Amplificateur audio-vidéo

Rotel RSX-1562

Par Jean Eparvier - Publié le 09/07/12
Mustav
Prix indicatif : 2 699 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli 7.2
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
HDMI : 6 entrées (v1.4)
Puissance : 7 x 100 W
Dim. (L x H x P) : 431 x 188 x 422 mm
Poids : 15,5 kg
L’essentiel
Fidèle à sa réputation de constructeur généraliste proche des audiophiles, Rotel propose une nouvelle version de sa vision de l'amplificateur intégré Home Cinéma haut de gamme avec le Rotel RSX‑1562. Un appareil qui cache avec classe sa forte stature derrière une finition et un design irréprochable, tranchant par sa simplicité avec la concurrence. Les codes stylistiques ne sont d'ailleurs pas très loin de la Hi‑Fi, tout comme ses caractéristiques qui préfèrent la qualité à la quantité. Le Rotel RSX‑1562 est un ampli‑tuner audio‑vidéo 7.2 et… c’est à peu près tout !

Il n’est donc pas équipé de la fonction passerelle multimédia UPnP (DLNA) pour accéder via un réseau local aux fichiers audio stockés sur un ordinateur ou un disque dur Nas, ou encore aux Webradios. Son tuner FM/AM à trente présélections est en revanche excellent ! Pas de compatibilité AirPlay non plus, mais sa façade comprend tout de même une entrée USB permettant de récupérer le contenu musical d’un iPhone/iPod/iPad en numérique. Celle‑ci sert aussi au raccordement de l'adaptateur Bluetooth fourni d’origine pour profiter, là encore, du contenu d'un smartphone ou d'un ordinateur compatible…

Mais revenons à sa fonction première d’amplificateur audio‑vidéo : six entrées HDMI 1.4 compatibles 3D et transparentes au Deep Color, xvYCC et 1 080p/24, c’est bien, même si on a déjà vu plus généreux ! Le processeur vidéo est un modèle récent de chez Faroudja, le DCDi Torino FLI30336 : il assure la conversion des sources vidéo analogiques en numériques, le désentrelacement et l’Upscaling jusqu’en 1 080p/24, pour les sorties HDMI et YUV. Le Rotel RSX‑1562 ne traite pas le Quad HD ou le 4K, mais pour l’instant, ça n’a pas vraiment d’importance.

La partie processeur audio est tout à fait d’actualité avec l’ensemble des décodeurs multicanaux du moment : DTS‑HD, Dolby TrueHD et Dolby Pro Logic IIz en tête. Plus l’ensemble de leurs dérivés analogiques et numériques. Et si le Rotel RSX‑1562 ne profite pas de la certification THX et des modes DSP qui vont avec, il propose plusieurs modes DSP propriétaires tels que le Rotel XS 6.1 et 7.1 canaux surround qui réveillent le ou les enceintes arrières sur une source 5.1, ainsi que quatre modes DSP Music pour éloigner les murs de la pièce, comme au concert. La partie pré‑amplificatrice dispose également d’une entrée analogique 7.1 et d’une sortie 7.2, afin d’alimenter des blocs de puissance externes directement depuis le processeur. La partie conversion N/A est assurée par des Dac 192 kHz/24 bits et les étages de traitement audio et vidéo sont alimentés séparément par deux enroulements d’un transformateur torique maison qui leur est réservé.

Et la puissance dans tout ça ? Ici encore, Rotel joue la carte de l’efficacité plutôt que de la quantité, avec sept canaux de 100 W sous 8 ohms. « Seulement » serait‑on tenté de dire, aux vues des déluges de puissance sur neuf canaux à la mode dans cette catégorie d’amplificateurs haut de gamme. Oui… mais ces mesures sont réalisées, comme en Hi‑Fi, tous les canaux en service et sur toute la bande passante. Autremen  dit : il y en a largement autant qu’ailleurs ! Comme en témoignent les 7 x 200 W sous 4 ohms que le Rotel RSX‑1562 est capable de délivrer si nécessaire. La section amplificatrice Class D Ice Power a d’ailleurs droit à ses propres alimentations à découpage, enfermées derrière un grillage, juste derrière la façade. Impressionnant !

À savoir, les sept canaux d'amplification peuvent être configurés pour alimenter exclusivement le système principal, en bi‑amplification sur les enceintes frontales si on ne dispose pas de deux paires de surround, ou bien il est aussi possible d’attribuer deux canaux à une zone secondaire.

