Lecteur Blu-Ray

Samsung BD‑P4600

Par Jacquemin Vidal - Publié le 11/05/09
sans Must AV
Prix indicatif : 399 € TTC
Note AVCesar.com
Type : lecteur BD Profile 2.0
Décodeur audio : Dolby TrueHD et DTS-HD
Sortie HDMI : 1 (v 1.3)
Dimensions (L x H x P) : 461 x 39 x 195 mm
Poids : 1,8 kg
L’essentiel
La Samsung BD‑P4600 est une platine Blu‑Ray d’un nouveau genre. Elle tranche par rapport aux produits classiques par sa finesse, sa finition, et surtout la possibilité de se fixer au mur, en position verticale.

Pour le reste, il s’agit d’un modèle BD Profile 2.0 avec 1 Go de mémoire intégrée, équipé d’un lecteur CD/DVD/BD de type Slot‑In (mange disque). La sortie HDMI est d’obédience 1.3, avec fonctionnalités High BitRate audio et 1 080p/24. Difficile de faire mieux pour exploiter pleinement l’image et le son haute définition des BD vidéo. Si le CEC et l’xvYCC sont également gérés (pas le Deep Color), tout juste faut-il composer avec une connectique réduite à sa plus simple expression pour satisfaire les contraintes d'encombrement. Ainsi, pas d'YUV ni de péritel, encore moins de sortie audio multicanale. Il faut se contenter d'une sortie vidéo Composite, d'une sortie audio analogique stéréo RCA et d'une optique, en plus de la sortie HDMI. Évidemment, le port Ethernet est de la partie pour la fonction [abc]BD-Live[/abc], avec possibilité de passer en Wi‑Fi via un adaptateur optionnel. Quant aux ports USB Host, on en recense deux, dont un latéral. À noter au passage, l'alimentation n'est pas intégrée mais déportée...

Pour la section audio, rien à redire, la Samsung BD‑P4600 dispose de tous les décodeurs multicanaux, y compris le DTS‑HD. Les possesseurs d’amplificateur un peu ancien avec entrées HDMI, mais dépourvu de décodeurs haute définition, peuvent donc profiter d’un son de haute qualité (décodage à l’intérieur de la platine et sortie en LPCM 5.1 ou mieux 7.1). Enfin, côté multimédia, les fichiers MP3 (débit fixe et variable), Jpeg (jusqu’à 15 Mpixels), et DivX (SD et HD) sont parfaitement lus, tout comme les vidéos en AVC‑HD.
Concurrence
Les platines de salon BD Profile 2.0 sont désormais proposées par la majorité des marques audio-vidéo, Sony et Panasonic en tête. En revanche, les modèles aussi décalés en design ne courent pas encore les rues. Tant mieux pour Samsung, qui se distingue là avantageusement…
Fiche technique
Type : lecteur BD Profile 2.0
Décodeur audio : Dolby TrueHD et DTS-HD
Compatibilité : CD audio, CD DTS, DVD vidéo, BD vidéo, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHD, DTS, DTS-HD
Connectique : sorties HDMI (v 1.3), sortie Composite, sortie stéréo, sortie audio numérique (optique), port USB Host, port Ethernet, SDHC
Multimédia : MP3, DivX (SD et HD), Jpeg, Bluetooth , NFC
Fonctions : CEC, xvYCC, High BitRate Audio, désentrelacement (vidéo/film) automatique, upscaling vidéo 1 080p, conversion 2D/3D, gamme HDMI standard
Télécommande : oui
Consommation : 25 W (0,8 W en veille)
Finition : noir laqué
Dim. (L x H x P) : 461 x 39 x 195 mm
Poids : 1,8 kg
ph image
Verdict technique
Esthétiquement, cette platine Samsung BD‑P4600 est une réussite. Techniquement, elle se comporte également très bien. Le désentrelacement des DVD vidéo ne laisse apparaître aucun cisaillement, avec des diagonales et des contours nets et précis. L’Upscaling est également de qualité, avec une image assez fine sans être trop entachée de bruit. La gestion du Pal et du NTSC est parfaite, avec un basculement automatiquement sur la bonne fréquence de rafraîchissement, y compris lors de la lecture de vidéo DivX en SD ou en HD...

Les vidéos 720p en AVC‑HD profitent également d'un Upscaling 1 080p, et si elles ont été filmées à 24 images par seconde, elles respectent cette fréquence et sont disponibles en 1 080p/24. En lecture BD vidéo, le résultat est tout aussi bon : en image ou en son, rien à redire.

Par contre, même si l'intégration d'une fonction passerelle multimédia via le port Ethernet est en soit une excellente idée (pour lire ses fichiers multimédia partagés sur le réseau domestique), il aurait fallu non pas adopter le protocole Samba mais UPnP (DLNA) pour plus d'universalité...
+ Les points forts
»  
Sobriété
»  
Design
»  
»  
Qualité d'image
»  
Gestion quasi complètes des fonctions HDMI
»  
Décodeurs Dolby TrueHD et DTS‑HD intégrés
- Les points faibles
»  
Compatibilité multimédia un peu limitée
»  
Mode passerelle multimédia incomplet
»  
Ventilateur bruyant
»  
Pas de Deep Color
»  
Wi‑Fi en option
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES