Amplificateur audio-vidéo

Onkyo TX-NR5008

Par Jean Eparvier - Publié le 16/02/11
Mustav
Prix indicatif : 2 790 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli 9.2
Agrément THX : Ultra 2 Plus
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
HDMI : 8 entrées (v1.4, dont 1 frontale)
Puissance : 9 x 220 W
Dim. (L x H x P) : 594 x 337 x 576 mm
Poids : 25 kg
L’essentiel
Onkyo a fait feu de tout bois ces deux dernières années pour revenir au top du Home Cinéma. Bien décidé à ne pas laisser ses concurrents prendre de l’avance, le constructeur japonais nous propose aujourd’hui un intégré majuscule avec l'Onkyo TX‑N5008, qui paraît bien équipé pour attaquer de front le plus exigeant des cinéphiles.

Sobrement habillé de noir ou d’argent, le nouveau venu arbore une carrure de rugbyman et 25 kg sur la balance, pour abriter la batterie de transformateurs et de transistors nécessaires pour délivrer 9 x 220 W sous 6 ohms. Le tout certifié THX Ultra 2 Plus, s’il vous plait ! Mais au-delà de sa puissance (sur)abondante, l'Onkyo TX‑N5008 offre surtout une solution multimédia particulièrement complète et tournée vers la dématérialisation du signal. Avec ses huit entrées HDMI 1.4a ‑dont une en façade‑ compatibles avec les images 3D et l’audio haute définition, deux ports USB Host pour profiter d’un iPhone/iPod, sa fonction passerelle audio/photo UPnP (DLNA) pour accéder aux fichiers stockés sur un ordinateur ou un disque dur Nas, ou encore diffuser plusieurs milliers de Webradios, il est totalement ouvert sur l’extérieur. Comme il se doit sur un appareil de ce niveau de gamme, l’Onkyo TX‑N5008 est également équipé d’un circuit de transcodage vidéo et d’un Upscaling 1 080p des signaux SD performant signé Reon‑VX, en provenance de chez HQV, plus une gestion audio‑vidéo multizone, pour profiter du son et d’un peu d’image dans deux pièces secondaires.

La partie audio est encore plus gâtée avec, en plus de ses multiples entrées numériques et analogiques et de son tuner AM/FM RDS, un processeur équipé de trois DSP 32 bits pour gérer facilement les formats audio haute définition du Blu-Ray, DTS‑HD Master Audio et Dolby TrueHD, ainsi que le logiciel de calibrage et de correction de salle Audyssey MultEQ XT 32, destiné à faciliter l'installation de la bête. Enfin, l’Onkyo TX‑N5008 est livré avec une télécommande infrarouge bidirectionnelle et programmable, pour satisfaire vos désirs en toute convivialité… Tout du moins on l’espère !
Concurrence
En cumulant puissance et fonctionnalités, l’Onkyo TX-NR5008 tente de faire le vide autour de lui ! Il trouvera pourtant le Pioneer SC‑LX83 (cliquez sur la référence pour découvrir le test de la rédaction d'AVCesar.com), un peu moins prolixe en canaux (sept « seulement ») mais certifié, comme lui, THX Ultra 2 Plus et doté d’entrées HDMI 1.4a pour l’image 3D. On peut aussi regarder du côté du Denon AVR‑4311, sans certification THX, ou du Yamaha DPS‑Z7 qui ne l’est pas d’avantage et auquel il manque également, au regard de sa relative ancienneté, des entrées HDMI compatibles 3D.
+ Les points forts
»  
Huit entrées HDMI compatibles 3D
»  
Mode passerelle audio/photo UPnP (DLNA)
»  
Section vidéo performante (en SD comme en HD)
»  
Douceur des timbres et puissance abondante en toutes circonstances
»  
Neuf canaux de puissance paramétrables à volonté (multiroom)
»  
Entrée iPhone/iPod
»  
»  
Qualité de fabrication irréprochable
- Les points faibles
»  
Pas de lecture des fichiers vidéo
»  
Léger manque de transparence en stéréo analogique
»  
Système de correction de pièce peu convaincant en automatique
»  
Interface utilisateur peu pratique
»  
Manuel d’utilisation et télécommande indigne d’un appareil de ce prix
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES