TV - Écran plat

Philips 46PFL9706H

Par Jacques Guiot - Publié le 26/03/12
Mustav
Prix indicatif : 2 490 € TTC
Note AVCesar.com
Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 117 cm
Standard : HDTV 1 080p et 3D Ready
Résolution native : 1 920 x 1 080 pixels
100 Hz : oui (400 Hz)
Contraste : 7 240 000*:1
TNT : simple tuner (SD et HD)
HDMI : 4 (v 1.4, dont 3 arrières et 1 latérale)
Dim. (L x H x P) : 1 083 x 718 x 274 mm
Poids : 16 kg
L’essentiel
Le Philips 46PFL9706H (46'', 117 cm), seul représentant de sa série, fait partie des rares téléviseurs LCD équipés d'un système de rétroéclairage LED Local Dimming. Et, encore une fois, cette technologie démontre toutes ses qualités pour le restitution d'une très belle image, dynamique, lumineuse et dotée d'un ratio de contraste énorme grâce à des noirs sans la moindre once de lumière (*cf. rubrique Image). Du rarement vu ! Bon point, la colorimétrie profite d'une certification ISF permettant d'ajuster l'écran dans les moindres détails pour un résultat proche de la perfection. Ce téléviseur propose également une compensation de mouvement Perfect Natural Motion et un affichage 400 Hz (en fait, un procédé 200 Hz associé à un clignotement extrêmement rapide ‑200 fois par seconde‑ du système de rétroéclairage).

Outre son design magnifique et sa qualité de fabrication indéniable, le Philips 46PFL9706H propose également de très nombreuses fonctions parmi lesquelles une excellente 3D basée sur la technologie active, un mode Dual View Gaming (pour jouer à deux simultanément en plein écran sur le même téléviseur grâce aux lunettes 3D), un accès au portail Internet propriétaire Net TV Philips et à ses très nombreuses applications et services VOD, Videofutur et AceTrax. À savoir, ce dernier propose même de la VOD HD en location. Sans oublier la compatibilité HbbTV.
La connectique est également très complète avec quatre entrées HDMI 1.4a compatibles CEC (EasyLink), xvYCC, ARC (pour la seule HDMI 1), Deep Color et Auto LipSync, une YUV, une Sub‑D15, une mini‑Jack stéréo 3.5 mm, une stéréo RCA, deux ports USB Host 2.0 dont un équipé de la fonction USB Rec (enregistrement des programmes télévisées sur une clé idoine ou un disque dur externe), un port Ethernet, un port CI+ associé à la certification Canal Ready, un lecteur de cartes SD/MMC plus une sortie optique et une sortie casque. À noter, le port USB permet de connecter un clavier et une souris. Autre information intéressante, les haut‑parleurs sont placés dans le pied de l'écran (qui fait également office de support mural) pour une restitution sonore largement meilleure que bon nombre de téléviseurs LED du moment.
Les ports USB Host et la fonction passerelle multimédia UPnP (DLNA) via Ethernet ou Wi‑Fi (intégrée) permettent de lire des fichiers stockés sur un ordinateur ou un disque dur Nas, mais la nature des formats pris en charge reste trop limitée, notamment l'absence de gestion des pistes audio DTS souvent intégrées au conteneur MKV (qui, lui, est pourtant accepté).

Mais la caractéristique majeure et exclusive du Philips 46PFL9706H consiste en son revêtement anti‑réflection Moth Eye dont la structure est directement inspirée de celle des yeux de mite, réputée la surface la plus absorbante au monde. Pour être précis, Philips annonce un indice de réflectance sur ce modèle de 8% alors que ses autres téléviseurs (reconnus pour le caractère mate de leur dalle) affiche un indice de 20% (soit une baisse de 60%). Ce traitement permet de regarder sans reflets la télévision dans un environnement lumineux.

Bref, il s'agit là d'un superbe téléviseur faisant preuve de très grandes qualités ‑comme vous allez le découvrir plus avant dans les pages suivantes de notre banc d'essai‑, sans aucun doute parmi les deux ou trois meilleurs du marché. Cependant, il n'est pas totalement exempt de défauts : l'uniformité de la dalle et la gestion du rétroéclairage posent encore de menus soucis malgré une récente mise à jour Firmware qui a corrigé de façon spectaculaire la donne.
Concurrence
Avec un prix indicatif de 2 499 €, le Philips 46PFL9706H n'est franchement pas donné, et se positionne d'emblée au niveau d'une autre très grosse pointure, le Sony KDL‑46HX920 (cliquez pour découvrir le test du produit par la rédaction d'AVCesar.com). Ce dernier est, lui aussi, doté d'une image magnifique, très dynamique et d'une superbe précision.
+ Les points forts
»  
Rétroéclairage zoné
»  
Contraste et dynamique de l'image exceptionnels
»  
Qualité de l’image en 2D et 3D
»  
Très peu d’effet fantôme en 3D
»  
Design et qualité de fabrication
»  
Compensation de mouvement efficace en 2D et 3D
»  
Téléviseur bourré de fonctionnalités
- Les points faibles
»  
Lecture multimédia limitée
»  
Encore un peu de fluctuation lumineuse
»  
Quelques problèmes d'homogénéité
»  
Pas de gestion de l'[abc]Auto LypSync[/abc] ni du Deep Color
»  
Pas de tuner Satellite
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES