About Ray

3 Generations
Année : 2015
Réalisateur : Gaby Dellal
Interprètes : Elle Fanning, Naomi Watts, Susan Sarandon, Linda Emond, Tate Donovan, Sam Trammell
Éditeur : M6 Vidéo
DVD : DVD-9, 88', zone 2
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 22/03/17
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
SD 576i (Mpeg2)
16/9 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
9,00 €
9 €
9 €

New York. Ray (Elle Fanning), jeune adolescente, souhaite devenir un homme. Élevée exclusivement par des femmes, sa mère (Naomi Watts), Dolly sa grand‑mère (Susan Sarandon) et sa compagne Frances (Linda Emond) ont beaucoup de mal à s’y faire. Cependant, chacune la soutient à sa façon, tout en tentant de la raisonner…


Afin de ne plus vivre coincée dans un corps de fille, Ray, encore mineure, doit à tout prix obtenir la signature de ses deux parents. Ainsi, en plus de la difficulté d’être soi, une route toute aussi compliquée s’impose à elle : provoquer la rencontre avec un père qui ne l’a pas élevée.

 

La réalisatrice Gaby Dellal accole l'histoire d'une renaissance à celle d’une reconstruction sur deux générations. Car Maggie, la mère célibataire sous l’influence (et le toit) d’un couple de lesbiennes rigolotes, devra se débarrasser de quelques casseroles pour permettre à sa fille de devenir un homme. Une parenthèse touchante sur la souffrance du genre identitaire.

Carole Lépinay - Publié le 11/05/17
Liste des bonus
- Film annonce


Commentaire

Il y avait pourtant sans doute beaucoup à dire…

Note bonus : 0/6
Image

Des décors soignés, des contrastes (vraiment) bien tassés, un petit côté arty pas désagréable du tout et une belle lumière, il n'en faut pas plus pour fournir un DVD qui se démarque par son look. Côté définition, c'est plutôt bien aussi sans casser la baraque avec de rares passages moins propres.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

Certains bruitages et détails sonores passent à la trappe en VF, comme c'est souvent le cas. Tout est donc un peu plus terne et éteint par rapport à la VO. Moins dynamique aussi. Préférez la VO 5.1 pour son niveau plus relevé, ses graves et sa profondeur. L'essentiel de l'action se déroule tout de même sur les enceintes avant.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
INTERVIEWS
Matt Dillon - Wayward Pines
http://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/159/photo_0855101528.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/135/photo_0315184326.jpg
matt-dillon
lars-lundstrom
francois-charles-bideaux
sidse-babett-knudsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Films liés
Alan Partridge: Alpha Papa - Queen - Easy on the Eyes - Ich Hunger - re:solve - Approaching The Elephant - Kano - Una donna per amica - Life After Pi - Actress - National Theatre Live: War Horse - WWE NXT ArRIVAL - Metropolis II - The Reef 2: High Tide - Scream Park - Static - Redd Inc. - Maximum Tolerated Dose - 3 Day Test - The Human Race -