Tout-en-un

Samsung HW-F750

Par Jacques Guiot - Publié le 25/09/13
Mustav
Prix indicatif : 699 € TTC
Note AVCesar.com
Type : chaîne 2.1
Puissance : 310 W
Décodage : Dolby Digital et DTS
Multimédia : USB Host et client DLNA
Caisson de graves : actif
L’essentiel
On le répète à longueur d'articles, la course à la minceur des téléviseurs a considérablement détérioré les qualités sonores de ces derniers. Pour pallier ce problème, nombre d'utilisateurs se dirigent vers des systèmes Home Cinéma, du 2.1 aux 5.1 ou même 7.1 en passant par du 3.1. Mais tout le monde n'a pas la chance d'avoir, dans son salon, la place nécessaire pour l'intégration de plusieurs enceintes. Sans compter Madame, souvent peu encline à sacrifier une partie de la surface à vivre pour installer ces matériels qu'elle juge encombrants ou disgracieux.

Heureusement, il reste une solution pour rehausser la qualité sonore du TV et profiter dans de bonnes conditions d'un spectacle image et son digne de ce nom : la barre sonore ! Avant de publier prochainement un comparatif assez complet sur le sujet, nous avons décidé de vous proposer un test complet d'une barre de son atypique, la Samsung HW‑F750, système 2.1 intégré et très discret, équipée d'une amplification Class D. En effet, même le caisson de graves, seul élément susceptible d'occuper un volume certain, s'avère très compact avec des dimensions de 291 x 369 x 291 mm pour un poids de 7,25 kilos ! Quant à la barre sonore, elle affiche une esthétique slim avec 5,7 cm d'épaisseur et 94,3 cm de long, pour 3,5 kilos. Cette dernière peut être positionnée à plat, posée sur un meuble par exemple, ou debout dans le cadre d'une fixation murale. À noter, l'accroche murale est fournie, de même que de petits amortisseurs en PVC mous, antidérapants. Ceux‑ci permettent de désolidariser la barre du support pour améliorer la restitution sonore.

Mais l'originalité de la Samsung HW‑F750 ne se situe pas dans son design ou ses accessoires fournis. En effet, il s'agit du premier modèle doté d'une pré‑amplification à tubes destinée à adoucir, pour plus de naturel, un timbre parfois un peu froid, dur et au rendu numérique proposé par une amplification Class D. Soit, ici, une amplification Crystal Amplifier Pro développée par le fabricant coréen pour une puissance totale de 310 W RMS (la barre sonore dispose d'une puissance de 160 W sous 6 ohms et le caisson de basses de 150 W sous 3 ohms).
Ces tubes, visibles et illuminés, contribuent à l'esthétique si particulière de la Samsung HW‑F750, du plus bel effet. L'afficheur, discret, propose l'essentiel : source utilisée, volume et modes DSP activés. Sachez également que l'affichage bascule automatiquement selon le positionnement de la barre sonore pour être toujours parfaitement lisible. Les touches, rassemblées sur une surface aluminium recouverte d'une vitre, sont tactiles. Bien sûr, la Samsung HW‑F750 peut également être contrôlée depuis la télécommande fournie. Côté finition, on remarque une grille en aluminium à l'aspect très qualitatif sur la moitié de la barre de son, le reste est en PVC assez robuste. La connectique rassemble une entrée et une sortie HDMI CEC 1.4 (compatible ARC, Deep Color, xvYCC, [abc]1 080/24p[/abc], et 3D), un port USB Host, une entrée mini‑Jack 3,5 mm pour connecter une source audio auxiliaire ou le micro de calibrage fourni, et une entrée optique. Les compatibilités Flac, Ogg, Wav, WMA, AAC et MP3 sont assurées. Précision importante, la Samsung HW‑F750 est compatible Bluetooth pour profiter, sans‑fil, du contenu stocké sur un smartphone, un ordinateur ou une tablette idoine. Mais cette fonctionnalité autorise également le transfert du son d'un téléviseur Samsung compatible, vers la barre sonore, sans câble, via la fonction SoundShare. Quant au caisson de basses, il s'agit d'un modèle actif bass‑reflex, sans‑fil également. Il se connecte automatiquement à la barre, via Wi‑Fi Direct, à l'allumage.

