Monsieur & Madame Adelman

Année : 2017
Réalisateur : Nicolas Bedos
Interprètes : Nicolas Bedos, Doria Tillier, Denis Podalydès, Pierre Arditi, Zabou Breitman, Julien Boisselier
Éditeur : Le Pacte
BD : BD-50, 120', zone B
Genre : comédie romantique, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 23/08/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
19,99 €
14,45 €
19,99 €

Ils se sont rencontrés en 1971, se sont mariés, quittés, puis ont finalement traversé quatre bonnes décennies jalonnées de hauts et de bas. La romance était pourtant loin d’être gagnée pour Sarah Adelman (Doria Tillier) et Victor de Richemont (Nicolas Bedos), l’une étudiante en lettres sérieuse, quasi invisible aux yeux de l’aspirant écrivain, préoccupé par le désir de reconnaissance. Quarante‑cinq ans plus tard, Madame Adelman, fraîchement veuve, se confie à un jeune journaliste.


Après un passage par la radio, la télévision ou encore la presse écrite, Nicolas Bedos passe derrière (et devant) la caméra. Par souci d’authenticité (ou pas), il embarque même sa compagne à la ville, Doria Tillier. À l’évidence, une énergie sincère enrobe ce premier long dédié à l’histoire d’un couple hors du commun, mais l’aventure étalée sur plusieurs années ne résiste ni aux poncifs de la comédie romantique (du style ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour…, flanqué d’un soupçon de bluette allenienne), ni à la débauche de postiches et accessoires vintage supposés crédibiliser le flashback verbeux qui fait office d’ultime inventaire conjugal. Pas très téméraire Monsieur Bedos.

Carole Lépinay - Publié le 18/09/17
Liste des bonus
- Making of (7')
- Galerie d'affiches
- Bande-annonce


Commentaire

Devant et derrière la caméra, Nicolas Bedos raconte sa première expérience de cinéma. Séduit par le tournage, Pierre Arditi nous en touche quelques mots, Denis Podalydès n'en revient pas de son faciès vielli de 25 ans, enfin Doria Tillier, dont c'est le premier rôle au cinéma, ne tarit pas d'éloges quant à son compagnon (dans la vraie vie) de réalisateur. 

Note bonus : 2/6
Image

Des décors cossus et une belle lumière, il n'en faut guère plus pour façonner une image agréable, particulièrement bien rendue en Blu‑Ray de surcroît. L'aspect lisse du tournage numérique est contrebalancé par le look jauni vintage du flashback. Reste que la reconstitution ne sonne pas toujours vrai : gare aux pastiches et maquillages too much qui, justement, sont bien visibles en HD.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Les ambiances, la musique (souvent classique) et les dialogues sont les principaux ingrédients de cette bande‑son 5.1 pas forcément très virvoletante mais suffisament élégante et ample pour se faire plaisir. Beaucoup de clarté en revanche.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
INTERVIEWS
Tom Selleck - Blue Bloods
http://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
tom-selleck
tatiana-maslany
melissa-george
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Flubber
For Keeps
Frankenstein General Hospital
Frantic
The Brother from Space
Fresh Horses
Friday the 13th Part VII: The New Blood
Froschkönig
Full Moon in Blue Water
Funny Farm
Game Out
Light Years
Garfield: His 9 Lives
Geierwally
George Carlin: What Am I Doing in New Jersey?
Ghost Town
Police Story 2
Guinea Pig: Mermaid in a Manhole
God, the Universe and Everything Else
Going Undercover