TV - Écran plat

LG 84LM960V

Par Jacques Guiot - Publié le 11/02/13
Mustav
Prix indicatif : 14 990 € TTC
Note AVCesar.com


Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 213 cm
Standard : Ultra HD et 3D Ready
Résolution native : 3 840 x 2 160 pixels
100 Hz : oui (800 Hz)
Contraste : 700:1
TNT : simple tuner (SD et HD)
HDMI : 4 (v 1.4, dont 4 latérales)
Dim. (L x H x P) : 1 214 x 1 916 x 399 mm
Poids : 79,4 kg
L’essentiel
Quelques mois après notre premier banc d'essai d'un diffuseur Ultra HD (UHD) avec le vidéoprojecteur Sony VPL‑VW1000ES (cliquez pour découvrir le test de la rédaction d'AVCesar.com), c'est toujours avec le même enthousiasme que nous abordons aujourd'hui le premier test d'un téléviseur Ultra HD avec le fameux LG 84LM960V, déjà évoqué à de nombreuses reprises en actualité dans les colonnes d'AVCesar.com. Et si vous avez suivi l'actualité du salon CES de Las Vegas 2013 où la rédaction était bien sûr présente, vous avez déjà perçu que les TV Ultra HD de grandes tailles, présentes au sein des gammes de très nombreux constructeurs, constituent l'avenir du Home Cinéma. Voici donc un avant‑goût de ce qui nous attend dans un avenir proche...

Techniquement, ce superbe téléviseur de 84'' (pas moins de 2,13 m de diagonale !) se démarque uniquement de son « petit frère » LG LM860V par sa dalle LCD de résolution Ultra HD. Excepté ce détail somme toute primordial, il en reprend toutes les fonctionnalités. Il embarque donc un système de rétroéclairage LED Edge, une compensation de mouvement Motion Clarity Index 800 et un processeur vidéo Triple XD Engine (dans sa déclinaison Ultra HD). Ce traitement offre logiquement un Upscaling Ultra HD des sources 1 080p ou SD (comme le DVD) grâce à l'algorithme Resolution Upscaler Plus, capable d'un travail assez exceptionnel comme vous pourrez le découvrir dans le chapitre Image de ce test.
Ce modèle libellé Cinema 3D (3D polarisée à la sauce LG) est fourni avec un ensemble de quatre paires de lunettes 3D (de différentes couleurs), plus un « clip » à fixer sur des lunettes de vue classiques, permettant aux porteurs de lunettes correctrices de bénéficier aisément du relief. Plus les deux paires spécifiques à la fonction Dual Play.

Le LG 84LM960V est doté de la certification ISF autorisant un réglage très précis du rendu colorimétrique, même si le calibrage (sonde externe obligatoire et paramètres nombreux et précis) n'est pas à la portée de tout le monde. Pas de panique, les modes Cinema, Standard ou autres, même si les réglages sont alors plus limités, s'avèrent bien plus simple à calibrer que les deux modes ISF.

Rapide rappel des fonctionnalités principales du produit : il intègre trois tuners (DVB‑T, DVB‑C et DVB‑S2) tous compatibles [abc]HD [/abc]et même Ultra HD pour le tuner satellite. On retrouve également la compatibilité WiDi d'Intel pour diffuser l'image d'un PC portable sur l'écran du TV, sans‑fil. Une conversion 2D/3D très performante profite de paramétrages précis pour optimiser l'image stéréoscopique. On peut régler la profondeur de la scène, la parallaxe, la reconnaissance des formats 3D automatique (côte à côte, dessus/dessous, à damier, ou ligne par ligne) ou encore changer le sens de lecture 3D (image gauche ou droite en premier). Le TV dispose même d'un ajustement du son (3D Sound Zooming) pour accompagner au mieux une image en relief.

Sur le plan esthétique, le LG 84LM960V affiche fièrement le design Cinema Screen, très moderne et très réussi, du constructeur, avec une dalle dotée d'un cadre en aluminium tout autour de l'écran et une épaisseur contenue, au regard de la taille énorme de ce téléviseur. Malheureusement, il ne s'agit pas d'un design « bordeless », c'est‑à‑dire sans cadre ou presque. Le coffre arrière est un peu épais pour un TV d'obédience LED Edge, mais a le mérite d'être costaud. C'est heureux compte tenu du poids de cet écran : pas loin de 80 kg, avec le pied, sur la balance. Ce dernier, très beau, stable et rotatif, est entièrement réalisé en PVC contrairement aux matériaux utilisés pour le téléviseur. Enfin, une appréciation rapide sur le revêtement de la dalle, pas vraiment traité contre les reflets.

Le LG 84LM960V est livré avec une télécommande ergonomique dotée de touches phosphorescentes et une deuxième télécommande Magic Control qui réagit aux mouvements du poignet pour animer un pointeur à l'écran. Cette dernière autorise aussi l'accès aux différents réglages et fonctionnalités. Le portail internet Smart TV Premium reste identique à celui de la gamme 2012 du constructeur et profite d'un processeur Dual Core pour accélérer le fonctionnement des applications et du multitâche. Ce modèle est évidemment compatible HBBTV, mais inutile d'être ici plus dissert, nous revenons sur toutes ces fonctions et compatibilités multimédias en détail au cours des différents chapitres de ce banc d'essai.
Concurrence
Pour le moment, le LG 84LM960V ne souffre d'aucune concurrence en magasins, mais il devrait être vite rejoint par plusieurs modèles de TV Ultra HD présentés par Toshiba, Sony et Samsung (entre autres) lors du salon CES 2013 qui se déroulait à Las Vegas en début d'année. En attendant, il s'agit donc du premier téléviseur au monde à gérer l'Ultra HD via son entrée HDMI et, bien sûr, à l'écran.
+ Les points forts
»  
Affichage Ultra HD superbe !
»  
Gestion de l'Ultra HD 2D et 3D via HDMI
»  
Upscaling Ultra HD très performant
»  
Image stéréoscopique parfaite et magique !
»  
Téléviseur très fonctionnel
»  
Design fun et construction de bonne qualité
»  
Très bonne qualité audio avec de vrais graves
»  
Ergonomie agréable au quotidien
»  
Colorimétrie parfaite grâce à l'ISF
»  
Compensation de mouvement efficace en 2D et 3D
»  
Excellente compatibilité multimédia
»  
Télécommande gyroscopique très pratique
- Les points faibles
»  
Noirs un peu justes (même avec le Local Dimming activé)
»  
Passerelle multimédia UPnP (DLNA) qui saccade
»  
Dalle brillante avec reflets
»  
Léger Clouding et Banding (sur notre exemplaire)
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES