Lecteur Blu-Ray

Sony BDP-S790

Par Jacques Guiot - Publié le 27/06/12
Mustav
Prix indicatif : 249 € TTC
Note AVCesar.com
Type : lecteur BD Profile 5.0
Décodeur audio : Dolby TrueHD et DTS-HD
Sortie HDMI : 2 (v 1.4)
Dimensions (L x H x P) : 430 x 42 x 193 mm
Poids : 1,9 kg
L’essentiel
Avec le lecteur Blu‑Ray 3D Ready Sony BDP‑S790, le constructeur japonais propose le tout premier modèle du marché capable de réaliser un Upscaling Quad HD (3 840 x 2 160 pixels), singulièrement appelé Upscaling 4K par Sony. Certes, cette fonction n'est qu'un petit bonus utile, pour le moment, à de très rares personnes, si l'on en juge le peu de choix de diffuseurs 4K/Quad HD disponibles dans le commerce. Citons par exemple le vidéoprojecteur Sony VPL‑VW1000ES testé par nos soins il y a quelques semaines (cliquez sur la référence pour découvrir notre banc d'essai hyper‑complet). Mais, comme il est donc difficile de vous parler de ses capacités Quad HD (nous reviendrons suer le sujet une fois le vidéoprojecteur VPL‑VW1000ES de nouveau entre nos mains), nos attentes pour ce lecteur haut de gamme ne s'arrêtent pas là.

En effet, le Sony BDP‑S790 est un lecteur Blu‑Ray doté d'un traitement vidéo de haute volée, compatible Super Bit Mapping. Ce procédé propriétaire consiste à Upsampler la quantification de couleur 8 bits d'un disque Blu‑Ray en 14 bits avec 16 384 niveaux de gradations. Cela permet d'offrir des dégradés de couleurs plus fins sans effet de postérisation. De plus, il propose une sortie quantifiée en 8 bits, 10 bits, 12 bits ou 16 bits, avec le support du Deep Color et bien sûr du xvYCC. Il propose en outre un Upscaling 1 080p très performant et un traitement vidéo avec deux modes personnalisables, mais aussi des modes déjà paramétrés : Cinema, Pièce Claire et un mode Auto. Enfin, une sortie vidéo directe sans traitement vidéo ni Upscaling, pour ceux qui préfèrent s’en remettre à un scaler ou à un processeur vidéo externe est également disponible.

On trouve encore différents processus vidéo : Remasteriser la Texture porte bien son nom, Super Resolution permet d'accentuer les détails de l'image et le filtre Adoucissement améliore les dégradés (plus efficace, donc, avec le Super Bit Mapping activé). À noter aussi l'option Remasteriser le Contraste pour rééquilibrer l'échelle de gris tout en renforçant le contraste intra‑image. Ou encore le choix Noir Net pour accentuer la profondeur des noirs, ou au contraire les déboucher. Enfin, on compte trois réducteurs de bruit vidéo : FNR, BNR et MNR. Comme vous pouvez le constater, ce dispositif très complet permet de traiter et mettre à l'échelle toutes sortes de vidéos, des disques Blu‑Ray à la vidéo SD très compressées, en passant par le DVD.
Ce lecteur Sony BDP‑S790 se démarque également par une compatibilité large en termes de galettes numériques. Il accepte sans broncher les DVD, Blu‑Ray 2D & 3D, CD audio et SACD avec une gestion du DSD en bitstream ou via décodage LPCM. Côté bandes‑son, il fait de même avec les pistes DTS‑HD et Dolby TrueHD, le décodage LPCM étant de mise en cas de raccordement en HDMI à un amplificateur dépourvu des décodeurs adéquats. Il est enfin possible de profiter de ces pistes, décodées et après downmix, en analogique à travers sa sortie RCA stéréo. Ces dernières peuvent aussi être utiles pour une utilisation musicale stéréo à partir d'un CD audio ou SACD.

La connectique est également intéressante grâce à une double sortie HDMI CEC 1.4, capable de gérer le Deep Color, le XVYCC, un signal 1 080p/24 ou Quad HD. On peut aussi choisir de véhiculer à travers ces sorties deux flux audio/vidéo simultanés pour alimenter deux diffuseurs (intéressant en présence d'un transmetteur HDMI sans‑fil pour alimenter un téléviseur placé dans une autre pièce par exemple) ou alors assigner la vidéo sur la prise HDMI 1 et l'audio sur la prise HDMI 2. Outre une meilleure qualité audio et vidéo, cette dernière solution permet de profiter des bandes‑son HD d'un BD 3D sans disposer nécessairement d'un amplificateur 3D Ready. Il suffit de connecter la sortie HDMI 1 vers le diffuseur et la sortie HDMI 2 vers l'amplificateur.
Le reste de la connectique se contente de l'essentiel avec deux port USB Host dont l'un occupé par la caméra Skype (mais avec le Wi‑Fi et les 2 Go de mémoire flash intégrés pour la fonction BD Live, cela reste suffisant), une sortie Composite, une sortie analogique stéréo RCA, une coaxiale, une optique et un port Ethernet 100 Mbit/s (sans support du Gigabit donc).

La polyvalence du Sony BDP‑S790 ne s’arrête pas là ! Ouvert sur le monde multimédia, il accepte la grande majorité des conteneurs (AVI, MKV, MP4, WMV, Mov, TS, Jpeg, Wav…) et des formats de fichiers audio et vidéo : MP3, Flac 44,1 kHz et WMA pour le son ; DivX, AVC/H.264, WMV, AVC‑HD et tous les formats Mpeg pour la vidéo. La liste est longue et non exhaustive, puisque comme tout lecteur Blu‑Ray qui se respecte, des mises à jour Firmware assez régulières pourront améliorer cette prise en charge.
Toujours dans le domaine multimédia, le port USB Host accepte les clés idoines et les disques durs formatés en NTFS ou Fat32, et la fonction passerelle multimédia UPnP (DLNA) offre un accès facile aux contenus stockés sur les périphériques connectés au réseau domestique, ordinateur ou disque dur Nas, en Wi‑Fi (intégré) ou en filaire grâce au port Ethernet. Cette connexion réseau permet également de récupérer sur le Web les bonus additionnels d’un Blu‑Ray via la fonction BD Live, de profiter de différents services en ligne et, comme déjà mentionné, de mettre à jour le programme interne de la machine. Enfin, la fonction Skype est également de mise via l'ajout d'une caméra optionnelle.
Les services internet sont très nombreux avec un portail SEN (Sony Entertainment Network) revu et corrigé avec la présence de la VOD HD et 3D, de la musique à la demande, d'applications en tout genre comme Twitter, YouTube, Facebook, M6 Replay, Dailymotion, Fifa, Eurosport, Blip.tv, Epicurious, Concierge.com, Style.com, Ford, HowCast, On NetWork, Golf Link, LiveStrong, Detective Video, PodCast et VideoCast et tant d'autres…

L'interface, annoncée nouvelle, évolue finalement peu avec l'avènement du portail Opera TV Store autorisant l'accès à des applications, des jeux et des services tiers, par exemple Aupeo! ou Forte Audio Player. L'ensemble, toujours géré par la fameuse interface XrossMediaBar inspirée de la PlayStation 3, reste très agréable, fluide et bien structurée.
Pour finir les présentations, sachez que cette platine est compatible Wi‑Fi Direct, fonctionnalité permettant de se connecter depuis une tablette ou un smartphone idoine sans même passer par le réseau local. Très intéressant, d'autant plus que ce lecteur peut être entièrement piloté grâce à l'application Media Remote de Sony.
Concurrence
Dans sa gamme de prix, le Sony BDP‑S790 affronte plusieurs concurrents intéressants, comme le Pioneer BDP‑440 par exemple. Ce dernier dispose, outre celle du SACD, d'une compatibilité DVD audio. En revanche, il ne propose pas de double sortie HDMI, ni d'Upscaling Quad HD. On peut aussi citer l'excellent Panasonic DMP‑BDT320, sourd au SACD, et lui aussi privé d'une deuxième sortie HDMI mais équipé d'un excellent traitement vidéo et un Upscaling 1 080p très performant. L'unique « véritable » concurrent annoncé du Sony BDP‑S790, au moment d'écrire ces lignes, se nomme donc Philips BDP7700. C'est en effet le seul à proposer un Upscaling Quad HD et 1 080p. De plus, il est doté d'une sortie analogique 7.1, mais boude le Super Audio CD et affiche une seule sortie HDMI.
Fiche technique
Type : lecteur BD Profile 5.0
Décodeur audio : Dolby TrueHD et DTS-HD
Compatibilité : CD audio, CD DTS, DVD vidéo, SACD, BD vidéo, 3D, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHD, DTS, DTS-HD
Connectique : 2 sorties HDMI (v 1.4), sortie Composite, sortie stéréo, sortie audio numérique (optique et coaxiale), port USB Host, port Ethernet, Wi‑Fi, SDHC
Multimédia : MP3, WMA, AAC, Flac, DivX (SD et HD), WMV (SD et HD), Mpeg2 (SD et HD), Mpeg4 (SD et HD), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, Podcast, Webradios, WebTV, Accès Web
Fonctions : CEC, xvYCC, Deep Color, High BitRate Audio, désentrelacement (vidéo/film) automatique, upscaling vidéo Quad HD, gestion du zoom à partir du 4/3 basique, conversion 2D/3D, gamme HDMI réglable, gamma (préréglages)
Réducteur de bruit : D NR, Mpeg NR, Mosquito NR
Télécommande : oui
Consommation : 21 W (0,3 W en veille)
Finition : noir
Dim. (L x H x P) : 430 x 42 x 193 mm
Poids : 1,9 kg
ph image
Verdict technique
Premier constat, le lecteur Sony BDP‑S790 offre un design sobre, passe‑partout, plutôt agréable, même si la construction n'affiche pas une finition vraiment haut de gamme. Les matériaux utilisés font surtout appel au PVC, la connectique n'est pas plaquée or et le lecteur vibre très légèrement lors de la lecture des Blu‑Ray ou DVD. Bref, ce n'est pas le plus silencieux de sa catégorie, même si le ventilateur à l'arrière reste inaudible. Cela dit, dans sa gamme de prix, à moins de 250 €, ça reste très acceptable.

Par contre, il affiche un fonctionnement très stable, nous n'avons pas rencontré de problème de lecture ou de « reboot », et tous les disques au format bleu testés ont fonctionné sans sourciller. Le démarrage et le lancement d'un Blu‑Ray sont très rapides, l'interface très réactive. Un vrai plaisir !
Ses qualités multimédias sont également au‑dessus de la moyenne, sans atteindre celle d'un vrai boîtier multimédia. La lecture des fichiers MKV est fluide, d'excellente facture et les réglages vidéo sont fonctionnels en lecture multimédia DLNA et USB. Mieux, les formats audio HD multiplexés dans le conteneur MKV sont lus en bitstream vers un amplificateur, ou en décodage LPCM sans dégradation. Par contre, les formats avancés comme les Iso Blu‑Ray ou DVD, les répertoires Blu‑Ray (sauf astuce en plaçant un répertoire dans un dossier AVC‑HD) ou le Flac 192 kHz ou 5.1 ne sont pas reconnus. Et la lecture 24p n'est pas fonctionnelle sur la partie multimédia.

Quant à la qualité du traitement vidéo, elle est tout simplement fabuleuse pour un lecteur de cette gamme de prix et se hisse au niveau de matériels bien plus huppés. Les couleurs sont riches, intenses, et l'image parfaitement détaillée et extrêmement fluide propose une texture magnifique. En usant des réglages proposés, il est possible de réhausser encore la qualité, avec la possibilité de corriger certains aspects bien précis, en retrait sur telle ou telle vidéo, comme nous l'avons déjà explicité (cf. le début de notre test). Attention cependant à ne pas tomber dans l'excès. En effet, avec autant de réglages à disposition il est quasiment possible d'opter pour un paramétrage sur mesure pour chaque film regardé et les plus méticuleux pourraient passer beaucoup de temps pour optimiser l'image avec de lancer réellement le disque… Pour les aider, deux modes personnalisables sont proposés. C'est bienvenu.
Ce n'est pas tout ! L'Upscaling 1 080p est également très performant, permettant d'afficher les DVD avec une rare qualité au regard d'une platine vendue à moins de 250 euros ! Là aussi, pour optimiser la qualité de lecture des DVD et vidéos upscalés en 1 080p, différents filtres présents permettent d'améliorer le contraste d'une vidéo, de raviver ses couleurs, d'approfondir les noirs, de lisser les artefacts de compressions ou encore d'accentuer un poil les détails. En résumé, le traitement vidéo de ce lecteur est une grande réussite !

Un petit mot sur la gestion 3D, vraiment remarquable, avec la possibilité d'indiquer la taille de la diagonale du diffuseur pour optimiser le réglage de parallaxe, ou d'accentuer la profondeur du relief d'un BD 3D (une fonction pas vraiment efficace) et une conversion 2D/3D associée à un dosage de la puissance du relief (agréable à regarder, mais très loin d'un vrai contenu 3D natif). À noter : les réglages Image sont actifs sur les contenus 3D, c'est assez rare pour être signalé.

Pour conclure ce banc d'essai, nous pouvons aisément l'affirmer : le lecteur Blu‑Ray Sony BDP‑S790 est pour le moment l'un des meilleurs rapports qualité‑prix du marché. Au niveau des fonctions proposées et de sa qualité de lecture multimédia bien sûr, mais surtout, pour ses qualités évidentes de lecture Blu‑Ray et DVD. L'association avec le téléviseur Sony KDL‑46HX850 (cliquez pour découvrir le test de ce téléviseur par la rédaction d'AVCesar.com) a débouché sur des performances inédites. Un superbe mariage pour un must dans sa catégorie de prix !
+ Les points forts
»  
Compatibilité Blu‑Ray, BD 3D et SACD
»  
Qualité exceptionnelle du traitement vidéo
»  
Upscaling 1 080p des DVD très performant
»  
Upscaling Quad HD (3 840 x 2 160 pixels)
»  
Lecture multimédia polyvalente (UPnP & USB)
»  
Wi‑Fi et Wi‑Fi Direct intégré
»  
Platine rapide au fonctionnement stable
- Les points faibles
»  
Qualité de construction un peu légère
»  
Platine un peu bruyante pendant la lecture
»  
Quelques absences en lecture multimédia (pas de 24p)
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES