Enceinte

Libratone Zipp

Par Jacques Guiot - Publié le 21/04/13
Mustav
Prix indicatif : 449 € TTC
Note AVCesar.com
Type : chaîne 360°
Consommation en fonction/veille : 40W/<1
Puissance totale : 60 W
Dimensions hauteur : 260 mm
Dimensions diamètre : 122 mm
Poids : 1,8 kg
Connectique : entrée mini‑Jack 3,5 mm, port USB Host
Mode DSP : 5
Tweeter : 2 à rubans
Medium-grave : 1 à papier enduit
Compatibilité AirPlay : oui
Compatibilité Wi-Fi : oui
Compatibilité Wi-Fi Direct : oui
Compatibilité DLNA : oui (diffusion streaming de fichiers décodés en amont uniquement)
420,00 €
Amazon.fr
L’essentiel

Au fil de nos tests, il nous arrive de ressentir parfois de vrais coups de cœur envers certains matériels. L'enceinte autonome Libratone Zipp fait indéniablement partie de ceux‑ci. Avec elle, cette société danoise nous propose un concept d'enceinte transportable absolument génial : puissante, dotée d'une bonne qualité audio, elle offre une autonomie confortable capable de tenir huit heures en connexion analogique, quatre heures en liaison sans‑fil Wi‑Fi. En effet, la Libratone Zipp est compatible AirPlay, DirectPlay/Wi‑Fi Direct (connexion Wi‑Fi sans borne d'accès internet) et DLNA (pour diffuser en streaming uniquement des fichiers de musique déjà décodés par un lecteur type Windows Media Player. La Libratone Zipp ne fait pas office de client DLNA). Il est donc possible de profiter de sa musique, en streaming, à partir d'un iPod, iPhone, iPad ou tout autre smartphone Android ou Windows mais aussi à partir d'un ordinateur ou d'un disque dur Nas idoines. Il est également possible de lui connecter un baladeur MP3 ou tout autre périphérique audio, ordinateur et téléviseur en tête, grâce à l'entrée stéréo mini‑Jack 3,5 millimètres. De quoi profiter de toute sa musique à partir de nombreuses sources multiples, n'importe où, en vacances, sur la plage, en camping, en voiture ou tout simplement chez soi. La Libratone Zipp se présente sous une forme d'un cylindre de 26 cm de haut et 12,2 cm de diamètre permettant de diffuser le son sur 360 degrés. Le châssis, emmitouflé dans un fourreau de laine proposé en divers coloris, peut donc changer de « peau » rapidement et répondre aux envies du moment, à l'aide d'une simple fermeture éclair. À noter, la Libratone Zipp est proposée en deux déclinaisons : la première dotée d'une seule housse de couleur grise ou rouge à un prix indicatif de 395 €, la seconde accompagnée de trois housses aux choix, bleu, gris anthracite et rouge, jaune ou encore violet et gris anthracite au prix indicatif de 450 euros. Le carton inclut aussi une alimentation externe pour assurer la recharge de l'enceinte. À savoir également, il est possible d'acheter des housses supplémentaires, 50 € l'unité, proposée en plusieurs coloris : gris clair ou anthracite, jaune or, rouge, rose, violet, bleu ou vert. L'armature de l'enceinte est réalisée en PVC très solide, épais et muni d'une structure aérée sur la partie haute sur 360°, pour laisser passer les ondes sonores tout autour de l'enceinte (cf. visuel ci‑dessus). Voilà qui facilite le placement de la Libratone Zipp. À l'intérieur on trouve deux tweeters à rubans et un médiumboomer de 10 cm à charge close pour obtenir plus de fermeté dans le grave et mieux restituer les médiums, même si en contrepartie on perd un peu de profondeur. Ces trois haut‑parleurs sont alimentés par une amplification Class D de 60 watts. Pas mal ! Et si le constructeur annonce une bande passante restituée de 60 Hz à 20 000 Hz, ce qui nous parait surévalué à l'écoute (cf. Verdict technique plus bas), la qualité est réellement surprenante pour ce type d'enceinte ! Le fonctionnement est d'une simplicité enfantine. On trouve une entrée mini‑Jack stéréo 3,5 mm, une entrée USB alimentée pour synchroniser l'enceinte avec une bibliothèque iTunes en la raccordant à un ordinateur Mac/PC ou pour connecter/recharger un iBidule, plus deux boutons de sélection. Le premier pour enclencher le mode PlayDirect (compatible iOS, Android et Windows) basé sur le protocole Wi‑Fi Direct permettant de connecter deux appareils directement sans passer par le réseau local, donc sans connexion internet. En clair, vous pouvez profiter de la musique en Wi‑Fi et streaming depuis n'importe quel smartphone ou tablette sur l'enceinte, sans borne d'accès internet à proximité. Pour être plus clair, ça fonctionne n'importe où, même en pleine nature : sur la plage, en montagnes, en pleine mer, en avion, en voiture… Le second bouton de sélection permet d'activer le mode Wi‑Fi pour accéder aux appareils connectés sur le réseau local, avec le protocole DLNA ou via AirPlay. Il est donc possible de diffuser de la musique sans‑fil depuis les services Qobuz, iTunes, Deezer, Spotify, Aupeo!, les Webradios, ou en provenance de toute sorte de logiciels de lecture. Enfin, détail important, l'enceinte est équipée d'une lanière en cuir, pour l'emporter ou se balader facilement avec et d'un bouton de volume au sommet (il est évidemment possible de contrôler le volume depuis un smartphone ou une tablette). Une diode LED signale si l'enceinte est connectée correctement (diode blanche), si elle est en phase de démarrage (diode orange), ou si elle rencontre un problème de connexion ou de batterie (diode rouge). Enfin, il existe même une application dédiée disponible sur GooglePlay ou l'Apple Store pour, par exemple, de gérer les mises à jour Firmware de la Libratone Zipp, de contrôler le niveau de la batterie, ou encore d'optimiser son rendu sonore grâce à divers DSP adaptés aux voix ou au positionnement de l'enceinte (sur un meuble, une table, parterre, dehors ou neutre). Encore plus ingénieux, il est même possible de spécifier la distance des murs par rapport à l'enceinte pour contrôler les réflexions sonores.

