JUILLET 2011
Vietnam : trauma-reality
Aujourd’hui, on pourrait même dire que l’un et l’autre ne sont pas deux événements distincts mais, au contraire, parfaitement liés. Car au‑delà des films traitant explicitement du conflit, toute la production américaine de l’époque fut sensibilisée par les massacres. Même après la fin des combats en 1975, le Vietnam continua d’infuser les esprits, au point d’apparaître comme un choc traumatique fondateur, expérience de la défaite oblige…
JUIN 2011
Paul Schrader : cinéaste et trublion de génie
Encore aujourd’hui, le nom de Paul Schrader évoque immanquablement un scénario, celui de Taxi Driver, qu’il écrit pour Martin Scorsese en 1976 en dix jours à peine. Or, après trois autres scripts pour De Palma (Obsession, où il revisite Vertigo d’Alfred Hitchcock), Pollack (Yakuza) et Flynn (Rolling Thunders), Paul Schrader passe très vite à la réalisation, signant quelques‑uns des joyaux du cinéma US.
MAI 2011
Bertrand Tavernier : l’homme aux deux visages
Défendre les autres, écrire à leur sujet, s’interroger sur des cinématographies différentes tout en signant des œuvres profondément françaises, tels sont les deux visages de Bertrand Tavernier, cinéaste et critique. Retour sur une carrière exemplaire, notamment ses débuts de cinéphile engagé.
MAI 2011
Christopher Walken : une vie pas ordinaire
C’est probablement cette scène dite de la « roulette russe » qui figea définitivement pour le grand public l’image de Christopher Walken. Des années durant, l’un des acteurs les plus surprenants de sa génération fut donc employé pour rejouer à satiété ce personnage bien sous tout rapport, que le sort fera peu à peu sombrer dans la paranoïa et la folie. « Il est vrai que les réalisateurs ont tendance à me proposer des personnages un peu dérangés, irrécupérables, parfois même méchants, déclarait Walken à l'époque. Je crois que je le dois à mon visage. Il en inquiète plus d’un ».
JUIN 2010
Alain Resnais : la mémoire imaginaire
« Je souhaite approcher par le film la complexité de la pensée, son mécanisme interne. Dès que l'on descend dans l'inconscient, l'émotion naît. Et le cinéma ne devrait être qu'un montage d'émotions », avoue Alain Resnais.
PLANNING
DVD 27/09/17 Memories of War
BLU 27/09/17 Memories of War
BLUHD 27/09/17 Le vieux fusil
INTERVIEWS
Kevin Bacon - Following saison 1
http://www.avcesar.com/source/interview/150/photo_0520115613.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/140/photo_0412164405.jpg
http://www.avcesar.com/source/interview/128/photo_0541080530.jpg
kevin-bacon
eric-rochant
florent-siri
lucky-mckee
Advertisement