L'accusé

Année : 2016
Réalisateur : Oriol Paulo
Interprètes : Mario Casas, Ana Wagener, Barbara Lennie, Jose Coronado
Éditeur : Koba Films
BD : BD-50, 106', zone B
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 16/08/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS‑HD Master Audio 5.1
Espagnol DTS‑HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français
19,99 €
14,99 €
19,99 €

Soupçonné du meurtre de sa maîtresse, Adrian Doria (Mario Casas), un ambitieux entrepreneur, sollicite les services de la meilleure avocate de la profession, Madame Virginia Goodman (Ana Wagener). Le suspect a trois heures pour la convaincre, trois heures au cours desquelles chaque révélation peut en dissimuler une autre.


Le thriller nocturne de l’Espagnol Oriol Paulo s’amuse autant avec ses personnages que le spectateur, embarqué dans une sorte de procès anticipé et chronométré. De quoi rapidement nous décontenancer dans la mesure où la confrontation entre l’avocate et son client suscite une série de flashbacks convertibles à souhait. La version de Doria est‑elle la bonne ? Atteint‑il finalement ses limites dans l’art de la manipulation face à plus perspicace que lui ?

 

Véritable tour de force scénaristique, L’accusé n’en finit pas de brouiller les piste. Qu’il s’agisse de victimes ou de bourreaux, le crime pactise immanquablement avec les faux‑semblants. Concentrez‑vous, la nuit promet d’être longue…

Carole Lépinay - Publié le 13/10/17
Liste des bonus
- Making of (15')
- Espace découverte


Commentaire

C'est en pensant aux romans en forme de huis clos que le réalisateur Oriol Paulo a conçu son surprenant thriller à tiroirs. Les acteurs principaux s'accordent pour féliciter sa maîtrise parfaite des faux‑semblants, servie par un scénario intelligent. 

Note bonus : 3/6
Image

Avec ses couleurs restreintes, son huis clos étouffant, ses scènes de nuit oppressantes mais son look de blockbuster, L'accusé se révèle sous son meilleur jour en HD. La définition tient la route, aucun défaut à noter.

Top image : aucun
Note image : 5/6
Son

Pas un film d'action, loin de là, mais une bonne petite dynamique et une spatialisation réussie. L'arrière n'a pas été oublié, la musique non plus. Malgré des mixages identiques (bons doublages français qui plus est), la VO l'emporte pour le jeu des comédiens et l'ambiance immersive.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
INTERVIEWS
Lucy Lawless - Spartacus, le sang des gladiateurs saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/130/photo_0548183008.jpg
lucy-lawless
pascal-laugier-et-louis-thevenon
tatiana-maslany
christian-rouaud
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Cobra Verde
Cold Steel
Commando Mengele
Concrete Angels
Crazy Love
Creepozoids
Creepshow 2
Critical Condition
Cross My Heart
Cry Freedom
Das Mädchen mit den Wunderhölzern
Date With an Angel
De Danadan
Dead Kennedys: The Early Years
Deadline
Deadly Daphne's Revenge
Deadly Prey
Dear America: Letters Home from Vietnam
Death Before Dishonor
Death Wish 4