Lecteur multimédia

Netgear NTV550

Par Jacquemin Vidal - Publié le 28/02/11
sans Must AV
Prix indicatif : 149 € TTC
Note AVCesar.com
Type : passerelle multimédia
Réseau : UPnP (DLNA)
Sortie HDMI : v 1.3
Dimensions (L x H x P) : 220 x 40 x 150 mm
Poids : 0,465 kg
L’essentiel
Depuis sa première apparition dans nos actualités (en octobre 2010), la Netgear NTV550 s’est fait attendre. En effet, sur le papier, cette passerelle multimédia est l’une des plus complètes du marché, nous étions donc impatients de la tester. Car, assurer la lecture de fichiers Rip ou ISO de BD vidéo n’est pas donné à tout le monde. Sans oublier la compatibilité NFS et UPnP (DLNA), plus l’accès à YouTube, à Flickr, aux Webradios et aux Podcasts (audio et vidéo).

Plutôt compacte, la Netgear NTV550 trouve facilement sa place non loin du téléviseur. Elle fonctionne horizontalement ou verticalement, grâce à un pied dédié fourni. S’agissant d’une véritable source Home Cinéma, elle propose pour l’analogique une sortie mini‑Jack 3,5 mm audio stéréo et vidéo Composite, plus une YUV. Pour le numérique, une sortie optique est présente, ainsi qu’une sortie HDMI 1.3 compatible 1 080p/24, Deep Color, xvYCC et High BitRate Audio. S’ajoutent un lecteur de carte SD en façade, la liaison réseau filaire (Ethernet), un port e‑Sata et deux ports USB Host (un à l’arrière, l’autre en façade).

La Netgear NTV550 autorise la lecture des fichiers audio, vidéo et photos disponibles sur divers périphériques de stockage externe (y compris lecteur BD) et carte SD, en NTFS comme en Fat32, mais aussi partagés sur le réseau. Elle est compatible avec quasiment toutes les normes de compression existantes : MP3, WMA, AAC, et Flac pour l'audio (l’Ogg est annoncé lors d’une prochaine mise à jour) et DivX, XviD, WMV ([abc]VC1[/abc]), Mpeg2 plus Mpeg4 pour la vidéo, jusqu’en 1 080p. Pour les photos, le Jpeg est reconnu jusqu’à 30 mégapixels. En revanche, elle ne gère pas les DRM

Comme toute bonne source Home Cinéma qui se respecte, la Netgear NTV550 assure un Upscaling des vidéos SD, jusqu’en 1 080p. Mais comme beaucoup d’appareils issus du monde informatique, elle ne gère ni manuellement, ni automatiquement le désentrelacement en mode Film ou Vidéo. En revanche, elle propose le basculement automatique en mode 24 Hz, 50 Hz ou 60 Hz, et permet si besoin de forcer un de ceux-ci avec la touche TV Mode de la télécommande. De même, dans le menu de paramétrage audio, il est possible de choisir le type de travail à effectuer en fonction de chaque type de flux (Bitstream, PCM 2.0, etc.). L’OSD est entièrement en français, en couleur et agréable, tout comme la navigation dans les médias, en mode Mur d’images ou Coverflow (à condition de bien renseigner les fichiers au départ : ID3Tag avec pochette pour la musique, jaquettes avec le même nom que les fichiers pour les films, etc.). La détection des supports connectés est assez rapide, tout comme la découverte des médias…
Concurrence
On pense évidemment au Western Digital TV Live HD Media Player, mais n’oublions pas les modèles présents dans ce comparatif...
Fiche technique
Type : passerelle multimédia
Connectique : sortie HDMI (v 1.3), sortie YUV, sortie Composite, sortie audio stéréo, sortie audio numérique (optique), sortie XLR, port USB Host, port Ethernet
Compatibilité : cartes SD, MP3, WMA, AAC, Flac, Alac, DSD, DivX (SD et HD), WMV (SD et HD), Mpeg2 (SD et HD), Mpeg4 (SD et HD), Jpeg
Réseau : UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, Airplay, Podcast, Webradios, accès aux contenus de sites web (YouTube, Flickr et podcasts)
Gestion vidéo : automatique, Pal (50 Hz), NTSC (60 Hz), Cinéma (24 Hz)
Fonctions : xvYCC, Deep Color, High BitRate Audio, OSD Français, upscaling vidéo 1 080p, gestion du zoom à partir du 4/3 basique, gamme HDMI standard
Consommation : 10,5 W (5,7 W en veille)
Finition : noir
Dim. (L x H x P) : 220 x 40 x 150 mm
Poids : 0,465 kg
port e-Sata également de la partie.
ph image
Verdict technique
Pour une parfaite exploitation de la Netgear NTV550, inutile de vous dire qu’il faut privilégier la liaison HDMI. La qualité d’image et de son est alors irréprochable. Par contre, la gamme HDMI est bloquée en mode Normal (16‑235) et ne propose pas de mode Étendu (0‑255). Et le désentrelacement reste perfectible sur les films en SD, avec un cisaillement prononcé, faute de pouvoir sélectionner ou détecter les trames (vidéo/film). De plus, si le basculement vers le 1 080p/24 est satisfaisant, il se mélange un peu trop souvent les pinceaux entre le 50 Hz et le 60 hertz…

Côté type de fichiers, excepté le WMA Lossless, (le Ogg est annoncé dans une mise à jour prochaine), tous les autres types de fichiers audio sont lus. La Netgear NTV550 reconnaît quasiment tous les conteneurs vidéo : MKV, Mov, MP4, WMV et AVI, sans oublier l'AVC‑HD, le M2TS et le TS, avec toutes sortes de sous‑titres. En fait, le vrai problème vient de la gestion audio.
Certes, la Netgear NTV550 permet bien de sortir le flux Bitstream du Dolby TrueHD et du DTS‑HD. Mais alors qu’elle peut également sortir le Dolby TrueHD et le Dolby Digital Plus en LPCM 7.1, le DTS‑HD est décodé en LPCM  5.1. Oubliées les surrounds backs… Pire, le décodage LPCM 5.1 des flux multicanaux AAC et WMA Pro laisse à désirer (canaux muets ou aucun son). Enfin, même si elle le propose, impossible de sortir le flux Bitstream du WMA et de l’AAC. Quant à la reconnaissance automatique des fichiers partagés en UPnP (DLNA), aucun de nos serveurs n’a été reconnu... Vite une mise à jour de Firmware qui corrige tout cela !
+ Les points forts
»  
Prix
»  
Compacité
»  
Compatibilité multimédia
»  
Accès aux Podcasts et Webradios
»  
Sortie 1 080p/24, Dolby TrueHD, et DTS‑HD
»  
Lecture BD vidéo avec interactivité et BD Live
- Les points faibles
»  
Pas de CEC
»  
Multiples plantages
»  
Pas d’UPnP (DLNA)
»  
Désentrelacement perfectible
»  
Pas de 3D en mode séquentiel
»  
Gestion des flux audio… surprenante
»  
Commutation automatique 24 Hz/50 Hz/60 Hz aléatoire
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
Advertisement