Et la mise en œuvre dans tout ça ? Elle témoigne, elle aussi, d’une certaine philosophie de conception, puisque le Rotel RSX‑1562 fait tout bonnement l’impasse sur tout système d’installation ou de calibrage automatique par micro. En échange, il propose un égaliseur paramétrique dix bandes par enceinte, réglable par pas de 1 dB sur une bande passante variable… Un « truc » d’installateur en somme, si vous voyez où nous voulons en venir ! Dans les faits, il suffit d’un peu d’habitude et d’un simple sonomètre pour réaliser les réglages de base, mais on peut à coup sûr aller plus loin.

Toujours dans la même logique d’intégration professionnelle, le Rotel RSX‑1562 dispose de fonctions multirrom avancées, avec trois sorties stéréo indépendantes ‑associées ou non à autant de sorties vidéo composites‑, de trois entrées et de deux sorties infrarouges pour piloter d’autres appareils même lorsque le système est situé dans un meuble fermé, ainsi que de six prises Trigger 12V chargées de commander la mise sous tension d’autres amplificateurs de la marque. La prise RJ45 (Ethernet) permet de raccorder un ordinateur à travers le protocole RS‑232, afin de piloter l’ensemble des fonctions depuis un système domotique perfectionné. En revanche, on regrette amèrement que Rotel ne fournisse qu’une télécommande sans âme et peu pratique pour piloter son bel objet.
Concurrence
Proposé à 2 699 €, le Rotel RSX‑1562 est cher si l’on s’en réfère à ce qu’il fait ou plutôt à ce qu’il ne fait pas ! Sur le papier, il est en concurrence avec les Pioneer SC‑LX85, Onkyo TX‑NR5009 et Denon AVR‑4311 (cliquez pour découvrir les tests de ces produits par de la rédaction d'AVCesar.com) ou avec le futur Yamaha RXA‑3020. Autant d’appareils qui proposent tous une centrale multimédia complète, plus de canaux et des systèmes de calibration automatique sophistiqués. Mais le Rotel a d’autres arguments à faire valoir, du côté du son… !
Fiche technique
Type : amplificateur 7.2
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Puissance : 7 x 100 W
Entrées : 6 entrées HDMI (v1.4), 2 entrées YUV (RCA), entrées audio et vidéo (6 audio et 2 vidéo), entrée multicanale (7.1), entrées numériques (4 optiques et 3 coaxiales)
Sorties : 2 sorties HDMI (v1.4), 1 sortie YUV (RCA), sorties audio et vidéo (3 stéréo et 4 composite), sortie préampli (8.2), sorties numériques (1 optique et 1 coaxiale), 6 sorties Trigger
Autres : 1 port Ethernet, Wi‑Fi (), 1 port RS‑232
Prises de façade : , entrée audio numérique ()
Multimédia : MP3, WMA, AAC, Alac, DSD, AIFF, Bluetooth , NFC
Compatibilité audio : 6 modes DSP, Dolby Pro Logic IIz, DTS-Neo, Dolby Digital EX, DTS‑ES, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHDDolby Atmos, , DTS‑HD, DTS:X
Traitement audio : gestion dynamique du volume (propriétaire Volume), égalisation manuelle (paramétrique), égalisation du caisson
Traitement vidéo : transparence au xvYCC, transparence au Deep Color, transparence au 1 080p/24, transcodage vidéo (vers HDMI), Upscaling vidéo (1 080p), Gestion du zoom 16/9 à partir de sources SD 4/3 (basique), LipSync manuelle (jusqu'à 250 ms)
Fonctions : pilotage via IP, OSD (français, couleur, via HDMI), ARC, Tuner FM
Consommation : 500 W (0,5 W en veille)
Finition : noir ou aluminium
Dim. (L x H x P) : 431 x 188 x 422 mm
Poids : 15,5 kg
ph image
Verdict technique
Vous l’aurez compris en lisant la première partie de ce banc d’essai : Rotel aborde le Home Cinéma avec d’autres arguments que les constructeurs généralistes japonais. En ce sens, le Rotel RSX‑1562 fera peut‑être peur aux moins passionnés d’entre nous. À moins qu’il ne soit installé par un intégrateur qui l’aura notamment choisi pour ses capacités multiroom : il faut effectivement s’en « occuper un peu » pour l’installer et le paramétrer dans son environnement. À cette occasion, et pour peu que l’on s’équipe d’un petit logiciel adapté et d’un micro de mesure, on découvrira les bienfaits de sa puissante égalisation paramétrique. Mais même sans y toucher, il y a fort à parier que vous serez surpris par la qualité sonore délivrée par ce bel intégré ! En omettant ces fameuses fonctionnalités qui nous facilitent la vie au moment de l’installation ‑c’est‑à-dire pendant quelques dizaines de minutes tout au plus dans celle de l’appareil‑ Rotel donne au RSX‑1562 la possibilité d’exprimer la musique avec une rare transparence, digne de la réputation que le constructeur s’est bâti dans le monde de la haute fidélité. Rapide et équilibré, cet intégré se montre ainsi particulièrement à son aise en stéréo, pour se rapprocher d’un amplificateur audiophile. Cette performance passe notamment par une très bonne maîtrise de l’amplification Class D Ice Power qui bénéficie de toute l’énergie nécessaire pour reproduire la dynamique avec naturel. Plus précis que chaleureux, le Rotel RSX‑1562 ne se montre pourtant jamais agressif ou fatigant. Quant à la puissance annoncée, elle est bien au rendez‑vous, et pas seulement sur deux canaux !

Comme le Nad T757 que nous avons testé ici même, le Rotel RSX‑1562 annonce des chiffres de puissance mesurés en condition réelle d’utilisation, c’est‑à‑dire sous 8 ohms et 4 ohms, sur toute la bande passante et tous les canaux en service. Pour faire simple : les 100 W par canal du Rotel valent bien les 150 W et plus annoncés par les ténors de la concurrence ! On s’en rend immédiatement compte sur la bande‑son de The Dark Knight, le Chevalier Noir qui explose littéralement d’effets parfaitement reproduits. Ici encore, on a l’impression d’une très grande réactivité et d’une transparence indéniable : la partie processeur multicanal est excellente et l’on prend plaisir à découvrir un espace homogène et de nombreux petits détails aux cinq ou sept coins de la pièce. Pour autant, et malgré la présence des modes DSP numériques et analogiques du constructeur, nous regrettons par exemple l’absence d’un mode THX Cinema, pour passer de l’étonnant au spectaculaire ou du très moyen au convenable sur les bandes son les moins réussies. C’est évidemment le revers ‑tout relatif‑ de la médaille d’une précision Hi‑Fi… Mais n’est ce pas ce que l’on demande à un tel appareil ? D’autant que la frustration est aux abonnés absents : bien installé, le Rotel RSX‑1562 est vraiment un excellent amplificateur multicanal, qui gère remarquablement bien le bas du spectre et les enceintes un peu difficiles. Et dans les faits, combien d’utilisateurs se servent de la totalité des canaux de leur amplificateur 9.2 ?

C’est un peu la même chose du côté du processeur vidéo : ce dernier se révèle très efficace, notamment dans la mise au format d’une source SD, plus efficace même que ceux fournis par certains concurrents, et l’on oublie rapidement qu’il ne fait pas encore la « super HD » Quad HD ou 4K.

L’absence d’une fonction passerelle multimédia UPnP (DLNA), pour profiter des fichiers dématérialisés ou des Webradios, est plus regrettable. On peut y voir encore une démarche audiophile, qui veut que l’on sépare tous les éléments ‑justement il existe une passerelle multimédia chez Rotel !‑ mais il est vrai qu’une certaine concentration des fonctions a tout de même du bon sur le plan de la convivialité…

En même temps, vu la pauvreté de la télécommande livrée avec le Rotel RSX‑1562, il vaut peut‑être mieux éviter trop de fonctions ! Cette zappette en plastique, dont quelques boutons brillent vaguement dans la pénombre, se révèle peu pratique sur le terrain, sans parler de son pouvoir d’attraction peu en rapport avec celui de l’appareil qu’elle commande… Et comme il n’y a pas, pour l’instant, d’application iBidules ou Android pour palier à ce défaut, il faut s’en contenter. À moins que vous ne souhaitiez intégrer l'engin dans un système multirrom doté notamment d’un contrôleur RS‑232, mais c’est une autre histoire. Pourtant, avec ses déports infrarouges et ses multiples triggers, le RSX‑1562 peut effectivement rendre bien des services !
+ Les points forts
»  
Pré-ampli/processeur transparents et équilibrés
»  
Section amplificatrice puissante et rapide
»  
Égalisation paramétrique efficace
»  
Contrôle multiroom avancé
- Les points faibles
»  
Télécommande indigne de l’appareil
»  
Pas de passerelle multimédia
»  
Pas de calibration automatique
»  
Prix
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES