Smartphone

Samsung Galaxy A5

Par Alfred Trouvé - Publié le 06/04/16
Mustav
Prix indicatif : 409 € TTC
Note AVCesar.com
Type : Smartphone
Stockage : 16 Go
Caméra : 13 Mpixels
Dimensions (L x H x P) : 144,8 x 71 x 7,3 mm
Poids : 155 kg
L’essentiel
Si le Galaxy S6 a été un tournant considérable dans le catalogue de Samsung, il n’en reste pas moins un précurseur des changements à venir dans la stratégie de la marque coréenne. Car, si le design et les performances du smartphone étaient parmi les meilleurs, la véritable et grande nouveauté du S6 était la compatibilité avec un système de paiement mobile appelé Samsung Pay. Un système de paiement qui n’est toujours pas disponible en France à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais qui pourrait le devenir dans le courant de l’année 2016.

Le Samsung Galaxy A5 (2016) est certainement le modèle qui cristallise toute l’ambition et la stratégie de Samsung autour de la démocratisation de son système de paiement. Modèle élégant, plutôt énergique et offrant de nombreux services à valeur ajoutée, ce smartphone est également relativement économique. Ce qui veut dire qu’il est le ticket d’entrée le moins cher pour profiter, dans un futur proche, de tous les avantages liés à l’écosystème Samsung. Autant dire que la marque a donc soigné sa proposition pour être la plus alléchante possible. Et, sur le papier, c’est clairement le cas.

Tout d’abord, le design du smartphone s’inspire directement du Galaxy S6, avec du verre renforcé de chaque côté et du métal sur les tranches. Le bouton sous l’écran cache un lecteur d’empreinte digitale. Le capteur photo dépasse légèrement du châssis « unibody ». ll y a cependant quelques différences. Contrairement au modèle haut de gamme de 2015, le Galaxy A5 (2016) dispose d’un écran 2.5D légèrement surélevé (comme sur l’iPhone 6). Et le tiroir qui se situe sur la tranche de droite compte deux compartiments : un pour une carte Sim et un autre pour une carte mémoire afin d'étendre le stockage interne. Esthétiquement et « ergonomiquement », le Galaxy A5 (2016) est donc une proposition particulièrement réfléchie qui corrige même les rares faiblesses du Galaxy S6.

Côté fiche technique, le Galaxy A5 (2016) est l’un des mobiles les plus complets du marché milieu de gamme. L’écran, protégé par un verre renforcé Corning Gorilla Glass 4, mesure 5,2'', une taille ni trop grande, ni trop petite. Il s’appuie sur un rétroéclairage Super Amoled Full HD. Ce qui offre au mobile une résolution de 424 pixels par pouce. Une caractéristique de mobile premium. C’est un processeur Octo Core cadencé à 1,6 GHz qui anime le smartphone. Un composant milieu de gamme développé par Samsung et appelé Exynos 7580. Les huit cœurs Cortex‑A53 sont associés à un processeur graphique Dual Core ARM Mali‑T720 MP2. Sans être un composant haut de gamme, il offre des performances très correctes.

Le chipset propose aussi une connectivité complète : LTE catégorie 6, Wi‑Fi n, Bluetooth 4.1, GPS, NFC, radio FM et ANT+ pour associer le mobile à des accessoires de fitness. Pour compléter cet éventail, le Galaxy A5 (2016) intègre un lecteur d’empreinte (comme nous l’avons vu précédemment) et un capteur « LoopPay » (la technologie propre à Samsung pour rendre Samsung Pay compatible avec les terminaux de paiement pour carte magnétique). Pour offrir de la fluidité à Android 5.1 Lollipop (habillé de l’interface Touchwiz), le mobile est équipé de 2 Go de mémoire vive, ainsi que de 16 Go de stockage interne (extensible donc) et d’une batterie 2 900 mAh compatible chargement rapide (50% de la batterie disponible après 30 minutes).

Finissons l’exploration de cette fiche technique par la photographie. Le capteur principal, à l’arrière, est un modèle à la définition très classique de 13 Mpxls (compatible jusqu’en 1 080p en vidéo). Toutefois, outre son flash LED true‑tone, l’équipement qui accompagne ce capteur n’est pas commun sur le milieu de gamme : objectif très lumineux ouvrant à f/1.9 et stabilisateur optique d’image. Ceci est réellement une bonne proposition pour un téléphone milieu de gamme. À l’avant, la webcam dispose d’un capteur 5 Mpxls, lui aussi accompagné d’un objectif ouvrant à f/1.9, assurant une belle luminosité pour les autoportraits.
Concurrence
Il n’y a pas eu de proposition aussi bonne chez Samsung depuis très longtemps : une telle fiche technique associée à ce design, le tout à un prix inférieur à 400 €, ce smartphone est une vraie perle. Car, autant être honnête : Samsung n’a jamais vraiment brillé dans l'exercice difficile de la fiche technique fournie à un prix compétitif. Et pourtant, c’est le cas ici. Jusqu’à l’année dernière, disposer d’un mobile équivalent au Galaxy A5 (2016) pouvait coûter dans le catalogue de la marque coréenne entre 100 € et 200 € de plus. Il suffit de se souvenir du Galaxy Alpha : un mobile beaucoup plus ambitieux, mais aussi beaucoup plus prétentieux et qui se permettait même quelques erreurs de justesse. Un an et demi plus tard, Samsung semble avoir trouvé le bon équilibre entre exubérance et stratégie.

Avec le Galaxy A5 (2016), Samsung affronte de nombreux constructeurs, des acteurs parfois bien établis, mais aussi des fabricants opportunistes, même si le nombre de ces derniers a considérablement baissé ces dernières années. En effet, les marques « low‑cost » ne s’aventurent plus sur le segment entre 300 € et 500 €, car il est trusté par les Chinois : Huawei, Honor, Meizu, Oppo, OnePlus, Alcatel, ZTE, etc. Les Wiko, Archos ou encore Kazam ont délaissé le milieu de gamme premium et Samsung en profite donc clairement ici.

De fait, la concurrence la plus directe du Galaxy A5 (2016) est constituée de mobiles haut de gamme anciens dont le prix a considérablement baissé (Sony Xperia Z3+, HTC One A9, LG G4, etc.) et de smartphones chinois très offensifs (Honor 7, Meizu Pro 5, OnePlus X et OnePlus 2, ZTE Axon Elite, Huawei P8, Nexus 5X, etc.). À cela, nous ajouterions également l’iPhone SE d’Apple, récemment sorti. La majorité de ces mobiles disposent de performances techniques plus avancées que le Galaxy A5 (2016). Cependant, les performances ne sont pas toujours le seul critère de sélection. Pratiquement aucun des mobiles cités précédemment n’offre toute la panoplie de services du modèle de Samsung : NFC, écran Super Amoled Full HD, lecteur d’empreinte, stabilisateur optique d’image, châssis premium. C’est ça la grande force de ce modèle, bien meilleur que son prédécesseur.
Fiche technique
Type : Smartphone
Écran : 5,2"
Résolution : 2 560 x 1 440 px
Stockage : 16 Go
Caméra : 13 Mpixels
Batterie : 2 900 mAh
RAM : 2 000 Mo
Processeur : Samsung Exynos 7580 (ARM, 1,6 Ghz, 8 cœurs, 2 000 Mo RAM)
Ecran : OLED (tactile capacitif, 2 560 x 1 440 pixels)
Réseau : 4G, Wi-Fi b/g/n, Bluetooth 4.1 + EDR, NFC
Caméra : capteur arrière 13 Megapixels avec flash, capteur avant 5 Megapixels
 
Connectique : sortie audio, port USB Host et OTG, lecteur de carte MicroSD
Compatibilité : MP3, WMA (via app. tiers), AAC, Ogg (via app. tiers), Flac, résolution maximum Full HD (1080 lignes), Divx, WMV, Mpeg2 (via app. tiers), Mpeg4
Fonctions : magasin d'applications universel, UPnP (via app. tiers), tuner (FM), PAL 50 Hz, NTSC 60 Hz
Finition : noir, blanc, or
Dimensions (L x H x P) : 144,8 x 71 x 7,3 mm
Poids : 155 kg
ph image
Verdict technique
Le Galaxy A5 (2016) n’est pas simplement une excellente mise à jour du premier Galaxy A5. Les changements effectués sur la fiche technique sont justes et réfléchis : écran Super Amoled Full HD, nouveau chipset, meilleure batterie, plus de Ram, un capteur photo stabilisé, la compatibilité Samsung Pay, des matériaux premium. Nous louons l’arrivée de la technologie Super Amoled dans le milieu de gamme, dont les qualités visuelles (luminosité, colorimétrie, angle de vision, taux de contraste) sont indéniables. Nous apprécions également le soin de Samsung d’offrir un mobile qui répond le plus proprement possible aux besoins les plus courants en téléphonie : de l’autonomie, une puissance suffisante et de belles photos.

Et cet équilibre entre la proposition et le prix est l’élément incontournable du Galaxy A5 (2016). Comme nous l’avons signalé auparavant, les performances du processeur Octo Core (Exynos 7580) accompagnée de 2 Go de Ram ne sont pas à la hauteur de l'Apple A9 de l’iPhone SE, du Snapdragon 810 du OnePlus 2 ou de l’Exynos 7420 du Meizu Pro 5, trois mobiles dont le prix de vente n’est qu’à quelques dizaines d’euros du Galaxy A5 (2016). Cependant, le smartphone de Samsung ne démérite pas et parvient à offrir une expérience fluide et agréable, que ce soit avec des films Full HD ou des jeux en 3D. Mention spéciale, comme toujours, au lecteur vidéo par défaut de l’interface Touchwiz : ce lecteur est capable de tout (ou presque). Une des meilleures applications pour lire des vidéos sur smartphone.

Cette appréciation sur les performances, nous la réitérons en photographie. Le Galaxy A5 (2016) ne rivalise pas avec le Xperia Z5 de Sony, l’iPhone SE d’Apple ou encore avec les deux derniers modèles haut de gamme de Samsung, les Galaxy S6 et S7. Chacun de ces smartphones produit des photographies en mode automatique qui pourraient contenter des photographes semi‑professionnels. Le Galaxy A5 (2016), lui, offre des clichés de très bonnes factures, avec beaucoup de détails, un bon contraste et un très bon équilibre sur la luminosité. Tout cela est le résultat de l’association d’un objectif doté d’une grande ouverture et d’un bloc photo avec stabilisateur optique. Et si la colorimétrie est un peu fade face à Apple, par exemple, les photos ne sont jamais floues.

Une telle proposition, nous ne pouvons que vous la conseiller, notamment si votre budget tourne autour de 400 euros. Même si l’évolutivité du téléphone (c’est‑à‑dire la durée du support des mises à jour d’Android) ne sera certainement pas aussi élevé qu’avec un Galaxy S6 ou S7, il est évident que le Galaxy A5 (2016) est une élégante solution alternative à toute la téléphonie premium.
+ Les points forts
»  
Prix canon pour l’équipement offert
»  
Appareil photo stabilisé
»  
Design premium en verre et en métal
»  
Écran Super Amoled Full HD
»  
L’un des meilleurs lecteurs vidéo
- Les points faibles
»  
Performances parfois un peu justes
»  
Aurait mérité 3 Go de mémoire vive
»  
Couleurs un peu fades en photo
»  
Batterie non amovible
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
Panasonic Lumix DMC-TZ4 - Appareil photo numérique - compact - 8.... -