Amplificateur audio-vidéo

Yamaha RX-V3067

Par Jérôme Prin - Publié le 25/11/10
Mustav
Prix indicatif : 2 199 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli 7.2
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
HDMI : 7 entrées (v1.4, dont 1 frontale)
Puissance : 7 x 140 W
Dim. (L x H x P) : 435 x 182 x 430 mm
Poids : 17 kg
L’essentiel
Le Yamaha RX-V3067 3D Ready est un monstre de possibilités qui gère jusqu’à onze enceintes et deux caissons de grave. De nombreuses choses ont été revues cette année chez le constructeur japonais au niveau de la gamme des amplificateurs avec notamment, à disposition sur ce nouveau modèle, un OSD entièrement repensé et une version améliorée du calibrage automatique YPAO, technologie spécifique à la marque.
Pour la puissance, le Yamaha RX‑V3067 peut gérer jusqu’à sept enceintes avec une amplification de 140 W par canal sous 8 ohms. Il est livré avec un micro de mesure et deux télécommandes (la seconde dévolue à une utilisation dans une seconde zone).

La construction est soignée et les spécifications haut de gamme : châssis H‑Shape exclusif à Yamaha, convertisseurs Burr‑Brown, circuit de réduction du jitter… La section vidéo est renforcée, huit entrées HDMI 1.4 (dont une en façade) plus un processeur Reon HQV capable de réduire le bruit automatiquement et d’améliorer la restitution. À l'avant, derrière la trappe basculante, mise à part l'entrée HDMI, on trouve aussi une USB, une S‑vidéo, une Composite, une stéréo RCA, une optique plus une sortie casque.

Et une fois le Yamaha RX‑V3067 raccordé à un réseau domestique via son port Ethernet, il est aisé d’accéder au contenu musical d'un ordinateur, d'un disque dur Nas et aux Webradios. Enfin, n’oublions pas les nombreux DSP, toujours au cœur des produits de la firme. Afin d’en savoir plus sur ses possibilités et ses qualités, nous vous convions à un test détaillé de la bête. Vous allez le constater au fil des pages suivantes, c’est du lourd !
Concurrence
La concurrence est féroce sur ce marché. Le Pioneer SC‑LX83 offre des possibilités similaires et il a l’avantage d’être livré avec l’accessoire pour iPod/iPhone ainsi que de multiples reports IR pour la télécommande. En revanche, il ne propose que neuf borniers (onze sur le Yamaha). Bien moins cher, le Denon AVR‑3311, désormais compatible AirPlay d’Apple, est également proche en termes de spécifications sur le papier, mais il ne propose pas d’entrée multicanale.
+ Les points forts
»  
Qualité des traitements vidéo
»  
Écoute stéréo et multicanale
»  
Quatre zones
»  
Deux télécommandes
»  
Égalisation
»  
Nombreux DSP
- Les points faibles
»  
OSD pas toujours réactif
»  
Dock iPod/iPhone en option
»  
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES