test

Transformers : la guerre pour Cybertron

Transformers : War for Cybertron
Année : 2010
Genre : TPS
Thème : jeu à licence
Multijoueur : non
Jeu en ligne : oui
Éditeur : Activision
Développeur : High Moon Studio
Supports : Blu-Ray PS3, DVD-9 Xbox 360 & PC

Sortie : 25/06/10
Prix indicatif : 70 €
sans Must AV
Critique :

Test technique :
Image :
Son :
GD :
 Évaluation PEGI
 Format image
•  HDTV 720p
 Bande-son
•  Français Dolby Digital 5.1
•  Anglais Dolby Digital 5.1
Sous-titres
Français
16,99 €
Amazon.fr
Jusqu’à aujourd’hui, il était difficile d’affirmer que la licence Transformers brillait grâce à ses adaptations vidéoludiques. Ciblant uniquement le fan pur et dur de l’univers d’Optimus Prime dans un unique but mercantile, surtout sur les consoles récentes, les célèbres robots n’avaient pas su tirer les épingle du jeu… dans leurs jeux.

High Moon Studios, déjà responsables du respectable La Mémoire dans la Peau sur consoles HD, avait donc la possibilité de redorer le blason de la licence d’Hasbro. Car du potentiel, Transformers en a ! De grands robots se métamorphosant quasi‑instantanément en véhicules (voitures, tanks, avions de chasse et autres), prêts à s’affronter pour le contrôle d’une planète, cela ouvre bon nombre de pirouettes scénaristiques et plante le décor parfait pour un jeu de shoot bourrin et immersif. Ça tombe bien, c’est exactement le challenge proposé par Transformers : la Guerre pour Cybertron.

Privilégiant le fun avant tout, dans son mode hors ligne mais surtout en ligne, Transformers : la Guerre pour Cybertron vaut à lui seul vingt fois plus que tous les anciens jeux Transformers réunis. Basé sur l’Unreal Engine, un moteur graphique qui n’a plus rien à prouver, le titre nous propose un gameplay classique mais efficace, dans une ambiance tonitruante (quoiqu’un peu enfantine), pour le plus grand plaisir des hardcore gamers (joueurs expérimentés) mais aussi des fans du dessin animé de 1986 ou encore des films de Michael Bay. Les autres n’y trouveront qu’un jeu de shoot sympathique, bien fignolé mais peu original.
Axel Riffard - Publié le 15/07/10
Game Design
Jouabilité
Jeu de tir à la troisième personne classique au possible, Transformers : la Guerre pour Cybertron propose d’incarner un des célèbres robots de la franchise. Celui‑ci peut à tout moment se changer en véhicule, faire feu avec l’une de ses armes (interchangeables), envoyer des grenades, sauter dans tous les sens… Bref, un jeu tout en finesse.

Il faut bien différencier deux parties : la première est la campagne solo, divisée en deux sous‑campagnes. La progression s’avère linéaire, un peu redondante mais suffisamment amusante pour aller au bout. D’autant plus que l’intrigue narre les prémices de la guerre entre Autobots et Decepticons. Tous les fans apprécieront donc les différentes informations savamment distillées au cours de la progression.

Mais le jeu prend sa véritable dimension dans le mode Online. Bien plus tactique qu’il n’y paraît, il oppose le plus souvent deux équipes de joueurs selon différents challenges : combat à mort, captures de drapeaux, etc. Et chaque membre de l’équipe à son rôle à jouer, l’un est éclaireur, l’autre scientifique, le troisième soldat…

Les compétences de chaque classe sont complémentaires et déblocables peu à peu, relançant sans cesse l’intérêt du titre. Mais cela s’avère aussi un défaut, les joueurs les plus avancés auront un avantage marqué sur les nouveaux arrivants, qui passeront donc de vie à trépas bien plus souvent qu’à leur tour…

Durée de vie
La campagne solo (jouable en coopération) est divisée en deux parties : l’une pour les Autobots, l’autre pour les Decepticons. Il faut compter entre cinq et six heures par campagne, ce nous donne une durée de vie du jeu plus qu’honorable.

Ensuite, libre à vous de passer beaucoup de temps en combats en ligne, particulièrement intéressants. En clair, Transformers : la Guerre pour Cybertron fait partie des jeux de tir les plus longs du moment.

Note Game Design : 4/6

Verdict technique
Image
À boire et à manger ! On apprécie la qualité générale du jeu, sa fluidité, ses explosions impressionnantes et sa mise en scène du tonnerre. Mais à bien y regarder, la palette de couleurs s’avère pauvre, le joueur est constamment bloqué dans un immense couloir, l’impression de liberté est inexistante…

Et surtout, de nombreuses textures sont baveuses et pixelisées. Dommage ! Au lieu d’être une claque graphique, Transformers : la Guerre pour Cybertron se contente d’être un jeu joli, sans plus.

Note image : 4/6
Son
Les doublages français sont risibles, mais doivent être supportés pour les non anglophones. On peut en effet profiter des voix anglaises, mais cela signifie mettre l’intégralité du jeu dans la langue de Shakespeare.

Les musiques sont quelconques et se fondent totalement dans la myriade d’effets sonores parsemant le jeu. Ces derniers sont d’ailleurs d’excellente facture.

Note son : 3/6

Last Ride - Last Will & Testament - Last Will and Embezzlement - Any Last Words? - Latin Mommas 2 - Latitudes - Lawless - Lay The Favorite - LCD Soundsystem: The Long Goodbye - The Golden Coach - Le Skylab - Le Tableau - Leapfrog: Numberland - Least Among Saints - Lebanon - Lebbis: Branding - Led Zeppelin: Celebration Day - Lee Nelson - Live - Left to Die - LEGO - Star Wars: The Padawan Menace - Lego Hero Factory: Savage Planet - Lego Star Wars: The Empire Strikes Out - Leprechaun's Revenge - Farewell, My Queen - The Giants - Free Men - Let Fury Have the Hour - Let Go - Let It Shine - Let's Make a Movie
  Smartphones    |     Tablettes    |     Groupement assureurs    |     Écrans plats    |     Flux RSS    |     Mentions légales    |     Contact     Copyright ® 2014 AVCesar.com