test

Assassin's Creed III

Année : 2012
Genre : action
Thème : historique
Multijoueur : non
Jeu en ligne : oui
Éditeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft
Supports : Blu-Ray PS3, DVD‑9 Xbox 360 & PC

Sortie : 31/10/12
Prix indicatif : 70 €
sans Must AV
Critique :

Test technique :
Image :
Son :
GD :
 Évaluation PEGI
 Format image
•  HDTV 720p
 Bande-son
•  Français Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
54,00 €
Amazon.fr
Lors de sa présentation au dernier salon E3 de Los Angeles en juin dernier, le jeu Assassin’s Creed III a retenu l’attention de la plupart des joueurs et des professionnels du secteur. Et pour cause, l’arc narratif autour d’Ezio, le bel Italien de la Renaissance, est terminé. L’occasion de changer de cadre et d’époque, avec un nouvel héros.

Il était temps d’ailleurs, car le dernier épisode, Revelations, nous avait donné l’impression de tirer un peu trop sur la corde tissée par le second opus et de manquer de réelles nouveautés pour, finalement, apparaître plus comme une continuité du deuxième épisode qu’un réel nouveau jeu.
Ubisoft l’a avoué après coup : il en fut ainsi car l’essentiel de leurs « cerveaux » travaillait déjà d’arrache‑pied sur Assassin’s Creed III, à présent dans les tiroirs de nos consoles.

Faisant encore la part belle à l’Histoire avec un grand H, Assassin’s Creed III peut se targuer d’avoir un des univers les plus riches de l’histoire du jeu vidéo. Et le joueur apprend réellement des choses sur cette époque. Très fort ! Cela n’empêche toutefois pas le titre d’être porteur de déception, sur certains points (et certains seulement).
En revanche, les efforts déployés pour parfaire l’univers incroyable de Desmond, le héros intemporel de la série, de même que le terrain de jeu immense, une sensation de jeu proche de Red Dead Redemption persistante et donc forcément plaisante, font d’Assassin’s Creed III une grande réussite. De celle capable de combler les fans comme le grand public, quitte à délaisser le grincheux un peu trop réaliste, amer de constater qu’Ubisoft , malgré ses moyens colossaux, ne propose un jeu pas totalement « debogué ».

À essayer de toute façon. Impératif !
Axel Riffard - Publié le 20/12/12
  Votre commentaire :



Identification (obligatoire)

Pseudonyme :

Mot de passe :

Pas encore membre ? Inscrivez-vous.




 
 
100 Girls - 101 Rent Boys - 102 Dalmatians - 102 Dalmations - 12 Rounds - 19 - 2001: A Space Travesty - 24 Hours in London - 28 Days - 2gether - 3 Strikes - 405 - 7 Days to Live - 911 - A Better Way to Die - A Constant Forge - A Crack in the Floor - A Diva's Christmas Carol - A Female Cabby in Sidi Bel-Abbes - A Map of the World - Aberdeen - About Adam - Acne - Across the line - Adventures in Wild California - After Alice - After Sex - Mourning Rock - Agent Red - Ah! My Goddess The Movie Escarpins Cloutés - Les Milles Et Une Recettes Du Cuisinier Amoureux - Voiture Miniature-Norev - Body Snatchers - Dion, Céline - Live À Québec - Édition Collector - George Harrison : The Quiet One - Lot De 2 Bisounours Vintage Ti Coquin Et Ti Coquine - My Baby ( A Filha ) ( Pappas Flicka ) - Amazone - Plymouth Gtx 1971 - 1/43, Gris-Altaya - Connex 248-01 - Lecteur DVD Portable - Ecran LCD 7" - Night Of The Living Dead (Millennium Edition) - Bus Polly Pocket Disco - Kit Broderie Couleurs D'automne - Lenovo ThinkPad X230 2324 - 12.5" Core i5 I5-3320M 2.6 GHz 4... - The Reader - Import Uk - Ailes Grises - Vol. 3 - Wagon Long Plat A Bogies A Ranchers Ech Ho-Jouef - Plastiques Divers - Piaggio - 125 - X Evo - 2009- - Satyajit Ray Collection Vol.1 -
  Smartphones    |     Data test    |     Groupement assureurs    |     Écrans plats    |     Flux RSS    |     Mentions légales    |     Contact     Copyright ® 2014 AVCesar.com