Pink Floyd - The Early Years : Reverber/ation 1971

Année : 2017
Réalisateur : Lana Topham
Avec : David Gilmour, Nick Mason, Roger Waters, Richard Wright
Éditeur : Parlophone/Warner Music
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9 + 1 CD, 70', toutes zones
Genre : concert, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/03/17
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.33
HD 1 080p (AVC)
4/3
Bande-son
PCD 2.0 (DTS-HD Master Audio 4.0 pour Echoes)
Sous-titres
Français, anglais, allemand, italien, espagnol, néerlandais, portugais, polonais, cantonais, mandarin
80,99 €
21,93 €
32,90 €

Dans la longue carrière de Pink Floyd, 1971 a des allures d'année charnière. Les derniers instants d'une période incertaine mais ultra‑productive située au carrefour entre deux époques bien distinctes, depuis le psychédélisme des années Syd Barrett en pleine dissipation jusqu'à l'aboutissement de la vision de Waters et Gilmour en un Graal prog‑rock qui marquera le monde (The Dark Side of the Moon en 1973, évidemment). Frais de l'enregistrement de l'orchestral Atom Heart Mother en octobre 1970, le groupe anglais prend la route pour présenter ses nouvelles compositions épiques sur scène (parfois accompagné par des chœurs et orchestres) tout en débutant quelques‑uns des titres de son futur et emblématique sixième album, Meddle, qui sortira en octobre de cette même année.

 

Ce sont des témoignages et des fragments d'un groupe dans sa période la plus floue et dense que nous donne donc à voir et à entendre Reverber/ation 1971, un combo Blu‑Ray, DVD et CD originellement sorti au sein du coffret massif de 27 disques The Early Years 1965‑1972 en novembre 2016, avant d'être proposé à la vente de manière individuelle cette année. Si le disque audio se contente d'une version de travail du morceau Echoes et d'une session live à la BBC, les disques vidéo qui l'accompagnent réunissent eux un panel plus varié de captations filmées du groupe lors de ses tournées en Europe ainsi que des interviews. On y voit un quatuor en pleine expérimentation sur scène, cherchant encore un cap et allant explorer des univers variés (musique orchestrale, instrumentaux abstraits ou... gong martelé pendant cinq minutes par Roger Waters !) avec autant d'appétit que de tâtonnements. De ces archives réunies en vrac, présentées sans contexte ni liaisons, on retiendra ainsi deux titres filmés avec grâce dans l'abbaye d'Asnières‑sur Oise ou encore une belle version du morceau Atom Heart Mother au Japon. Des documents d'une belle qualité mais qui tiennent plus de la boîte à souvenirs pour fans qu'autre chose.

 

Reste le plaisir de redécouvrir Pink Floyd dans le contexte de son époque et de ses contemporains. Le premier document du disque, un reportage pour la télévision allemande, est à ce titre absolument saisissant par la dureté du regard que le journaliste lâche sur la musique du groupe : « L'espoir que la pop ait un effet sur la société n'est finalement qu'une illusion qui commence à s'effriter. Les artistes essaient de s'échapper avec un sentimentalisme idéaliste et vide. Les Pink Floyd sont devenus kitsch ». Un jugement sans appel, mais dont on ne saurait totalement réfuter le propos derrière l'insulte. En 1971, Pink Floyd devenait quelque chose d'autre, loin de la folie pop révolutionnaire de ses débuts. Une machine artistique implacable qui allait marquer l'histoire.

Émilien Villeroy - Publié le 14/12/17
Liste des bonus
- Echoes Original 1971 Quad Mix (23')
- Répliques de tickets, affiches et autres documents d'époque
- DVD et CD


Commentaire

Unique bonus du Blu‑Ray, une version quadriphonique en 96 KHz/24 bits inédite du morceau Echoes datant de 1971, présentée sans visuel. Une rareté réservée, comme tout Reverber/ation, aux fans audiophiles du groupe. On apprécie le son clair et ample.

Note bonus : 4/6
Image

Si la qualité des archives varie tout naturellement selon les sources, on appréciera le soin apporté à l'ensemble des documents. Parfois de très belles images comme sur les extraits de Cinq grands sur la Deux à la télévision française, parfois des rendus plus délicats mais rares comme le festival en Australie (N&B). La plupart du temps, la magie des tournages sur pellicule opère.

Top image : 10'15 (belle version de Set the Controls for the Heart of the Sun dans le cadre de l'abbaye d'Asnières-sur-Oise)
Note image : 4/6
Son

D'un bout à l'autre, Reverber/ation 1971 propose un son de bonne qualité malgré, là encore, l'hétérogénéité des sources.

Top son : 32'08 (extraits de l'excellent Careful With that Axe, Eugene)
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 23/01/18 Mother !
BLU 23/01/18 Mother !
DVD 23/01/18 Mon garçon
BLU 23/01/18 Mon garçon
INTERVIEWS
Sarah Jessica Parker - Divorce saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/166/photo_0804204009.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
sarah-jessica-parker
tom-selleck
lars-lundstrom
sidse-babett-knudsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Films liés
The Motel Life - The Color of Time - Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo - A Gun in Each Hand - The Great Flood - Two Out of Three - The March Sisters at Christmas - Blue and Not So Pink - Visceral: Between the Ropes of Madness - The Jungle - Denok & Gareng - Man Made Place - Apartment 1303 3D - Sol LeWitt - Santa's Summer House - Love in USSR - MoniKa - On the Other Side of the Tracks - Exchange Student Zero - The Guillotines -