TV - Écran plat

TCL U58S7806S

Par Jacques Guiot - Publié le 27/02/16
Mustav
Prix indicatif : 999 € TTC
Note AVCesar.com
Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 147 cm
Standard : Ultra HD
Résolution native : 3 840 x 2 160 pixels
Processeur : Quad Core
100 Hz : oui (800 Hz)
Contraste : 26 000:1
TNT : simple tuner (SD et HD)
HDMI : 4 (v 2.0, dont 4 latérales)
Dim. (L x H x P) : 830 x 1 308 x 275 mm
Poids : 28,5 kg
1122,79 €
Amazon.fr
899,00 €
Darty
1 199,00 €
Darty
1 290,00 €
Darty
L’essentiel
Avec la démocratisation de la technologie Ultra HD commence à débarquer dans les magasins quelques écrans au tarif abordable. C'est le cas du TCL U58S7806S en test aujourd'hui, un spécimen vendu sous la barre des 1 000 € pour 147 cm de diagonale, de quoi profiter dans son salon d'une image « grand large » à petit prix.
Forcément, à ce tarif, vous pouvez légitimement vous demander, et nous avec, si le constructeur n'a pas volontairement choisi de dégrader les performances et/ou l'expérience utilisateur. Certes, l'absence de compatibilité 3D, la présence d'une dalle 8 bits, un simple tuner DVB‑T2/DVB‑C/DVB‑S2 sont autant d'indications qui pourraient faire pencher la balance du mauvais côté. Alors que, finalement, comme vous allez le découvrir tout au long de ce banc d'essai, la valeur d'usage et la qualité audio‑vidéo, ‑cela reste encore l'essentiel pour un téléviseur‑ n'ont pas été sacrifiées sur l'autel de la concurrence tarifaire. Bien évidemment, nous avons pris en compte le prix de vente de ce téléviseur dans nos évaluations.

Le TCL U58S7806S est donc un téléviseur Ultra HD doté d'un rétroéclairage LED Edge Local Dimming, cela signifie que le contraste de la dalle est contrôlé par différentes zones de diodes placées en périphérie de la dalle LCD, ici en bas, afin d'offrir des noirs plus profonds sur les parties sombres d'une image. D'autre part, ce téléviseur est capable de couvrir un gamut assez large (Wide Gamut), 125% supérieur au gamut Rec.709 utilisé par le Blu‑Ray et les chaînes HD de la TNT et du satellite. À savoir, TCL utilise un algorithme capable de remastériser les couleurs, et non de les saturer « bêtement » en étirant leurs coordonnées gamut. Il en résulte certaines couleurs bien plus vives et colorées, tout en conservant une carnation assez juste, fidèle à la réalité ! D'ailleurs, on trouve même un mode Ton chair pour conserver une teinte de peau toujours naturelle.
La colorimétrie est par ailleurs bien gérée, puisque le TCL U58S7806S propose des réglages très complets avec la possibilité de choisir l'espace couleur (Wide Gamut donc, mais aussi Rec.709 ou DCI) et de le calibrer à l'aide d'un CMS (Color Management System) sur six axes (couleurs primaires et secondaires). On trouve également une balance des blancs 10P (donc 10 points au lieu de 2, habituellement), des possibilités rares sur un TV de ce prix qui permettent de calibrer la couleur plus finement, à l'aide d'une sonde. Autre bonne nouvelle, du côté du contraste cette fois‑ci, avec la présence d'une dalle LCD VA, et non IPS comme sur la plupart des TV attractives pécuniairement. Dès les premières minutes de visionnage, nous avons remarqué un contraste au‑dessus de la moyenne, ce que nous confirmons par des mesures, plus loin dans ce test.
Toujours du côté du traitement image, le TCL U58S7806S propose une compensation de mouvement de type Clear Motion Index (CMI) avec un indice de fluidité de 800 images/seconde et un réglage sur dix niveaux pour fluidifier l'image. Plus vous optez pour un réglage élevé, plus l'image est fluide, mais plus elle est typée « caméscope ». Plus vous baissez ce paramètre, plus du scintillement sera visible en contrepartie toutefois d'un rendu plus précis dans les mouvements. À chacun de faire son choix en fonction de son goût. Pour améliorer l'image, on trouve également un réglage de netteté et deux filtres réducteurs de bruit (Mosquito et Mpeg), surtout utiles avec les chaînes SD pour gommer les artefacts de compression Mpeg.

D'autre part, ce téléviseur offre une qualité de construction très correcte, un bon assemblage et un cadre en aluminium brossé venant cercler le téléviseur. Le coffre est en PVC solide avec un pied rotatif en aluminium mat. La qualité de traitement anti‑reflet est dans la moyenne du marché, même si cela reste une dalle brillante avec quelques reflets visibles. Il embarque également deux haut‑parleurs pleine bande pour une puissance totale de 2 x 16 W RMS avec un DSP Digital Pure Sound, un égaliseur graphique cinq bandes, un mode pour améliorer les dialogues, un autre pour profiter d'effets surround virtuels, contrôler les changements de volume d'une chaîne à l'autre et plusieurs modes Son prédéfinis (Film, Stadium, Football, Musique, etc.).

La connectique est assez complète avec un simple tuner DVB‑T2/DVB‑C/DVB‑S2, comme déjà précisé, une sortie optique, une sortie casque (mini‑Jack 3,5 mm), une entrée péritel, une YUV, une stéréo RCA et quatre HDMI 2.0 compatibles HDCP 2.2, Deep Color, 2 160p en 24, 50 et 60 im/s, xvYCC, MHL, CEC (T‑Link chez TCL) et ARC. On trouve également trois ports USB (dont un USB 3.0) avec possibilité d'enregistrer les programmes télévisés. Évidemment, un port Ethernet est présent, ainsi que les compatibilités Wi‑Fi Direct, Bluetooth, Miracast et DLNA. Du côté de la gestion du HEVC, depuis une récente mise à jour Firmware, le TV accepte sous souci toutes nos vidéos de ce type (excepté celles au débit énorme, au‑delà de 90 Mbit/s), toujours de manière fluide (ce ne pas le cas de nombreux autres modèles). Une bonne nouvelle pour la pérennité de ce téléviseur (compatible aussi HEVC broadcast), au moment de la diffusion de quelques canaux HEVC sur la TNT (pas avant quelques années, sans doute après 2020…). Encore une fois, il faut bien avouer que c'est très complet pour un spécimen affiché à ce prix !

Le TCL U58S7806S est également un téléviseur dit Smart TV qui profite d'un équipement assez complet avec l'accès à la VOD Netflix, Arte, Viewster, iConcert, un navigateur internet Brows'n, la Catch‑Up TV, Deezer, Facebook, Twitter et des centaines d'autres applications en tout genre qu'il serait trop long d'énumérer ici. L'interface Smart TV est animée par un processeur Quad Core et même si le chargement reste un peu long au départ, par la suite, la navigation est parfaitement fluide et instantanée.
Évidemment, on peut également lire des vidéos, photos et musiques via la fonction UPnP (DLNA) ou depuis un HDD connecté via USB. Depuis un récent Firmware, la stabilité de la lecture multimédia s'est améliorée, même si c'est toujours perfectible. Nous avons encore rencontré pas mal de plantages avec redémarrage du TV à la clé, voire même l'obligation de débrancher le téléviseur pour pouvoir redémarrer. L'autre principal souci vient de l'absence de codec DTS. Un grand nombre de nos MKV sont donc lus, mais sans piste audio. De même, les vidéos Ultra HD/4K à haut débit présentent des saccades. Mais, en dehors de ces quelques problèmes, la plupart de nos vidéos sont bien gérées, idem pour les chapitres. Il est possible de changer de pistes audio ou les sous‑titres, et la qualité de lecture est très bonne. À savoir, les formats MKV, AVI, TS, M2TS, DivX, WMV, MP4, MP3, WMA, AAC, AC3, OGM, MPG sont pris en charge.
Concurrence
À ce tarif, le TCL U58S7806S ne rencontre aucun concurrent doté d'une dalle de 58 pouces. Cela dit, en regardant les modèles 55" sous la barre des 1 000 €, on trouve le Samsung UE55JU640, un TV UHD doté d'une compensation de mouvement PQI 900, probablement moins contrasté, sans Local Dimming, mais avec un traitement vidéo efficace et un bel Upscaling UHD. Il propose également un accès au Smart Hub avec des centaines d'applications et un simple tuner TNT DVB‑T2.
On peut également évoquer le LG 55UF772V, qui embarque une dalle IPS moins contrastée, mais une compensation de mouvement PMI 1500, un navigateur internet, l'accès à des centaines d'applications, les fonctions HBBTV, DLNA, Miracast, et un tuner TNT et satellite.
Fiche technique
Type : LCD à LED
Diagonale de l'image : 147 cm
Standard : Ultra HD
Résolution native : 3 840 x 2 160 pixels
Processeur : Quad Core
100 Hz : oui (800 Hz)
Contraste : 26 000:1
Réception : télétexte, PAT, Infos+, EPG, TNT (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+), SAT (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+), Câble (simple tuner SD et HD, chaînes payantes via CI+)
Connectique : 4 entrées HDMI (v 2.0, dont 4 latérales), 1 entrée YUV (RCA), 1 entrée péritel (RVB), 1 entrée Stéréo + Composite (arrière), 1 sortie casque (latérale), 1 sortie audio numérique (optique), 1 port CI+, 3 ports USB Host (latéral) , 1 port Ethernet, Wi‑Fi (b/g/n)
Compatibilité : NTSC (480i, 480p), Pal (576i, 576p), HD (720p/50, 720p/60, 1 080i/50, 1 080i/60), Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), Ultra HD (2 160p/24)
Multimédia : MP3, WMA, AAC, DivX (SD et HD), WMV (SD et HD), Mpeg2 (SD et HD), Mpeg4 (SD et HD), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, HBBTV, Podcast, Webradios, WebTV (Widgets), accès Web
Usage : télécommande simple, capteur de luminosité, CEC, Auto Lipsync, xvYCC, Deep Color, Super 4/3, 4/3, 14/9, 16/9, Zoom Letterbox, Zoom Letterbox sous-titres, Zoom 2.35 (4/3, 16/9, HD), Overscan
Réglage : température de couleur (paramétrable (CMJRVB)), balance des blancs paramétrable (RVB), rétroéclairage (dynamique par zone), renforcement du contraste (dynamique), désentrelacement (vidéo/film) automatique
Réducteur de bruit : D NR, Mpeg NR
Optimisation de la netteté dans les mouvements : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), en Ultra HD (2 160p/24)
Compensation de mouvement : en SD (480i/576i), en ED (480p/576p), en HD (720p/1 080i), en Full HD (1 080p/24, 1 080p/50, 1 080p/60), 3D
Son : puissance (2 x 8 W), décodeur (PCM, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, HE-AAC), ARC, processeur surround (Digital Pure Sound), traitement audio (Oui), égaliseur, AVL
Consommation : 80 W (0,5 W en veille)
Dim. (L x H x P) : 830 x 1 308 x 275 mm
Poids : 28,5 kg
ph image
Verdict technique
Avant toute chose, comme pour tous nos tests TV, nous avons commencé par calibrer le TCL U58S7806S. Il faut bien avouer que la colorimétrie en sortie de carton est assez loin des standards cinéma, même si elle peut convenir, peut‑être, à certains utilisateurs. En effet, il faut le reconnaître, la colorimétrie « cinéma » est loin de contenter tout le monde comme le démontrent de nombreuses enquêtes sur le sujet. Le principal grief qui revient en boucle ? L'image est jugée beaucoup trop chaude. Pour en revenir au TCL, son défaut principal est lié à des courbes RVB peu linéaires (au niveau de l'échelle de gris), avec un manque d'homogénéité colorimétrique patent qui s'est avéré impossible à corriger, même après calibrage.

En mode Film, nous relevons une température couleur de 5 665 K°, soit plus chaleureuse que les 6 500 K° recherchés. Nous relevons des écarts de Delta E supérieurs à 8, ce qui va bien au‑delà du maximum de 3 recherché. Après calibrage, nous arrivons toutefois à nettement améliorer la donne et à nous rapprocher des standards cinéma avec une température de couleur (ou échelle de gris) moyenne à 6 471 K° et un Delta E de 1,4 soit un résultat tout à fait correct, même si encore une fois, on relève des dérives entre chaque point de correction. Le Gamma est relevé à 2,35, là aussi très proche de la valeur 2,4 recherchée. Cependant, comme pour les couleurs, ce gamma n'est pas linéaire avec une courbe en S. C'est d'ailleurs pour cette raison que celles‑ci manquent d'homogénéité. Quant au gamut Rec.709 (sélection de cet espace colorimétrique dans le menu Gamme de couleurs), nous relevons un Delta E de 3,5, ce qui reste très correct.

Du côté de l'homogénéité, peu de reproches à formuler même si, comme beaucoup de téléviseurs LED Edge, le TCL U58S7806S souffre d'une petite trace de Clouding au centre de la dalle. Rien de bien grave, le Local Dimming (toujours activé depuis la dernière mise à jour) élimine quasiment ce défaut pour offrir un contraste vraiment impressionnant ! En effet, ce dernier fait partie des grandes qualités de ce téléviseur, avec une mesure relevée à 4 000:1 pour un noir à 0,03 cd/m² ! Une véritable prouesse pour un modèle si abordable : même certains téléviseurs haut de gamme ne font pas mieux, c'est dire ! Le S78 délivre des noirs profonds, et une image dynamique. Quand on connaît l'importance du contraste dans la qualité d'une image, c'est véritablement une bonne nouvelle.
Ce n'est pas tout, puisqu'au‑delà des relevés, le Local Dimming offre un contraste perçu supérieur au contraste mesuré. On trouve également un contraste dynamique qui renforce encore un peu plus cette perception, mais attention aux noirs un poil bouchés. Libre à vous de l'activer ou pas, mais mieux vaut être averti des conséquences.

Sinon, les contenus Ultra HD affichent un superbe piqué qui n'a rien à envier, vraiment, aux téléviseurs plus huppés, avec une superbe précision, une excellente profondeur de champ et du relief. Le constat est un peu plus mitigé au niveau de l'Upscaling et du traitement vidéo, mais encore une fois cela reste très correct. Les chaînes TV HD offrent de belles images, très précises. Les lacunes sont plus marquées avec les chaînes SD qui affichent des traces d'artefacts de compression difficile à corriger, même avec les deux réducteurs de bruits disponibles. En présence d'un Blu‑Ray, le téléviseur se débrouille également plutôt bien affichant une superbe image upscalée en 2 160p, une belle texture, de la profondeur de champ et des arrières‑plans très précis. Bien sûr, avec une platine Blu‑Ray de qualité dotée d'un très bon Uspcaling Ultra HD raccordée au TV, il est conseillé de l'utiliser, car le TCL U58S7806S n'offre pas la meilleure mise à l'échelle que nous ayons pu apprécier, ni même un désentrelacement parmi les plus performants. On le répète, le résultat affiché est globalement très satisfaisant, largement supérieur à la plupart des TV sous la barre des 1 500 €, mais il existe mieux au sein de modèles plus huppés.

Autre (très) bon point, les images sont parfaitement fluides, sans saccades. Cependant, nous observons un rendu caméscope assez marqué. Difficile de se prononcer sur le bienfait ou non de ce dernier, ça dépend des goûts : certains adorent cet effet ultra‑fluide dit « Soap Opera », d'autres ne le supportent pas. Pour eux, il est toujours possible de désactiver la compensation de mouvement. Toutefois, avec une dalle 100 Hz l'image scintille un peu.

Vous l'aurez compris, tout n'est pas parfait, mais pour un téléviseur Ultra HD de 58" vendu moins de 1 000 € nous sommes tout de même très agréablement surpris par la qualité proposée ! L'algorithme de remasterisation des couleurs Wide Gamut est très efficace, le contraste particulièrement saisissant permet de profiter d'images dynamiques avec un noir profond, la fluidité est tout à fait correcte et le nombre de fonctionnalités est réellement impressionnant pour le prix ! Des preuves s'il en fallait de la montée en puissance du constructeur chinois TCL. Le troisième fabricant mondial de TV (cf. notre actualité Marché TV monde : chiffres et Top 5), avec ce modèle, affiche plus que jamais ses ambitions pour les trimestres et années à venir, bien décidé à jouer un rôle majeur en Europe et en France en démocratisant la technologie Ultra HD.

Car, de toute évidence, le TCL U58S7806S représente un excellent rapport qualité‑prix, d'où notre verdict avec une note de cinq étoiles sur six. Pour moins de 1 000 € (largement moins chez certains revendeurs du net) s'ouvre les portes de la technologie Ultra HD avec une image contrastée et ultra‑précise, le tout sur un grand écran de 147 cm de diagonale. Et croyez‑nous, la taille de l'image joue énormément dans la notion de plaisir et d'immersion quand on regarde un film !

MAJ : suite à une récente mise à jour de Firmware, le TCL U58S7806S gère parfaitement les vidéos HEVC (ce n'était pas le cas avant le nouveau Firmware). En voilà une excellente nouvelle !
+ Les points forts
»  
TV Ultra HD 58" pour moins de 1 000 €
»  
Image très contrastée pour un TV LED Edge
»  
Belle fluidité malgré l'effet caméscope
»  
Remasterisation Wide Gamut efficace
»  
Bon traitement vidéo et Upscaling UHD
»  
Nombreux réglages pour calibrer le téléviseur
»  
Smart TV très équipé
»  
Belle qualité HEVC
»  
Excellent rapport qualité‑prix
- Les points faibles
»  
Colorimétrie qui manque d'équilibre
»  
Quelques bugs en lecture multimédia
»  
Pas de gestion du DTS
»  
Input Lag élevé (120 ms en mode Jeu)
»  
Réducteurs de bruits peu efficaces
»  
Désentrelacement perfectible
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
Advertisement