Chez nous

Année : 2017
Réalisateur : Lucas Belvaux
Interprètes : Émilie Dequenne, André Dussollier, Guillaume Gouix, Catherine Jacob
Éditeur : Le Pacte
BD : BD-50, 117', toutes zones
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 12/07/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Français Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
19,99 €
19,99 €
19,99 €

Pauline Duhez, infirmière à domicile, vit à Hénart, dans le Pas‑de‑Calais. Le docteur Berthier qu’elle connaît depuis des années lui propose de devenir tête de liste du Rassemblement National Populaire (RNP), parti d’extrême droite d’Agnès Dorgelle. Pauline accepte et découvre sa colistière, Agnès Dorgelle en personne. En parallèle, Pauline retrouve son amoureux d’enfance, Stéphane Stankowiak. Elle ignore que Stéphane est un ex du service d’ordre du RNP dont il a été exclu pour sympathies néonazies trop évidentes…

 

Contrairement à ce que soutenait la polémique qui a précédé la sortie du film pendant les présidentielles, Chez nous est moins un portrait du Front National ‑auquel le film fait pourtant allusion de manière assez évidente‑ qu'une exploration des ressorts idéologiques du populisme ainsi qu’une analyse de l’implantation d’un parti d’extrême droite dans une région jadis ancrée à gauche.

 

Tout à sa démonstration très pédagogique, qui a le mérite d'éviter la plupart du temps le manichéisme, le réalisateur Lucas Belvaux peine sur l’essentiel. À savoir la bascule de Pauline (excellente Émilie Dequenne) pourtant biberonnée aux idéaux communistes. On sent le personnage tenté de trouver des solutions à la misère et victime d'un certain flou politique générationnel, mais Lucas Belvaux n'insiste pas assez sur cette bascule idéologique. On est ainsi confronté à une sorte d'avant‑après sans que les motivations profondes de Pauline soient suffisamment construites scénaristiquement.

 

André Dussollier (le Dr Berthier) campe pour sa part un personnage réactionnaire assez fascinant tout en rondeurs apparentes et menaces sous‑jascentes. Un contrepoint saisissant avec la prestation de Catherine Jacob, qui peine à trouver le ton juste dans plusieurs scènes.


Si Chez nous explore avec conviction les habits nouveaux voulus par les partis populistes, leur influence sur le quotidien et évite la caricature grossière, l’intrigue manque de liant au niveau des personnages, à l’exception notable de Stéphane Stankowiak, néonazi affrontant une rédemption impossible, campé avec sobriété par Guillaume Gouix.

Paco Altura - Publié le 07/08/17
Liste des bonus
- Entretien avec le réalisateur Lucas Belvaux (24')


Commentaire

Dans un entretien avec le journaliste Yves Alion, Lucas Belvaux expose ses principales intentions : évoquer l'extrême droite française ainsi que son implantation sociétale. Le réalisateur en profite pour décrypter les ressorts psychologiques des principaux personnages du récit. Il confesse aussi que la levée de boucliers sur les réseaux sociaux, initiée par plusieurs responsables FN, a clairement nui à la carrière de Chez nous.

Note bonus : 3/6
Image

Une esthétique traitée très subtilement : aucune cosmétique et un grain discret pour toutes les séquences dans les quartiers populaires d'Hénart et beaucoup de piquant ainsi que des couleurs rehaussées, comme dans les vidéos fournies par les partis politiques aux médias, sur les scènes du RNP. Globalement, la copie est de qualité, y compris lors de rares mais potentiellement problématiques séquences de nuit urbaines.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Le DTS‑HD Master Audio 5.1 est ici une pure coquetterie tant le mixage sonore se polarise sur les dialogues et les respirations des personnages. La piste spatialise néanmoins nettement les quelques phrases musicales entendues durant le récit.

Top son : aucun
Note son : 3/6



PLANNING
DVD 27/09/17 Memories of War
BLU 27/09/17 Memories of War
INTERVIEWS
Tara Reid - Sharknado 2
http://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/141/photo_0421152318.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
tara-reid
lars-lundstrom
poppy-montgomery
tom-selleck
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Kids of Töday
Detention
Detropia
DevilDolls
Diana Vreeland: The Eye Has to Travel
Diary of a Wimpy Kid
Diary of a Wimpy Kid: Dog Days
Die
The Story of the Weeping Camel
Django Unchained
Do No Harm
The Campaign
Dollhouse
Dolphin Boy
Donner Pass
Doonby
Dora Saves the Crystal Kingdom
Dorothy of Oz
Downtown Express
Dr. Seuss’ The Lorax