Divers

Cybervia Serveur TNT HD

Par Jacquemin Vidal - Publié le 25/05/09
Mustav
Prix indicatif : 899 € TTC
Note AVCesar.com
Type : Serveur UPnP (DLNA) avec enregistreur TV
Réception TV : double tuner TNT HD
Compatible chaînes payantes : via port C.I.
Protocole de partage de fichiers : UPnP (DLNA)
Protocole de transfert de fichiers : Samba/FTP
Administration : via navigateur Internet
Accès à distance : oui
Liaison réseau : Ethernet
Ports USB Host : 3 (dont 1 en façade)
Disque dur : 1 To
Consommation : 20 W (allumé) et 6 W (veille)
Dimensions (L x H x P) : 249 x 65 x 181 (mm)
Poids : 1,45 kg
Finition : noir et argent
L’essentiel
Plus qu'un simple disque dur (Nas), le Cybervia Serveur TNT HD est un appareil familial qui centralise et gère tous les médias du foyer, y compris la TNT HD afin de les rendre accessibles à chacun, à la maison, au travail, ou même depuis l'étranger ou en vacances.

Pour cela, le Cybervia Serveur TNT HD est équipé non seulement d'un cerveau digne de ce nom (processeur FreeScale PowerPC 450), mais aussi d'une bonne mémoire (disque dur Hitachi CinémaStar de 1 To) et surtout d'un double tuner TNT HD, le tout géré par une intelligence évolutive (système d'exploitation Linux). Au final, l'appareil (à la finition remarquable) ressemble à s'y méprendre à un décodeur TV, à deux différences près : l’absence de télécommande et de sortie vidéo. Il se pilote en effet à l’aide d’un PC et n'a donc pas nécessairement besoin de trôner près du téléviseur...
En retournant l'appareil, on constate que le Cybervia Serveur TNT HD propose seulement les entrées antennes TV, deux ports USB Host (un troisième se trouve en façade), un port Ethernet, un port CI et un lecteur de carte à puce. Il lui suffit donc d'être proche de l'arrivée de l'antenne hertzienne et du routeur, ou de la « Box Internet », pour fonctionner. Tout le reste s'opère ensuite avec un ordinateur équipé d'un lecteur de disque optique.

Une fois le disque dans le lecteur, les applications et les extensions nécessaires s'installent automatiquement sur l'ordinateur. Il suffit alors de lancer son navigateur Internet (Firefox, Internet Explorer, etc.) et de taper l’adresse suivante : www.cybervia.com. On tombe alors sur la page d'administration de la machine, interface de création des comptes de chaque membre de la famille, avec des droits d'accès spécifiques. Chacun disposera donc de son espace, sécurisé par mot de passe, où peut être stocké tout type de fichiers : audio, photo, vidéo et même documents. Dernière étape, la recherche des chaines de télévision pour parfaire l'installation.
Ensuite, il suffit de transférer les médias que l'on souhaite partagés sur le réseau domestique dans les répertoires communs (différents des répertoires de chaque membre) pour les rendre « visibles » aux périphériques UPnP (DLNA). Pour cela, il s’agit de passer par l'explorateur de fichiers, de pointer les périphériques du réseau et d'effectuer les « glissé-déposé » des fichiers concernés sur le Cybervia Serveur TNT HD, comme s'il s'agissait d'un espace de stockage connecté à l'ordinateur. À noter, les médias stockés dans les comptes des membres ne sont, eux, pas partagés. Ils restent privés car protégés par mot de passe. En revanche, ils peuvent d'un seul clic être transférés dans l'espace commun. Via le navigateur Internet, il suffit de se connecter sur son compte, de sélectionner un fichier, de cliquer sur l'icône de transfert puis de choisir le répertoire de destination...

Au quotidien, il faut considérer deux façons d'utiliser le Cybervia Serveur TNT HD : via un navigateur Internet sur un ordinateur ou via un périphérique UPnP (DLNA). En effet, selon les configurations, les fonctionnalités ne sont pas les mêmes. Aucune gestion des fichiers n'est possible via UPnP. Ce mode permet uniquement la lecture des fichiers communs, charge alors au périphérique d'être compatible avec le format des dits fichiers... En revanche, via l'ordinateur, le serveur se charge du transcodage en temps réel et assure ainsi une compatibilité à toute épreuve. Aucun fichier audio ou vidéo ne lui résiste, il est donc inutile d'installer le moindre codec sur l'ordinateur. Ce dernier doit toutefois être assez puissant pour la lecture de fichiers haute définition... C'est toujours via l'ordinateur qu'il est possible de regarder la TNT, de faire une pause sur le direct et de programmer les enregistrements. Eh oui, vous l’avez compris, il est malheureusement impossible d'exploiter directement le tuner TNT via un périphérique UPnP (DLNA). Il faut aussi préalablement transférer un enregistrement dans l'espace commun pour pouvoir le regarder via un périphérique UPnP (DLNA).

Jusqu'à dix personnes peuvent se connecter simultanément, et les taux de transfert Ethernet sont particulièrement élevés (par exemple deux flux HD simultanés vers deux périphériques UPnP (DLNA) sont possibles). En revanche, un seul spectateur pourra regarder la télévision (sur son ordinateur). Les autres devront exploiter les fichiers stockés. De plus, le double tuner TNT n'autorise pas le double enregistrement. Il assure uniquement l'enregistrement d'un programme pendant que l'on en regarde un autre. Enfin, une fonction de transcodage, accessible via ordinateur, permet de rendre compatible les enregistrements ou les vidéos stockés avec un iPhone, un iPod, une PSP ou un Smartphone. Espérons que la même chose soit prochainement proposée pour les fichiers audio...
Concurrence
De prime abord, tous les disques dur Nas UPnP (DLNA) sont dans la ligne de mire de ce serveur signé Cybervia. Mais, pour l'instant, aucun n’intègre de double tuner TNT HD, et surtout aucun n’autorise une gestion aussi simple et aussi pratique des médias.
Verdict technique
Techniquement réussi, ce serveur Cybervia d'un nouveau genre est particulièrement adapté au grand public. Il se distingue en effet des traditionnels Nas UPnP (DLNA) par une administration simplifiée, une ergonomie travaillée et surtout l'intégration d'un double tuner TNT HD. Il se transforme alors en enregistreur familial où sont centralisés tous les films et toutes les émissions programmés, accessibles ensuite par tous les ordinateurs du foyer, et tous les périphériques UPnP (DLNA) tels les nouveaux téléviseurs, les consoles de jeux HD, les passerelles multimédia, etc.

Autre avantage du serveur Cybervia, son utilisation à distance, via Internet, permettant de profiter de ses chaînes de télévision ou de ses médias n'importe où dans le monde, par le biais d'un navigateur Internet (Firefox, Internet Explorer, etc.). Ainsi, un grand‑parent éloigné peut lui aussi profiter des films ou des photos de son petit‑fils sur son ordinateur, au moyen de son propre compte.
Le serveur Cybervia offre encore la possibilité de transcoder les médias vidéo afin de les rendre compatibles avec les périphériques portables (iPhone, PSP, Smartphone, etc.). L'idée est bonne, mais la rapidité d'exécution est inférieure à celle d'un PC âgé au moins de deux ans, et surtout cette fonctionnalité n'est aujourd'hui pas compatible avec les fichiers audio (une mise à jour prochaine devrait logiquement changer la donne).

Quoi qu'il en soit, malgré un prix assez élevé, cet appareil répond plutôt bien aux besoins d'une famille adepte des nouvelles technologies, et s'avère totalement évolutif. Il s'agit en plus d'un produit français, alors on dit bravo...
+ Les points forts
»  
Finition
»  
Concept
»  
Évolutivité
»  
Facilité d'utilisation
»  
Gestion quotidienne
»  
Capacité de stockage
»  
Double tuner TNT HD
»  
Gestion UPnP (DLNA)
»  
Compatibilité audio et vidéo
- Les points faibles
»  
Le prix
»  
Pas de TV en UPnP (DLNA)
»  
Pas de double enregistrement
»  
Classement des chaînes TNT HD
»  
Fonctions de transcodage audio‑vidéo limitées
»  
Stabilité de la lecture via browser Internet en TNT HD
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
Advertisement