Yamaha CX/MX-A5000

Par Jean Eparvier - Publié le 29/10/13
Fonctions
Le Yamaha CX‑A5000 est donc une vraie centrale multimédia capable de traiter l’ensemble des sources audio‑vidéo d’un système complet. Il ne faut pas pour autant oublier sa fonction tuner AM/FM RDS, et sa capacité à récupérer les Webradios à travers le service vTuner, constituant une source de musique intégrée que l’on peut piloter facilement via la télécommande ou l’application de contrôle AV Controller, cette dernière facilitant la recherche et la sélection de ses stations préférées si on n’utilise pas l’OSD.

Compatible AirPlay, le Yamaha CX‑A5000 peut également accéder au contenu d'un ordinateur ou d'un périphérique Apple à travers une liaison Wi‑Fi, liée à l'achat d’un dongle optionnel à brancher à l’arrière de l’appareil sur une prise USB spécifiquement prévue à cet effet.

Le Yamaha CX-A5000 est également une centrale multiroom complète, capable de gérer quatre zones sonores dont deux indépendantes, et trois zones d’image dont une indépendante via la seconde sortie HDMI. Au passage, on peut profiter des canaux de puissance du Yamaha MX‑A5000 laissés vacants par le système principal pour amplifier deux zones secondaires en stéréo, tout en conservant un ensemble 7.2 dans la pièce principale. Et on peux aussi bi‑amplifier un système 5.1 ou une paire de frontales pour remuer des enceintes un poil difficiles (faible rendement), ou pour encore, en écoute stéréo, retrouver de la dynamique, accroître la définition et la cohérence du message sonore. À savoir, l'amplificateur MX‑A5000 nécessite de longues heures de rodage pour exprimer tout son potentiel. N'espérez pas, en effet, en obtenir toute la quintessence avant une bonne centaine d'heures d'utilisation soutenue.

Pour intégrer l’appareil dans un système domotique ou multipièce tentaculaire, le Yamaha CX‑A5000 et doté d’un connecteur RS‑232, de Triggers 12V et même de relais infrarouge. On note au passage que le fonctionnement électrique et la mise sous tension ou en veille des deux appareils peuvent être gérés facilement depuis l’OSD.

Dans la même perspective, Yamaha propose une interface IP, via la liaison réseau, pour configurer et contrôler le CX‑A5000 depuis un navigateur Internet installé sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Bien vu et très utile dans le cadre d’une installation complexe.
Fonctions
CEC ARC Pilotage
via IP
OSD Télécommande universelle Télécommande rétroéclairée Deuxième télécommande Tuner
Français Couleur Via HDMI FM T-DMB
oui oui oui oui oui oui préprogrammée oui - oui -
ph image
999€ 1490€
il y a 6 jours
20€ 69€
il y a 1 mois
121€ 249€
il y a 1 mois
Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES
N°01
N°02
N°03
N°04
N°05
Accepter les cookies
Accepter
Refuser