TV - Écran plat

Samsung UE55JS9000

Par Vincent Morette - Publié le 15/05/15
Mustav
Prix indicatif : 3 490 € TTC
Note AVCesar.com
Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 140 cm
Standard : Ultra HD et 3D Ready
Résolution native : 3 840 x 2 160 pixels
Processeur : Octo Core
100 Hz : oui
TNT : double tuner (SD et HD)
HDMI : 4 (v 2.0, dont 4 arrières)
Dim. (L x H x P) : 1 248,5 x 790,5 x 322,3 mm
Poids : 24,3 kg
L’essentiel
Depuis la découverte au salon CES de Las Vegas en janvier des TV SUHD, nous n'avions qu'une hâte, tester un de ces modèles qui nous avait tant impressionnés sur le stand du constructeur coréen. Nous attaquons donc nos bancs d'essais des téléviseurs Ultra HD millésime 2015 avec le Samsung UE55JS9000, un spécimen courbe, successeur de l'excellent Samsung UE55HU85000 testé dans nos colonnes l'an dernier. Comme déjà explicitées dans nos différentes actualités sur cette série TV, les principales nouveautés de cet écran concernent l'intégration de LED bleues (boostées au phosphore) pour un rendu des teintes rouge et verte annoncé en progression sensible et de nanocristaux de type Quantum Dots (sous forme d'un film placé derrière la dalle) pour afficher un gamut étendu très proche du standard DCI P3 (cinéma), pour des performances annoncées supérieures aux meilleurs spécimens de la marque de l'an dernier. On note aussi un pic lumineux, proclamé, à 600 cd/m2 via le procédé Peak Illuminator ici en version Pro (amélioré lui aussi comparé aux TV 2014) afin de tirer parti des futurs contenus HDR (High Dynamic Range) qui devraient rapidement voir le jour via le prochain support Ultra HD Blu‑Ray et divers services de streaming de type Netflix avec certains contenus Ultra HD/4K. Plus une dalle LCD 10 bits 37% plus lumineuses que les dalles haut de gamme Samsung proposées l'année dernière. Sans oublier un mode Auto Depth Enhancer inédit avec une gestion de cinq plans distincts : un avant‑plan, trois arrière‑plans plus, encore, un plan dédié à l'objet en mouvement. Résultat, la sensation de relief dans l'image 2D est sensiblement renforcée pour une immersion, annoncée toujours toujours, plus intense.

Pour le reste, on retrouve quatre connecteurs HDMI 2.0 sur le boitier déporté One Connect, la compatibilité HEVC pour profiter au mieux des vidéos Ultra HD déjà disponibles par le biais d'offres de VOD 4K comme Netflix ou Wuaki.tv disponibles en France depuis la rentrée 2014, ou à venir via de futures chaînes UHD ou l'attendu support Ultra HD Blu‑Ray, annoncé pour Noël 2015‑début 2016 (cf. notre actualité Platines Ultra HD Blu‑Ray : lancement à l'IFA ?).
Le Samsung UE55JS9000 dispose d'une fréquence d'affichage native 100 Hz associée à une compensation de mouvement PQI 2000 (Picture Quality Index). Ce téléviseur est évidemment 3D Ready d'obédience 3D active (comme toujours chez Samsung) avec une conversion 2D/3D. Le système de rétroéclairage LED Edge de type Local Dimming, dénommé Micro Dimming UHD et ici associé au procédé Precision Black, optimisation du contraste sur plusieurs centaines de zones de contraste. Pour rappel, l'an dernier, le 55HU8500 comptait 576 zones mais impossible d'obtenir l'information pour les TV 2015 auprès de Samsung. Les responsables de la marque se bornent à nous indiquer que cette fonction a été améliorée. À noter aussi, la fonction Detect LetterBox pour optimiser le noir des bandes noires d'un film au ratio 2.35.

Outre les connecteurs, le boîtier déporté One Connect évoqué plus haut embarque le CPU et le GPU. Cette solution permet, à la fois, de mettre à niveau les performances du TV au fil des années via la fonction Smart Evolution Kit et d'intégrer les éventuelles nouvelles spécifications liées au standard UHD, tout simplement en changeant le boîtier. Pour le moment, le One Connect millésime 2015 propose quatre entrées HDMI 2.0, dont une compatible ARC, une autre MHL, deux ports USB Host 2.0 compatibles Fat32 et NTFS (cf. Chapitre Multimédia) pour profiter de fichiers multimédias, enregistrer ses programmes télévisés préférés, connecter une caméra pour Skype, un clavier ou encore une souris. Plus un port USB 3.0 pour améliorer la vitesse de transferts de fichiers lors des enregistrements VOD (entre autres).
On trouve également un port CI+ certifié Canal Ready, une sortie casque mini‑Jack 3,5 mm, une entrée audio stéréo, un port pour adaptateur péritel, Composite et YUV (fourni) et deux entrées antenne : une pour le câble et l’antenne hertzienne, l’autre pour une parabole. Car le Samsung UE55JS9000 intègre un double tuner DVB‑C (SD/HD), DVB‑S2 (SD/HD) et DVB‑T2 (SD/HD) permettant d'enregistrer une chaîne et d'en regarder une autre. Enfin, on trouve une sortie optique et un port Ethernet.