Concurrence

La Libratone Zipp fait partie d'un nouveau genre d'enceintes portable, difficile donc de lui trouver de véritables concurrentes. En effet, la plupart des autres enceintes (à pile ou à batterie) sont beaucoup plus petites, moins puissantes et proposées dans une tranche de prix allant de 100 à 300 euros. On peut citer la Logitech Wireless Boombox, ou encore la Bose SoundLink, mais aucune d'elles ne propose la compatibilité AirPlay, encore moins le PlayDirect et le Wi‑Fi Direct. On peut aussi éventuellement évoquer la Bowers &vWilkins A7, compatible AirPlay, mais elle n'est ni transportable, ni compatibe Wi‑Fi Direct. En résumé, l'enceinte Libratone Zipp fait figure d'exception dans sa catégorie et, si son prix est plus élevé que ses concurrentes, elle est bien plus fonctionnelle et sa qualité audio est également supérieure (cf. Verdict technique).

Verdict technique

En ce qui concerne le concept, vous l'avez compris en découvrant la première partie de notre test, il est tout simplement génial. L'enceinte est très solide, ergonomique, fun et passe‑partout avec ses diverses finitions. L'autonomie sur le terrain est assez fidèle aux annonces du constructeur, mais elle dépend bien sûr du niveau de volume utilisé. Avec un volume assez conséquent, elle peut vite être réduite de 50% et, donc, ramenée à trois heures en mode Wi‑Fi, cinq heures en connexion analogique. Cela dit, croyez‑nous, c'est déjà très confortable de pouvoir profiter de trois heures de musique en pleine nature à fort volume. Les modes de connexion sont rapides et d'une simplicité déconcertante. La qualité de transfert est limitée à 44,1 kHz, mais au moins il n'y a pas de dégradation comme avec le Bluetooth. Pas de nuisance sonore, un niveau de bruit très bas et une belle aération, au final le son respire et ne sature pas. Quant à la qualité audio, c'est la grosse surprise. Le son est parfaitement diffusé tout autour de l'enceinte sans point mort, permettant vraiment de la positionner dans n'importe quelle position par rapport à son axe vertical (pas d'avant, ni d'arrière), sans perte de qualité. Par contre, l'endroit ou plutôt la matière sur laquelle est posée la Libratone Zipp joue un rôle important dans la restitution sonore. Placée sur un meuble en bois, son rendu sonore s'avère assez différent d'une table en verre, ou encore sur du sable. Cependant, quels que soient les emplacements choisis et les matériaux associés, la qualité est au rendez‑vous. Bien sûr, la restitution proposée ne relève pas de la haute fidélité et ne possède pas une image stéréo très profonde, mais les aigus sont précis, joliment ciselés, sans être agressifs. Le timbre est d'ailleurs assez chaud, avec des graves fermes et plutôt rapides. La Libratone Zipp offre pas mal de vivacité et de percussion et, surtout, une très belle ampleur. On ne ressent aucune directivité et le son remplit bien les espaces dans un rayon de bons trois mètres autour d'elle (sans prétendre à sonoriser une grande pièce évidemment). Son haut‑parleur de graves à charge close n'offre pas des graves très profonds, mais ils sont percutants et surtout offre un très beau rendu au niveau des médiums. Ces derniers sont précis et bien articulés, avec des voix reproduites avec beaucoup d'intelligibilité, même si ça manque de texture et de consistance. Il n'est évidemment pas question de comparer la Libratone Zipp à de vraies enceintes bibliothèques, mais la qualité offerte est largement au‑dessus de tout ce que nous avons pu entendre avec des enceintes portables ou transportables. Dans sa catégorie, la Zipp dispose d'une belle musicalité, d'une excellente tenue puissance et s'affirme à l'aise sur tous les styles de musique. Elle est aussi, et surtout, très pratique, fun et originale. Et compatible avec tous les modes de diffusion Wi‑Fi, dont la fonction PlayDirect : une vraie révolution pour ce genre d'appareil. Et un vrai bonheur au quotidien surtout si vous aimez vous balader en musique !

+ Les points forts
»  
Enceinte portable, fun avec divers coloris
»  
Bon rapport autonomie/puissance
»  
Compatible Wi‑Fi et Wi‑Fi Direct, AirPlay et PlayDirect
»  
Compatible iOS, Android et Windows
»  
Excellente musicalité
»  
Utilisation simple, efficace et stable
»  
Port USB autoalimenté et entrée mini‑Jack 3,5 mm
»  
Application dédiée utile
- Les points faibles
»  
Des graves qui manquent de profondeur
»  
Prix un peu élevé...
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES