Polina, danser sa vie

Année : 2016
Réalisateur : Angelin Preljocaj
Interprètes : Anastasia Shevtsova, Niels Schneider, Juliette Binoche, Aleksey Guskov, Jérémie Belingard
Éditeur : TF1 Vidéo
BD : BD-50, 108', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 21/03/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Russe/Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Russe/Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
19,99 €
26,28 €

Russie. Polina (Anastasia Shevtsova) pratique la danse depuis l’âge de 8 ans. Après des années d’assiduité et d’endurance, elle gagne sa place au cœur du prestigieux ballet du Bolchoï. Mais la jeune femme souhaiterait appréhender la danse d’une autre manière, et contre l’avis de ses parents, elle décide de suivre son petit ami Adrien (Niels Schneider) dans le sud de la France. Ensemble, ils auditionnent pour une grande école de danse contemporaine à Aix‑en‑Provence.


Derrière la caméra, Angelin Preljocaj, danseur et chorégraphe de danse contemporaine, devant elle, Anastasia Shevtsova, jeune ballerine d’une vingtaine d’années issue du Théâtre Mariinsky à Saint‑Pétersbourg, dans un premier rôle. Il sera bien sûr question danse, mais surtout de porter chaque pas exigeant d’une discipline corsetée vers un chemin personnel, improvisé et finalement cathartique.

 

De formation classique, destinée à s’enfermer dans un système rigide, l’héroïne prend le risque de tout quitter afin de découvrir sa propre mécanique corporelle. En laissant infuser les coups durs comme les battements de vie, Polina s’offre sa propre étoile de danseuse accomplie.


Adapté du roman graphique de Bastien Vivès, Polina invente une alchimie entre la danse et l’expérience intime. Une magnifique leçon de vie et de danse au cinéma.

Carole Lépinay - Publié le 05/06/17
Liste des bonus
- Autour du film (20')


Commentaire

L'actrice principale raconte sa première expérience de tournage, à croire que son rôle a complètement déteint sur elle dans la mesure où la jeune ballerine souhaiterait à son tour appréhender le monde de la danse contemporaine. Très proche de sa scénariste Valérie Müller, Angelin Preljocaj note les différences et les points communs entre la BD Polina et son adaptation pour l'écran. 

 

Note bonus : 3/6
Image

Danse oblige, la caméra est toujours en mouvement. Austère sur la jeunesse de Polina dans les années 90, l'image se fait de plus en plus chaleureuse et lumineuse, en même temps que l'émancipation de Polina. Mais peu importe les époques au final, le rendu est toujours solide, hyper‑défini, avec des choix assumés en matière de contrastes et de tonalités. Un très beau Blu‑Ray.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

C'est plus sage côté son. En tout cas très réaliste, presque documentaire. Quelques fulgurances en boîte de nuit et sur les passages de danse contemporaine, mais cela aurait pu aller encore plus loin. Les ambiances et les dialogues font le gros du boulot.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 26/09/17 Les insoumis
BLU 26/09/17 Les insoumis
INTERVIEWS
Kyan Khojandi - Les nouveaux héros
http://www.avcesar.com/source/interview/158/photo_0627103424.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
kyan-khojandi
lucas-belvaux
eric-rochant
lucy-lawless
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Running From The Guns
Running Man
Running Out Of Luck
Russkies
Sakura Killers
Sam Kinison: Breaking the Rules
Sammy and Rosie Get Laid
Scared Stiff
Scenes From the Goldmine
September
Shock! Shock! Shock!
A Chinese Ghost Story
Siesta
Silent Night, Deadly Night 2
Slam Dance
Slammer Girls
Slaughterhouse
Slave Girls from Beyond Infinity
Sleeping Beauty
Slumber Party Massacre II