Olli Mäki

Hymyilevä mies
Année : 2016
Réalisateur : Juho Kuosmanen
Interprètes : Jarkko Lahti, Oona Airola, Eero Milonoff, Joonas Saartamo
Éditeur : Blaq Out
DVD : DVD-5, 89', zone 2
Genre : biopic, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 09/03/17
Prix ind. : 19,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Finnois Dolby Digital 5.1
Finnois Dolby Digital 2.0
Sous-titres
Français imposé sur la VO
19,99 €
24,99 €
19,99 €

Finlande, été 1962. Boxeur prometteur, Olli Mäki (Jarkko Lahti) prétend au titre de Champion du monde poids plume. Sous la coupe d’un entraîneur exigeant, le jeune sportif doit atteindre le poids idéal et consacrer toute son énergie à la discipline. Mais Raija (Oona Airola), dont il est tombé amoureux, l’obsède nuit et jour…


Prix Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes, le premier long de Juho Kuosmanen ne se préoccupe pas tant de la boxe que d’une idylle naissante entre deux jeunes gens, que même la pression de la compétition ne pourra séparer. Ainsi, entre deux séquences d’entraînement, Olli trouve sa bouffée d’oxygène auprès de sa future épouse. Mal à l’aise dès qu’il s’agit de vendre à la presse une image loin de ses convictions personnelles, il préfère l’authenticité au prestige, le retrait silencieux au feu des projecteurs. « Pour vivre heureux, vivons cachés » comme dirait l’autre… Un film hors sentier, vintage, un peu désuet aussi.

Carole Lépinay - Publié le 27/04/17
Liste des bonus
- Entretien avec le réalisateur par Philippe Piazzo  (10')


Commentaire

La parcelle d'amour qui pulse Olli Mäki dans l'épreuve sportive est l'angle principal du film de Juho Kuosmanen. Le réalisateur justifie son choix, tout en brossant le portrait authentique du boxeur finlandais qui marqua l'histoire de la boxe nationale de 1960 à 1973. 

Note bonus : 3/6
Image

Un N&B volontairement granuleux, aux arrière‑plans mouvants et parfois très bouché. L'effet est totalement voulu et très esthétique d'une certaine façon (le film a été tourné en 16 mm et sans doute en lumière naturelle), mais peine à convaincre totalement.

Top image : aucun
Note image : 3/6
Son

Côté son, on note des voix bien vivantes et une spatialisation 5.1 efficace des ambiances naturelles, vraiment présentes. On se croirait un pleine Nouvelle Vague. De la joie, rien de calculé. Juste la captation d'un élan brut, d'une énergie.

Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 2
http://www.avcesar.com/source/interview/155/photo_1119161630.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/139/photo_0259145504.jpg
tatiana-maslany
gillian-anderson
leila-bekhti
liam-neeson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
Psycho Cop
Pumpkinhead
Puppet Master
QUEEN RARE LIVE : A CONCERT THROUGH TIME AND SPACE
Qun long xi feng
R.O.T.O.R.
Rabbit Ears: Thumbelina
Raiders of the Lost Ark - The Adaptation
Red Scorpion
Relentless
Renegades
Richard Scarry's Best ABC Video Ever!
River of Death
Road House
Roadkill
Danny, The Champion of the World
Robo C.H.I.C.
Robot Ninja
Roger & Me
Romero