Plus généralement, en termes de fonctionnalités, la Samsung HW‑F750 n'est pas en reste. On trouve six modes DSP, pas moins, adaptés aux jeux vidéo, aux programmes d'actualités, aux longs‑métrages ou à divers styles de musiques. Présentes également une correction automatique ASC de l'acoustique de la pièce via un microphone fourni, la fonction SmartVolume (une égalisation du niveau de volume d'une chaîne à l'autre, ou d'un programme à l'autre) ou encore la possibilité de synchroniser l'audio et la vidéo (réglage LipSync manuel). Enfin, deux modes adaptés aux effets surround virtuels sont proposés : 3D Sound Plus et Vertical Surround. Dernière précision, il est possible de régler le niveau du caisson indépendamment du niveau de volume de la barre sonore. Bien sûr, tout est réglable et activable depuis la télécommande, barre sonore ou caisson (ce dernier peut être contrôlé indépendamment).
Concurrence
Bien que Samsung soit le seul constructeur à proposer une pré‑amplification à tubes sur sa barre sonore, dans cette gamme de prix indicatif (699 €) on trouve tout de même, dans les mêmes eaux tarifaires, quelques alternatives intéressantes comme la Sonos PlayBar. En plus d'offrir une belle qualité audio, cette dernière est compatible DLNA avec un accès aux services de musique à la demande Spotify, Deezer et autres, la lecture du Flac (entre autres) et dispose d'une application pour la contrôler. En revanche, pas de caisson de grave ni de connecteur HDMI au programme. On peut également citer l'Harman Kardon SB35, splendide et très épurée, dotée d'une très belle qualité audio et un caisson de grave déporté. Enfin, citons la barre sonore Klipsch HD Theater SB3, là aussi très basique, mais offrant de la puissance, un son très « cinéma » et un caisson de grave très performant.
Fiche technique
Type : chaîne 2.1
Puissance totale : 310 W
Caractéristiques : paramétrage automatique par micro
Connectique : 1 entrée HDMI (v 1.4), 1 entrée stéréo, 1 entrée numérique (optique), 1 sortie HDMI (v 1.4), prise façade (entrée baladeur), port USB Host (arrière)
Traitement audio : égalisation automatique par micro, modes DSP (6), gestion dynamique du volume, HE-AAC, WMA Pro, Dolby Digital, DTS
Multimédia  : MP3, WMA, AAC, Ogg, Flac, UPnP (DLNA), Bluetooth
Télécommande : oui
Consommation : 49 W (0,3 W en veille)
Finition : noire ou argent (HW-F751)
Dim. (L x H x P) : 1 006 x 455 x 346 mm
Poids : 13,8 kg

Réglage vidéo : gamme HDMI étendue
Fonctions : ARC, CEC, xvYCC, Deep Color, Auto LipSync, LipSync manuel (jusqu'à 300 ms)
Barre sonore : 4 haut-parleurs, tout en un, bande passante de 150 à 20 000 Hz, finition noire ou argent (HW-F751)
Dim. (L x H x P) : 1 006 x 455 x 346 mm
Poids : 13,8 kg

Caisson de graves : actif, woofer de 15 cm, sans fil, bande passante de 50 à 250 Hz, finition noire
Dim. (L x H x P) : 291 x 369 x 291 mm
Poids : 7,25 kg
ph image
Verdict technique
Comme vous avez pu le constater à la lecture de la première partie de ce banc d'essai, en dehors d'une connectique relativement pauvre au niveau des entrées numériques, la Samsung HW‑F750 est une barre sonore richement équipée, très complète qui décode le Flac 44,1 kHz /96 kHz, 16 bits/24 bits, l'AAC, le Wav, l'Ogg, le MP3, le WMA, le DTS et AC3. Pas de décodage des DTS‑HD et Dolby TrueHD donc, mais qu'importe. S’agissant d'une barre sonore 2.1, en sortant en LPCM avec downmix stéréo depuis un lecteur Blu‑Ray on obtient une qualité audio sans perte équivalente. Son installation est on ne peut plus simple : vous branchez et ça fonctionne ! L'appairage sans‑fil de la barre et du caisson est automatique, la fonction ARC permet de récupérer le son du téléviseur, et si vous avez un téléviseur Samsung compatible Bluetooth et SoundShare, vous pouvez même vous passer de câble, et là aussi l'appairage est automatique. En revanche, si la liaison Bluetooth à des côtés bien pratique, nous conseillons tout de même de passer via HDMI. C'est le seul moyen de faire transiter les formats audio HD ou compressés sans perte. Surtout qu'avec la barre la Samsung HW‑F750, il s'agit de la norme Bluetooth AD2P, pas la meilleure en termes de qualité audio via streaming.

Pour optimiser le rendu audio en fonction de l'acoustique de la pièce, là aussi, rien de plus simple. Il suffit de connecter le micro et la procédure se lance automatiquement. D'ailleurs, nous vous conseillons de placer le micro sur la position d'écoute avant de le brancher à la barre sonore, car les premières fréquences sont émises extrêmement rapidement, soit deux secondes à peine après le branchement. Et pour tout dire, nous sommes restés pantois devant ce calibrage ASC très complet et plutôt performant. Une bonne dizaine de fréquences sont passées en revue pour égaliser la bande passante. Et le caisson de grave est lui aussi corrigé ! Autant dire que cette étape est indispensable pour profiter d'un rendu sonore équilibré et agréable, autant pour regarder les films, qu'écouter de la musique. On peut finaliser le réglage en ajustant le volume du caisson par rapport à celui de la barre sonore, car, si l'ensemble offre un très bon rendu, il a tendance à mettre en avant des graves un peu envahissant.

Cela dit, la Samsung HW‑F750 nous a surpris plus d'une fois ! Après une petite période de rodage à observer obligatoirement avec les pré‑amplification à tubes, la première constatation concerne son ampleur et son excellente tenue en puissance. C'est même très surprenant pour une barre aussi compacte. Encore une fois, l'amplification Class D n'a pas que des inconvénients, elle dispose d'un rendement hors norme ! Beaucoup de personnes reprochent aux amplifications hybrides (numériques et analogiques) leur restitution sonore froide et un peu dure, mais là aussi, force est de constater que la pré‑amplification à tubes remplit largement son rôle, peut‑être même à outrance. En effet, le rendu est très (trop ?) chaleureux, surtout dans le bas du spectre. Même après calibrage et réglages, les graves restent toujours un peu dominants, prenant le pas sur le rendu des médiums un peu en retrait, surtout si la barre est posée sur un meuble (moins si vous la fixez au mur).
Cela dit, les voix restent toutefois charnelles, bien tenues, intelligibles, et surtout très naturelles, sur une bande‑son de film ou avec de la musique. Le downmix stéréo des pistes 5.1 est d'ailleurs parfaitement réalisé avec des dialogues bien centrés. Quant aux aigus, ils ne sont peut‑être pas très analytiques, ni extrêmement précis, mais ont l'avantage d'être doux, jamais agressifs, avec une petite pointe de chaleur et de finesse très agréable. Pas de sifflantes, ni d'aigus brillants à outrance, l'écoute est reposante, jamais fatigante, dotée d'une belle musicalité. Il n'est pas question de comparer cette Samsung HW‑F750 à du matériel haute fidélité, mais tout de même, nous avons été très agréablement surpris de la musicalité de cette barre sonore, largement au‑dessus de la concurrence dans cette catégorie d'appareil, et même face à la grande majorité des systèmes Home Cinéma « tout‑en‑un » grand public.
Il nous restait à analyser la reproduction des effets surround, grâce au DSP 3D Sound Plus et, de ce côté, c'est en demi‑teinte. L'enveloppe sonore est très dépendante de la pièce d'écoute. Si celle‑ci est petite, environ 15 m², et symétrique, avec une position d'écoute assez proche, les effets surround se font bien ressentir et enveloppent bien l'auditeur sûr les côtés, avec une belle immersion. En revanche, dans un salon de 35 m², un peu ouvert derrière et sur l'un des côtés, si la tenue en puissance est encore une fois très intéressante, on perd ces effets surround. Toutefois, la scène frontale reste très ouverte et respire bien.

L'autre belle surprise de cet ensemble provient du caisson de graves actif de type bass‑reflex qui s'est montré très percutant, ferme et rapide. Tout est relatif bien‑sûr, mais dans sa catégorie, beaucoup de systèmes Home Cinéma ou barres sonores nous avaient déçus au niveau de la gestion du canal LFE, souvent mou et trainant. Ici, exceptée cette mise en avant déjà mentionnée plus haut qui nécessite de baisser un peu le niveau du caisson, le rendu est vraiment performant. Il contribue grandement à l'ampleur de l'ensemble et au rendu vitaminé des scènes d'action. Les explosions, les tirs, ou encore les BO explosives, comme celle de Tron l'héritage, sont détonants !

Au final, la barre sonore Samsung HW‑F750 est donc une franche réussite et une belle surprise : design soigné, pas mal de fonctions très utiles, et simplicité enfantine à installer et à utiliser. La qualité audio est très convaincante, chaleureuse, musicale avec des modes sonores bien adaptés et une correction acoustique très efficace. Au chapitre des moins, on regrette un léger déséquilibre tonal et un manque de précision dans les aigus, ou encore une connectique un peu limitée. Quelques entrées numériques supplémentaires comme deux HDMI et une coaxiale auraient été les bienvenues. Cela dit, la Samsung HW‑F750 comblera les heureux propriétaires de cette barre sonore efficace, très originale, fonctionnelle et discrête !
+ Les points forts
»  
Très simple à installer et utiliser
»  
Positions verticale ou horizontale
»  
Qualité audio très convaincante
»  
Caisson de graves sans‑fils, ferme et percutant
»  
Calibrage automatique via microphone efficace !
»  
Compatibilité Bluetooth et SoundShare
»  
Lecteur audio compatible Flac 96 kHz (entre autres) via USB
»  
Design sobre et classe avec les tubes visibles
- Les points faibles
»  
Connectique un peu pauvre
»  
Effets surround virtuels limités
»  
Graves légèrement envahissants
»  
Pas de codec Bluetooth APT‑X
»  
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES