L'homme qui défiait l'infini

The Man who Knew Infinity
Année : 2015
Réalisateur : Matt Brown
Interprètes : Dev Patel, Jeremy Irons, Malcolm Sinclair, Stephen Fry
Éditeur : M6 Vidéo
DVD : DVD-9, 104', zone 2
Genre : biopic, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 01/03/17
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.40
SD 576i (Mpeg2)
16 compatible 4/3
Bande-son
Français Dolby Digital 5.1
Français Dolby Digital 2.0
Anglais Dolby Digital 5.1
Anglais Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français
13,83 €
11,24 €

Madras, 1913. Modeste fonctionnaire indien, Srinivasa Ramanujan (Dev Patel), passionné de mathématiques, est persuadé de pouvoir apporter ses connaissances dans le domaine. Il se tourne alors vers Godfrey H. Hardy (Jeremy Irons), l’un des plus célèbres mathématiciens de l’époque, membre éminent du Trinity College.


Loin de son Inde natale et de son épouse Janaki (Devika Bhise), Ramanujan doit non seulement prouver la véracité de ses recherches mais aussi surmonter les préjugés persistants au début du XXe siècle, lorsque l’Inde coloniale était à trois décennies de son indépendance.

 

De toute évidence, les formules et autres démonstrations matheuses débitées sur les bancs de la prestigieuse académie ou lors de nuits insomniaques parleront aux plus chevronnés d’entre nous, mais Matt Brown ajoute une valeur universelle à cette quête théorique (quoiqu’enthousiaste) de l’infini, celle d’une amitié naissante, puis indéfectible, entre un athée solitaire et un génie autodidacte, lequel affirmait être visité par la déesse hindoue Namagiri pour concevoir ses formules.

Carole Lépinay - Publié le 24/04/17
Liste des bonus
- Entretien avec l'équipe du film (5')
- Bande-annonce


Commentaire

Jeremy Irons et Dev Patel expliquent ce qui les a séduits dans le destin extraordinaire d'un homme encore trop méconnu. Comme il s'agissait de prendre zéro risque quant à la véracité des formules mathématiques mentionnées, Ken Ono (conseiller en mathématiques et producteur associé) a effectué un gros travail de recherche autour de la reconstitution. 

Note bonus : 3/6
Image

Ce biopic a beaucoup d'atouts pour séduire, à commencer par sa photographie haut de gamme chaudement contrastée faite pour plaire au plus grand nombre. À ce niveau‑là, peu de défauts à noter, même si quelques arrière‑plans nocturnes peinent à se révéler pleinement, avec des noirs parfois brunâtres. Rien de grave, les contours des personnages et les visages se montrent toujours nets et précis.

Top image : aucun
Note image : 4/6
Son

De la douceur, de la simplicité et peu d'esbroufe hormis quelques envolées lyriques. Le placement sur les enceintes se veut naturel avant tout. Un petit 5.1 donc, qui donne la priorité aux dialogues. Bien entendu, la VO est à privilégier pour le jeu des comédiens, l'immersion et quelques détails sonores supplémentaires.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 2
http://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
tatiana-maslany
gillian-anderson
leila-bekhti
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
See A Little Light: A Celebration of the Music and Legacy of Bob Mould
Seeds of Resiliency
Seeking a Friend for the End of the World
Seeking Asian Female
Seeking Justice
Senior Banker
The Raid: Redemption
Serving Up Richard
Sesame Street: Big Elmo Fun
Sesame Street: Singing with the Stars
Seven Below
Seven Psychopaths
Sexting in Suburbia
Sexy Baby
Shady Lady
Shakespeare High
Shame
Shanghai
Shanghai Calling
Shaquille O'Neal Presents: All Star Comedy Jam - Live from Orlando