Pour revenir au design de ce téléviseur, sachez qu'il profite d'une belle qualité de construction. Le pied élégant en forme évasée et le coffre en PVC arborent, pour le premier un revêtement chromé, pour le second une surface ondulée du plus bel effet. Sa dalle brillante en revanche doit être prise en considération pour le placement du TV dans une pièce baignée de lumière. Attention aux fenêtres ou éclairages directs qui peuvent occasionner des reflets gênants. Précision, le pied est toujours fixe et non rotatif. À l'arrière, on trouve un port USB pour une caméra Skype optionnelle qui, associée au micro intégré sur l'une des deux télécommandes, permet le contrôle gestuel et/ou vocal de l'écran, la gestion des appels Skype en 720p et, bien sûr, la reconnaissance faciale. Prendre des clichés ou se filmer est également au programme.
À noter également, l'intégration d'un système audio 2.1 avec deux haut‑parleurs médiums‑aigus de 20 W RMS chacun et deux caisson de basses de 10 W pour un résultat très intéressant (nous y revenons plus en détail dans la section Son).

Pour le reste, il s'agit sûrement d'un des spécimens les plus fonctionnels du marché. Si nous détaillons ses capacités en détails dans les autres chapitres de ce test, apprenez brièvement qu'il profite des compatibilités Bluetooth et Wi‑Fi intégrées, et même de la fonction Wi‑Fi Direct. Pour abréger cette présentation, et avant de vous inviter à découvrir notre test fleuve, précisons que ce téléviseur Smart TV propose évidemment la compatibilité HBBTV et l'accès au nouveau portail internet Tizen proposant toutes sortes d'applications, services VOD, services sociaux, météo, informations, jeux, etc.
À savoir, avant de lire plus avant le test de ce TV Samsung, le premier exemplaire reçu souffrait d'un problème prononcé de Clouding. Nous avons donc voulu vérifier cela avec un autre modèle qui s'est avéré, lui, quasiment exempt de défauts. Nous revenons plus en détail sur cette question dans notre section Image.

Bref, tout cela apparaît très alléchant sur le papier, reste désormais à apprécier ce qu'il en est sur le terrain. Quid réellement du Samsung UE55JS9000 Ultra HD et de ses performances promises sur le plan de la qualité d'image ? Réponse, à découvrir immédiatement dans notre banc d'essai (très !) complet, après avoir vécu avec les TV environ trois semaines afin de les pousser dans leurs ultimes retranchements.
Concurrence
Sur le plan des spécifications, les téléviseurs Samsung labellisés SUHD ont peu de concurrence. À l'heure d'écrire ces lignes, aucun autre modèle disponible dans les magasins ne peut, par exemple, se targuer d'embarquer la technologie des nanocristaux quantiques. Difficile donc de comparer directement le Samsung 55JS9000 à d'autres références peu ou prou similaire sur le plan technique. Et si on ajoute le caractère courbe dans nos critères de sélection, le choix se réduit encore.
Une fois cette précision apportée, la concurrence ne reste pas les bras croisés et les gammes 2015 des autres marques/constructeurs ont aussi des atouts à faire valoir. À commencer par le japonais Panasonic avec le 55CR850 certifié THX 4K, un modèle Full LED Local Dimming doté de tout le savoir‑faire de la marque et de l'inédite fonction Smart TV Firefox OS. On peut aussi citer le Sony KD‑55S8505C, équipé de la technologie Triluminos, dont la disponibilité est prévue pour le mois de juillet, ou encore le LG 55UF950V, modèle Color Prime de la gamme du groupe coréen, promesse d'un espace couleur étendu et riche de la nouvelle fonction Smart TV WebOS 2.0 annoncée 70% plus rapide que l'an dernier.
+ Les points forts
»  
Incroyable contraste pour un TV LED Edge
»  
Compatibilités HDMI 2.0, HDCP 2.2, HEVC et UHD Color
»  
Image époustouflante, vraiment !
»  
Belle expérience 3D
»  
Possibilités de calibrage étendu
»  
Technologie nanocristaux quantique
»  
Compatibilité HDR
»  
Gamut DCI P3
»  
Très bonne qualité audio pour un TV
»  
Concept Smart Evolution essentiel
»  
Environnement multimédia et Smart TV ultra‑complet
- Les points faibles
»  
Motion Plus perfectible en 24p
»  
Léger effet fantôme en 3D
»  
Dalle refléchissante
»  
La courbure ne plaira pas à tout le monde
»  
Le prix
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES