Aftermath

Année : 2017
Réalisateur : Elliott Lester
Interprètes : Arnold Schwarzenegger, Scoot McNairy, Maggie Grace, Judah Nelson, Larry Sullivan, Jason McCune
Éditeur : Metropolitan Film & Vidéo
BD : BD-25, 93', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 18/07/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Anglais DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français
18,55 €
24,57 €
19,99 €

Roman (Arnold Schwarzenegger), ouvrier sans histoire, s’apprête à accueillir sa femme et sa fille enceinte en provenance d’Ukraine. Mais leur avion subit une collision en plein vol. Inconsolable, Roman tentera de faire le deuil de sa famille, à sa façon…


Elliott Lester déplace l’accident aérien d’Überlingen de 2002 du côté de la côte Est américaine. Au programme, un Schwarzy aux antipodes de ses rôles coutumiers, encore qu’avec le thriller d’épouvante Maggie, l’acteur avait déjà troqué l’attirail Terminator/Expendables contre la carapace brisée d’un père d’une gamine devenue zombie.

 

Aftermath sonde la traversée du désert d’un honnête père de famille, et parallèlement, la descente aux enfers d’un contrôleur aérien dont une erreur de manipulation a décimé la vie de passagers et mortifié à jamais celle de leurs proches. Alternant entre le deuil douloureux de Roman et la culpabilité de Jake (Scoot McNairy), le drame exclue toute représentation binaire, l’auteur inconsolable du crash et le père dévasté deviennent à leur tour des victimes collatérales d’un système, car pour redorer son image, la compagnie aérienne n’hésitera pas à se débarrasser d’un employé que l’opinion traite d’assassin, ou encore proposer des indemnités à l’endeuillé dans une scène particulièrement insultante.

Carole Lépinay - Publié le 13/10/17
Liste des bonus
- Coulisses (7')
- Bandes-annonces


Commentaire

Soucieux de rendre crédible le fait divers catastrophe, Elliott Lester ne voyait qu'un seul acteur capable d'incarner le père meurtri d'Aftermath. Avec ses 35 ans de carrière, Schwarzy devenait un choix inéluctable, secondé par Scoot McNairy dans le rôle du contrôleur fautif. Le réalisateur a souhaité réunir deux existences terrassées par la même tragédie, deux hommes dévastés finalement pas si différents.

Le chef‑opétateur Pieter Vermeer dresse un bref compte rendu technique, allant de ses choix de cadrage à la nécessité d'une lumière naturelle. Pas inintéressant. 

Note bonus : 2/6
Image

Pas facile de faire mémorable avec des tons aussi hivernaux et tristounes. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est terne, austère, presque monochrome. Malgré tout, ce master fait le job avec une définition pointue et une belle image cinéma. On n'en demandra pas plus.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Le registre de l'intime à son paroxysme. Hormis un peu de musique et quelques ambiances sur les enceintes arrière en 5.1, c'est très calme. La VF propose un débit légèrement plus faible mais cela ne s'entend pas. À l'oreille, les deux mixages sont identiques. 

Top son : aucun
Note son : 3/6



PLANNING
INTERVIEWS
Tom Selleck - Blue Bloods
http://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
tom-selleck
tatiana-maslany
melissa-george
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Nowhere to Hide
Nuts
Dark Eyes
Pathfinder
Open House
Opera
Order of the Black Eagle
Orphans
Otto - Der Neue Film
Outrageous Fortune
Over the Top
Overboard
Overkill
P.I. Private Investigations
Party Favors
Pelle the Conqueror
Perry Mason: The Case of the Scandalous Scoundrel
Perry Mason: The Case of the Sinister Spirit
Ping Pong
Pinocchio and the Emperor of the Night