la maison des Ténèbres

Année : 2016
Réalisateur : Fede Alvarez
Interprètes : Stephen Lang, Jane Levy, Dylan Minnette, Daniel Zovatto, Emma Bercovici, Katia Bokor
Éditeur : SPHE
BD : BD-50, 88', zone B
Genre : horreur, couleurs
Interdiction : - de 16 ans
Sortie : 08/02/17
Prix ind. : 19,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Allemand DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, anglais, arabe, néerlandais, allemand, turc
19,99 €
16,24 €
19,99 €

Rocky (Jane Levy), Alex (Dylan Minnette) et Money (Daniel Zovatto), trois jeunes désœuvrés de Détroit, décident de cambrioler la maison d’un vétéran de la guerre du Golfe, atteint de cécité. L’entreprise tourne au cauchemar lorsqu’ils réalisent que le vieil aveugle n’est pas aussi vulnérable qu’il n’en a l’air…


Après le remake extra gore de Evil Dead (2013), Fede Alvarez choisit la banlieue décatie de Détroit comme point initial de son récit de home invasion. Détroit, ville à l’ambiance post‑apocalyptique, inspire décidément le cinéma, David Robert Mitchell y a tourné le creepy It Follows en 2014, Ryan Gosling son thriller fantastique Lost River.

 

Parti pour se faire de l’argent facile, le trio se retrouve piégé et la donne aussitôt inversée, la déficience visuelle du vieil homme jouant en faveur d'une mise en scène virtuose en mode série B. Alvarez manipule les déplacements de ses otages à la bouffée d’oxygène près, sachant que chaque respiration implique le risque d’être entendu à défaut d’être vu. La tension étouffée dans le huis clos mortifère éclatera quelques séquences de cache‑cache plus tard, à l’occasion d’un twist bouleversant qui vient atténuer la monstruosité de l’ancien militaire. À voir.

Carole Lépinay - Publié le 20/03/17
Liste des bonus
- Commentaires audio de Fede Alvarez, Rodo Sayagues et Stephen Lang
- Pas d'échappatoire (3')
- L'homme dans le noir (3')
- Rencontrez les acteurs (4')
- Créer la maison effrayante (4')
- Les sons de l'horreur (2')
- Scènes coupées commentées ou non par Fede Alvarez (15')
- Films-annonces


Commentaire

L'univers « sous influence » du très bon Fede Alvarez n'aura plus de secret pour nous, avec ses commentaires nourris d'anecdotes (la direction d'acteur notamment, très spécifique dans ce cas) et de réflexions sur le genre. D'ailleurs, tout l'attirail horrifique qui l'habille est décrit dans les moindres détails dans les courts suppléments qui suivent. 

Note bonus : 3/6
Image

Une image loin d'être cheap pour une série B qui se donne des airs de blockbuster. Photographie léchée et stylée, contrastes puissants, scènes sombres superbes (on est proche du N&B complet parfois) soudainement balafrées d'éclats de couleur… difficile de faire plus efficace, précis et beau dans le genre. Un master HD exempt de tout reproche.  

Top image : aucun
Note image : 6/6
Son

Une bande‑son atypique qui laisse à penser que la maison elle‑même crée ces sons primitifs et organiques conçus en réalité à base de percussions et d'instruments de toutes sortes. La précision et l'ampleur du moindre petit craquement de plancher sont des éléments essentiels de sa réussite. Tout comme la fulgurance de certaines scènes qui viennent attaquer les enceintes après des phases de calme apparent (chien, tirs, combats, alarme). Si le doublage français est de haute tenue, les voix sont moins naturelles, moins collées à l'action. Le débit n'a aussi rien à voir. VO hautement recommandable.

Top son : aucun
Note son : 5/6



PLANNING
DVD 25/05/17 Mes trésors
INTERVIEWS
Matt Dillon - Wayward Pines
http://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
matt-dillon
mads-mikkelsen
tatiana-maslany
maggie-q
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011