Pioneer SC-LX86

Par Jean Eparvier - Publié le 15/03/13
Verdict technique
Après quelques années d’efforts méritoires, Pioneer est revenu au top du Home Cinéma à travers une gamme d’amplificateurs particulièrement performants et conviviaux. Pour autant, cette année encore, le Pioneer SC‑LX86 a bien sûr fort à faire pour préserver sa position au milieu de petits camarades toujours plus sophistiqués.
Sur le terrain, le nouveau Pioneer n’a que peu de vrais défauts à sa cuirasse et beaucoup de qualités réelles pour convaincre les plus exigeants comme les simples amateurs à la recherche d’un appareil haut de gamme et polyvalent.

Comme avec ses prédécesseurs, on apprécie d’abord la facilité avec laquelle on le met en œuvre. Grâce au logiciel AVNavigator et le programme Wiring Navi qui guident l’utilisateur dans ses branchements, quelques minutes seulement sont nécessaires pour mettre le système en ordre. Et si vous avez la chance de posséder un iPad ou un smartphone sous la main équipée de l’application iControlAV2012, le reste se passera confortablement installé sur le canapé, ou ailleurs ! Le temps de lancer le paramétrage automatique MCACC et de le laisser faire son travail et le tour est joué. Jouer, c’est le mot qui vient spontanément à l’esprit, lorsque l’on s’amuse réellement à essayer tous les modes DSP pour trouver celui qui convient le mieux au film que l’on regarde, à moins qu’il s’agisse, d’un geste de la main, de passer en mode Pure Direct pour profiter de la musique sans fard, bien aidé par la puissance douce et généreuse du Pioneer SC‑LX86.

De son prédécesseur, le Pioneer a préservé l’excellente passerelle audio/photo UPnP (DLNA) qui permet de tirer le meilleur parti des fichiers audio stockés sur un ordinateur ou un disque dur Nas. Directement dérivés de la passerelle multimédia Pioneer N‑50 (cliquez pour découvrir le test de la rédaction d'AVCesar.com), ses circuits numériques font un travail remarquable aussi bien sur la lecture d’un fichier audio que sur un CD audio, un DVD ou un Blu‑Ray. On est moins enthousiasmé par l'entrée analogique qui marque naturellement le pas face aux entrées numériques optimisées.
En matière de traitement vidéo, on peut reprocher pour la forme au Pioneer de ne pas se mettre à l’heure de l’Upscaling Ultra HD/4K, mais comme ses connecteurs restent transparents à cette résolution et que son processeur permet de retoucher efficacement les images visionnées au quotidien, SD ou Full HD, on lui pardonner facilement ! On apprécie notamment, comme sur son prédécesseur, le procédé Stream Smoother qui fait du bien aux vidéos SD, en arrondissant les angles de manière plutôt intelligente. Pas de miracle, bien sûr, si le fichier ou le DVD est franchement mauvais, mais dans ces conditions, la faute est partagée. Quoi qu’il en soit, sur le terrain, le Pioneer SC‑LX86 n’a rien à envier à ses petits copains en matière de circuits vidéo, bien au contraire.
Une réflexion qui vient également à l’esprit lorsqu’on l’écoute un CD audio en stéréo, la bande‑son DTS‑HD Master Audio d’un Blu‑Ray ou plus simplement Dolby Digital d’un DVD… Bien aidé par le logiciel MCACC Advanced, le Pioneer SC‑LX86 parvient à prendre la mesure de l’acoustique de la pièce avec une facilité déconcertante. La nouvelle génération d’amplification Class D proposée par Pioneer démontre alors tout son potentiel dynamique et sa capacité à contrôler les enceintes sans pour autant tomber dans une écoute technique ou fatigante. Au contraire, il semble que le SC‑LX86 ait encore progressé par rapport à son prédécesseur dans le domaine des timbres. Sans rejoindre tout à fait les meilleurs amplificateurs stéréo audiophiles, il sait se montrer à la fois doux et nuancé sur un trio de jazz sans remettre en question sa capacité à faire le spectacle sur le dernier James Bond. La musique, c’est bien sûr en mode Pure Direct qu’on l’écoute, débarrassée de tout artifice d’égalisation ou de spatialisation multicanale, même si certains modes peuvent se montrer ponctuellement convaincants sur des grandes formations ou sur un concert. Dans tous les cas de figure, le Pioneer SC‑LX86 ne vous jette jamais ses watts aux oreilles « vulgairement », sachant démontrer une belle maîtrise et une scène sonore large et profonde, surtout lorsque l’on se donne la peine de bi‑amplifier une belle paire de colonnes !

Cette aisance, on la retrouve bien sûr au service d’un film à sensation, sur lequel cet amplificateur démontre toute sa maîtrise du champ sonore et des effets, sans jamais se désunir, même à très fort niveau. Ici encore, on apprécie sa capacité à rester doux tout en se montrant très précis, aussi bien en matière de spatialisation que de timbres. Dans le bas du spectre, la Class D en profite pour mettre en avant son contrôle sur les enceintes, à tel point que l’on pourrait presque se passer de caisson de graves ! Ce serait dommage pourtant, car le Pioneer SC‑LX86 s’en sert remarquablement bien, aussi. Sur un dialogue intimiste du dernier film de Jaques Audiard, De rouille et d’os ou sur le combat final de Skyfall, le vaisseau amiral de Pioneer sait rendre justice au travail des ingénieurs du son en nous incluant dans l’histoire avec une vérité parfois troublante. C’est exactement ce que l’on attend d’un appareil haut de gamme…

Finalement, on passe d’excellents moments en compagnie du Pioneer, et si l’on considère ses nombreuses fonctions, et surtout la qualité avec laquelle il les exploite, on se dit que son prix, loin d’être au top de la catégorie, est parfaitement justifié !
Concurrence
+ Les points forts
»  
Huit entrées HDMI compatibles 3D, 4K Pass‑Through
»  
Mode passerelle audio/photo UPnP (DLNA)
»  
Section vidéo très performante (en SD comme en HD)
»  
Système de correction de pièce MCACC très efficace
»  
Performances sonores multicanales et stéréo remarquables
»  
Entrée iPhone/iPod/iPad audio et vidéo
»  
»  
Application de contrôle compatible Android et iOS exceptionnelle !
- Les points faibles
»  
Télécommande indigne de l’appareil
»  
»  
Pas de lecture des fichiers vidéo
»  
Une seule entrée analogique stéréo
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES