Amplificateur audio-vidéo

Marantz SR-5003

Par Jacquemin Vidal - Publié le 24/10/08
Mustav
Prix indicatif : 729 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli 7.1
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
HDMI : 3 entrées (v1.3)
Puissance : 7 x 90 W
Dim. (L x H x P) : 440 x 161 x 388 mm
Poids : 13,1 kg
L’essentiel
Ce nouvel amplificateur Marantz SR‑5003 arbore la toute nouvelle, et très réussie, esthétique de la marque. Proposé en finition noire ou dorée, il fleure bon le haut de gamme malgré un prix contenu. Cela se ressent aussi au niveau de l’équipement, très complet et capable de satisfaire les nouveaux besoins des BD vidéo et de la haute définition.

Pour commencer, il adopte trois entrées HDMI en version 1.3, transparentes au xvYCC, au Deep Color et au 1 080p/24. Ces prises gèrent également l’auto LipSync. En revanche, elles ignorent le CEC. Dommage… En tout cas, le transcodage des signaux vidéo analogiques vers la sortie HDMI est présent. S’ajoute la possibilité d’activer l’Upscaling jusqu’en 1 080p. Le désentrelacement qui l’accompagne s’avère d’ailleurs efficace, assez pour ne pas générer de cisaillements sur les obliques ou les contours. Par contre, une nouvelle fois, aucun zoom n’est proposé pour s’accommoder des diffusions 4/3 1.85 ou 2.35 sur les écrans HD
Quant à l’audio, l’indispensable paramétrage automatique multi-mesure via micro (Audyssey MultEQ) est de la partie. Il prend en charge la taille, la distance et le niveau des enceintes mais également leur égalisation. Cependant, il se contente d’un réglage graphique et non paramétrique pourtant plus efficace. De plus, il omet comme trop souvent, malheureusement, le caisson.

Le Marantz SR‑5003 se rattrape largement avec une section décodage en phase avec son temps, proposant le Dolby TrueHD et le DTS‑HD. Ils sont même complétés par la fonction Ciné Re‑EQ, le Neural Surround et le Dolby HeadPhone. De quoi satisfaire certaines diffusions stéréo et les écoutes au casque…
Concurrence
Bien qu’un peu plus cher, cet amplificateur Marantz SR‑5003 affrontera directement le Denon AVR‑1909 et l’Onkyo TX‑SR606, voire le Yamaha RX‑V663. Tous intègrent en effet les fameux décodeurs Dolby TrueHD et DTS‑HD…
Fiche technique
Type : amplificateur 7.1
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
Puissance : 7 x 90 W
Préampli : 7.1
Entrées : 3 entrées HDMI (v1.3), 3 entrées YUV (RCA), entrées audio et vidéo (7 audio, 4 vidéo et 4 S‑vidéo), entrée multicanale (7.1), entrées numériques (3 optiques et 2 coaxiales)
Sorties : 1 sortie HDMI (v1.3), 2 sorties YUV (RCA), sorties audio et vidéo (3 stéréo, 2 composite et 2 S‑vidéo), sortie préampli (7.1), sortie numérique (optique), 1 sortie Trigger, 1 prise secteur
Autres : , 1 port RS‑232
Prises de façade : 1 entrée audio, 1 entrée vidéo, 1 entrée S‑vidéo, entrée audio numérique (optique), 1 sortie casque
Multimédia : MP3, WMA, AAC, Ogg, Flac, Alac, DSD, AIFF, DivX (), WMV (), Mpeg2 (), Mpeg4 (), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, iTunes (bonjour), Airplay, Podcast, Webradios, WebTV, Accès Web
Compatibilité audio : 5 modes DSP, écoute au casque (Dolby HeadPhone), Dolby Pro Logic IIx, DTS-Neo, Neural Surround, Dolby Digital EX, DTS‑ES, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHDDolby Atmos, , DTS‑HD, DTS:X
Traitement audio : Ciné Re‑EQ, égalisation automatique par micro (graphique), nombre de mesures au micro (multiple), égalisation manuelle (graphique)
Traitement vidéo : transparence au xvYCC, transparence au Deep Color, transparence au 1 080p/24, transcodage vidéo (vers HDMI), Upscaling vidéo (1 080p)LipSync manuelle (jusqu'à 200 ms), Auto LipSync
Fonctions : OSD (couleur, via HDMI), télécommande universelle (à apprentissage) rétroéclairée, ARC
Consommation : 600 W (0,4 W en veille)
Finition : noir et gold
Dim. (L x H x P) : 440 x 161 x 388 mm
Poids : 13,1 kg
ph image
Verdict technique
Sans être parfait le Marantz SR‑5003 mérite sans aucun doute sa distinction Must AVCesar.com. Même s’il ne propose pas l’égalisation du caisson, il convainc aisément dans tous les autres domaines. Alors, certes, une entrée HDMI supplémentaire ne serait pas superflue, mais en attendant tous les décodeurs audio multicanaux sont de la partie, y compris le très efficace Dolby HeadPhone pour les écoutes au casque.
La préamplification est irréprochable et les étages de puissance sont parmi les plus énergiques que nous avons testé jusqu’alors dans cette tranche de prix. En écoute, c’est d’ailleurs l’amplificateur qui nous a le plus emballé. Le son est riche, le grave ample et la dynamique intéressante. Ce modèle fait donc honneur à la marque…
Ajoutez une nouvelle finition magnifique, une esthétique statutaire (vraiment, on adore !), ce Marantz SR-5003 se distingue aisément de la concurrence. Enfin, cerise sur le gâteau, son traitement vidéo assure comme un chef au périlleux exercice du désentrelacement…
+ Les points forts
»  
Sonorité
»  
HDMI 1.3
»  
Décodeurs HD
»  
Mode Dolby HeadPhone
»  
Fonction Ciné Re‑EQ
»  
Upscaling 1 080p performant
»  
»  
Paramétrage automatique multipoint
- Les points faibles
»  
Seulement trois entrées HDMI
»  
Pas d’égalisation du caisson
»  
Pas de gestion du CEC
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES