Immigration Game

Année : 2017
Réalisateur : Krystof Zlatnik
Interprètes : Mathis Landwehr, Denis Ankel, Peter Becker, Eskindir Tesfay
Éditeur : Marco Polo Production
DVD : DVD-9, 92', zone 2
Genre : thriller, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 14/06/17
Prix ind. : 14,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
SD 576i (Mpeg2)
16/9
Bande-son
Français/allemand Dolby Digital 5.1
Allemand/anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
14,99 €
14,99 €

Dans un futur proche, seule l’Allemagne reste ouverte aux flux migratoires. Mais pour obtenir la citoyenneté allemande, les réfugiés sont contraints de participer à un mortel jeu télévisé, l'Immigration Game. Ils sont déposés à 30 km du centre de Berlin qu’ils doivent rejoindre tout en échappant à des bandes de tueurs, des « chasseurs » qui les traquent en toute impunité. Joe, citoyen allemand, tue accidentellement un chasseur en tentant de venir en aide à un migrant. Il est contraint de participer au jeu pour échapper à la prison.

 

Dans les premières minutes de cette production, on comprend que le réalisateur et scénariste Krystof Zlatnik a voulu signer une dystopie dérangeante évoquant tout à la fois le malaise européen face à la crise migratoire et les fantômes du passé allemand. Sa mise en scène caméra portée, les choix de costumes, indiquent clairement les références ciné de Krystof Zlatnik : le Punishment Park de Peter Watkins et Les guerriers de la nuit de Walter Hill.


Hélas, les premières minutes permettent aussi de comprendre que le réalisateur va passer complètement à côté de son sujet. Le manque de moyens du film, évident, n’est pas en cause. C’est l’écriture même qui est à blâmer.

 

Centré sur la seule survie, obsédé par la violence qu’il prétend dénoncer, le récit ne raconte pas grand‑chose et n’emploie que des personnages archétypaux aussi rudimentaires qu’interchangeables. Impossible dès lors de s’attacher à Joe ou ses camarades de calvaire, à l’exception peut‑être de l’inquiétante Denise Ankel qui interprète une des « proies ». Le final surprise qu’on ne spoilera pas confirme de manière éclatante le caractère excessivement schématique, pour ne pas dire bâclé, du propos.


Tout à son souci de palier son manque de moyens, de rendre hommage à ses références en faisant des clins d’œil aux téléréalités actuelles, Krystof Zlatnik s’égare. Sa réalisation brouillonne multiplie à l’infini les effets de zoom et de mise au point en guise d’effet de style. Un énorme ratage.

Paco Altura - Publié le 29/06/17
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire

Rien à signaler.

Note bonus : 0/6
Image

Une image granuleuse, sans netteté ni colorimétrie notable, qui se contente de singer sans y parvenir les films documentaires et les téléréalités du moment. Hideux.

Top image : aucun
Note image : 2/6
Son

En VO, la qualité du son est extrêmement fluctuante : si les quelques morceaux techno bastonnent bien, les dialogues sont parfois à la limite de l'intelligible tant les prises de son ont été réalisées à l'arrachée. En VF, on est dans le grand n'importe quoi : les dialogues en anglais sont bien doublés en VF, mais sans conviction, et la piste bascule sans prévenir sur les dialogues en allemand dont les voix sont évidemment complètement différentes !

Top son : aucun
Note son : 1/6



PLANNING
INTERVIEWS
Ken Follett - Un monde sans fin
http://www.avcesar.com/source/interview/137/photo_0142105021.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/126/photo_0549181508.jpg
ken-follett
lars-lundstrom
eva-green
lucy-lawless
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011
Advertisement
The Appearing
Synevir
Army of Frankensteins
The Cemetery
Maria Stuarda:The Metropolitan Opera: ENCORE
The Kings of Summer
La Tendresse
The Inventive Lady
Godka cirka
A Year in Burgundy
Sex After Kids
Intersections
Before Snowfall
Berserk: The Golden Age Arc 3 - The Advent
Journey to the West: Conquering the Demons
The Devil's Dozen
Jan Dara: The Finale
I Give It a Year
Shirley: Visions of Reality
CAT. 8