Amplificateur audio-vidéo

Denon AVR-3310

Par Jérôme Prin - Publié le 27/01/10
Mustav
Prix indicatif : 1 499 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli 7.1
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
HDMI : 5 entrées (v1.3)
Puissance : 7 x 160 W
Dim. (L x H x P) : 434 x 171 x 414 mm
Poids : 12,9 kg
L’essentiel
Avec le Denon AVR-3310, le constructeur japonais complète activement sa gamme d’amplificateurs Home Cinéma. Celle-ci s'articule désormais autour des Denon AVR‑1610, Denon AVR‑1910 et Denon AVR‑2310 pour les modèles premier prix. Puis s’intercale le Denon AVR‑3310 juste avant le Denon AVR‑4310 et le Denon AVR‑4810, modèle huppé et présenté dans une de nos actualités (cliquez sur la référence du produit pour en savoir plus). Comparé à ce monstre Home Cinéma (un amplificateur 9.3 !), le Denon AVR‑3310 peut sembler somme toute modeste. Il possède néanmoins tous les attributs nécessaires pour devenir le (gros !) cœur d’une installation audio-vidéo de haute volée.

Il dispose de tous les décodeurs et traitements en vogue pour l’audio (Dolby et DTS dans leur version haute définition Dolby TrueHD et DTS‑HD, Dolby Pro Logic IIz qui ajoute une dimension de profondeur à la restitution sonore, mode d’amélioration des sources compressées…) et la conversion vidéo jusqu’en 1 080p des sources analogiques ainsi que des signaux HDMI est assurée. L’OSD a été revu, il est plus intuitif que dans les précédents amplificateurs de la marque même s'il reste en langue anglaise.
Bonne idée, on apprécie la fiche cartonnée récapitulative proposée permettant de brancher rapidement l’appareil sans se plonger dans les multiples sous-menus accessibles. En effet, le mode d’emploi d'un amplificateur audio-vidéo est toujours complexe à prendre en main. Une bonne initiative dont devrait s'inspirer d’autres marques...

Pour la puissance, rien à redire : le Denon AVR‑3310 offre 160 W par canal et s'accommode d'enceintes à moyen rendement sans difficulté notable. On termine ce rapide panorama (le reste est à découvrir dans les autres sections du test) par une égalisation et un calibrage automatique sur plusieurs points de mesure (Audyssey MultEQ), un raccordement au réseau via la prise Ethernet et l'accès au catalogue des radios Denon ou au fichiers audio partagés sur le réseau domestique (disque dur Nas ou ordinateur) grâce à la fonction passerelle audio UPnP (DLNA). Le Denon AVR‑3310 dispose enfin d'une gestion multiroom avec deux zones supplémentaires indépendantes : l’une audio et vidéo (Composite), la seconde purement audio. Bref, un appareil complet.
Concurrence
Tous les amplificateurs aux alentours de 1 500 € proposent de multiples HDMI ainsi que le décodage des bandes-son audio haute définition. Chez Pioneer, le VSX‑LX52 ne propose pas le Dolby Pro Logic IIz, mais offre une entrée HDMI en façade. Il est compatible avec l’iPod et l’iPhone simplement par l’USB et est certifié THX Select2. Aucune fonction réseau par contre. Chez Onkyo, l'équivalent se nomme TX‑NR1007 (environ 1 700 €). Un peu plus cher, il offre neuf canaux d’amplification, le calibrage ISF pour l’image et la certification THX Ultra2 Plus (attention, sa consommation est importante : 1 060 W. Le Denon consomme 630 W). Chez Sony, on remarque le DA3500ES, amplificateur 7.1 avec quatre entrées HDMI et égalisation automatique mais sans service Internet. Enfin, chez Yamaha, il faut se tourner vers le RX‑V2065, amplificateur 7.2 de 130 W pour trouver des caractéristiques semblables (réseau, cinq entrées HDMI, deux sorties HDMI simultanées...) avec en plus les modes DSP propriétaires Yamaha.
+ Les points forts
»  
Connectique complète
»  
Fonctions réseaux audio
»  
Calibrage automatique
»  
Traitement AL24 Processing Plus
»  
Tuner AM/FM
»  
»  
- Les points faibles
»  
Quelques duretés sur les timbres
»  
»  
OSD en anglais
»  
Télécommande peu pratique
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES