Amplificateur audio-vidéo

Denon AVR-1909

Par Jacquemin Vidal - Publié le 26/09/08
Mustav
Prix indicatif : 699 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli 7.1
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
HDMI : 3 entrées (v1.3)
Puissance : 7 x 90 W
Dim. (L x H x P) : 434 x 171 x 377 mm
Poids : 11,5 kg
L’essentiel
Placé sous la barre des 700 €, cet amplificateur Denon AVR‑1909 dispose de tout l’équipement désormais indispensable pour tirer pleinement parti des BD vidéo et de la haute définition. Il propose pour commencer trois entrées HDMI en version 1.3, transparentes au xvYCC, au Deep Color et 1 080p/24. Ces dernières gèrent également l’auto LipSync et le CEC


Le transcodage des signaux vidéo analogiques vers la prise HDMI est bien évidemment de la partie, tout comme l’Upscaling. Ce dernier travaille d’ailleurs jusqu’en 1 080p, et le désentrelacement qui l’accompagne s’avère, en plus, très efficace. Les obliques et les contours ne cisaillent jamais. Il est donc fortement conseillé de confier cet exercice à l’amplificateur si les sources ou le diffuseur ne sont pas des flèches dans ce domaine. En revanche, aucun zoom n’est présent pour gérer les diffusions 4/3 1.85 ou 2.35


Au niveau du décodage, c’est Byzance. Le Denon AVR‑1909 intègre tous les décodeurs de son multicanal. Il s’offre bien sûr les services du Dolby TrueHD et du DTS‑HD, complétés de la fonction Ciné Re‑EQ. S’ajoute encore le désormais indispensable paramétrage automatique par micro multi-mesures (Audyssey MultEQ), comprenant la gestion de la taille, de la distance et du niveau des enceintes mais également leur égalisation (graphique), sauf pour le caisson. Dommage. Mais il se rattrape avec la présence de fonctions appréciables au quotidien : l'Audyssey Dynamic EQ et l'Audyssey Dynamic Volume. De quoi compenser non seulement l’équilibre sonore à bas niveau, mais également les différences de volume entre les sources ou les programmes.
Concurrence
En ligne de mire de cet amplificateur Denon AVR‑1909, on trouve principalement le Yamaha RX‑V663 et l’Onkyo TX‑SR606, voire le Marantz SR-5003 à venir, soit trois modèles intégrant les fameux décodeurs Dolby TrueHD et DTS‑HD…
Fiche technique
Type : amplificateur 7.1
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
Puissance : 7 x 90 W
Préampli : 7.1
Entrées : 3 entrées HDMI (v1.3), 3 entrées YUV (RCA), entrées audio et vidéo (6 audio, 3 vidéo et 3 S‑vidéo), entrée multicanale (7.1), entrées numériques (2 optiques et 2 coaxiales)
Sorties : 1 sortie HDMI (v1.3), 1 sortie YUV (RCA), sorties audio et vidéo (2 stéréo, 2 composite et 2 S‑vidéo), sortie préampli (Subwoofer), sortie numérique (optique), 1 prise secteur
Autres : 1 port iPod
Prises de façade : 1 entrée audio, 1 entrée vidéo, 1 sortie casque
Multimédia : MP3, WMA, AAC, Ogg, Flac, Alac, DSD, AIFF, DivX (), WMV (), Mpeg2 (), Mpeg4 (), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, iTunes (bonjour), Airplay, Podcast, Webradios, WebTV, Accès Web
Compatibilité audio : 7 modes DSP, écoute au casque (Virtual), Dolby Pro Logic IIx, DTS-Neo, Dolby Digital EX, DTS‑ES, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHDDolby Atmos, , DTS‑HD, DTS:X
Traitement audio : Ciné Re‑EQ, gestion dynamique du volume (Audyssey Volume), égalisation automatique par micro (graphique), nombre de mesures au micro (multiple), égalisation manuelle (graphique), égalisation du caisson
Traitement vidéo : transparence au xvYCC, transparence au Deep Color, transparence au 1 080p/24, transcodage vidéo (vers HDMI), Upscaling vidéo (1 080p)LipSync manuelle (jusqu'à 200 ms), Auto LipSync
Fonctions : OSD ( via HDMI), télécommande universelle (préprogrammée), CEC, ARC
Consommation : 445 W (0,3 W en veille)
Finition : noir et argent
Dim. (L x H x P) : 434 x 171 x 377 mm
Poids : 11,5 kg
ph image
Verdict technique
Malgré l’absence d’égalisation du caisson, cet amplificateur ne démérite pas, au contraire. Bien équipé niveau décodage audio, il affiche des performances de premier ordre. Le traitement vidéo est irréprochable et son amplification, malgré son statut de modèle milieu de gamme, ne rechigne jamais à la tâche. Aidée par une bonne préamplification, le son est bien charpenté et envoûtant.

La dynamique est très correcte et l’efficacité sonore atteinte loin d’être ridicule. De plus, c’est l’un des premiers amplificateurs multicanal à proposer une gestion dynamique du volume (Audyssey Dynamic EQ et Volume), fonction ô combien ergonomique et appréciable pour un usage quotidien. Non seulement le son reste parfaitement équilibré, à fort comme à faible niveau, mais en prime les différences de volume entre les sources ou les chaînes de télévision sont globalement bien compensées. Plus besoin ainsi de se jeter sur la télécommande pour monter ou baisser le volume en fonction du programme en cours…
+ Les points forts
»  
HDMI 1.3
»  
Décodeurs HD
»  
Rapport qualité/prix
»  
Fonction Ciné Re‑EQ
»  
Upscaling 1 080p performant
»  
Transcodage vidéo vers HDMI
»  
Paramétrage automatique multipoint
»  
Gestion dynamique du volume sonore
- Les points faibles
»  
Seulement trois entrées HDMI
»  
Pas d’égalisation du caisson
»  
Entrées de façade basiques
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES