La fille des boucaniers

Buccaneer's Girl
Année : 1950
Réalisateur : Frederick De Cordova
Interprètes : Yvonne De Carlo, Philip Friend, Robert Douglas, Elsa Lanchester, Andrea King, Norman Lloyd
Éditeur : ESC Éditions
BD : BD-25, 76', zone B
Genre : aventures, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 08/08/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
HD 1 080p (AVC)
4/3
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 2.0
Anglais DTS‑HD Master Audio 2.0
Sous-titres
Français
19,99 €

Lors d’une attaque de pirates, Deborah McCoy (Yvonne De Carlo) sort de sa planque alors qu’elle comptait voguer clandestinement vers une vie meilleure. La jeune femme, espiègle et hardie, profite de sa rencontre avec le corsaire Frederic Baptiste (Philip Friend) pour embarquer en douce dans le canot qui le transporte vers la Nouvelle‑Orléans…


Après avoir joué la « belle aventurière » sous la direction de Frederick De Cordova en 1949 dans le film éponyme, Yvonne De Carlo enchaîne avec L’aigle du désert et La fille des boucaniers, tous deux réalisés l’année suivante. Tourné en Technicolor, le film projette la pétulante actrice dans des cales peu avenantes pour matelots aguerris ou les tavernes mal famées qu’elle s’empresse d’animer en poussant la chansonnette. La romance s’immisce également à l’occasion de retrouvailles avec le redoutable Baptiste, qui n’est autre qu’un Robin des Bois débonnaire une fois arrivé à terre.

 

Un petit film d’aventures irrésistible grâce à la pétillante prestation d’Yvonne De Carlo, mi‑garçonne, mi‑séductrice.

Carole Lépinay - Publié le 27/10/17
Liste des bonus
- Un jupon chez les pirates (22')
- Dans la même collection


Commentaire

Considéré comme un film de pirates, La fille des boucaniers détient aussi une grande part de romance et d'humour, le critique de cinéma Mathieu Macheret propose une analyse concise de cette série B tombée entre les mains de Frederick De Cordova (spécaliste des films de commande à petits budgets) et servie par le Technicolor flamboyant de l'époque. 

 

Note bonus : 3/6
Image

Très belle surprise que ce master hyper‑propre, net et précis, encore boosté par le Technicolor et ses couleurs pétantes. Seuls les noirs restent un peu bouchés avec quelques défauts et fourmillements (ciels mouvants en arrière‑plan). 

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Alors que la stéréo originale présente le même débit que la VF, elle se montre plus ample à l'oreille. La musique reste un tantinet agressive mais rien de grave puisque les voix ont encore beaucoup de naturel en VO. En français, tout est plus artificiel. 

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
INTERVIEWS
Tom Selleck - Blue Bloods
http://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/144/photo_0912120302.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
tom-selleck
tatiana-maslany
melissa-george
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Der Imker
From Vegas to Macau
Grüningers Fall
Mattheus en ik
Hunting the Phantom
Golden Chickensss
What We Make of Our Misfortunes
Batguano
Sukaryot
Jangan Pandang Belakang Boleh
The Journey
Alcaline, Le Concert avec Gaetan Roussel
Viy 3D
Ninaithathu Yaaro
Tombville
Ignasi M.
Quando Eu Era Vivo
That Awkward Moment
California Scheming
Warhouse