Amplificateur audio-vidéo

Onkyo TX-SR606

Par Jacquemin Vidal - Publié le 16/06/08
Mustav
Prix indicatif : 679 € TTC
Note AVCesar.com
Type : ampli 7.1
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
HDMI : 4 entrées (v1.3)
Puissance : 7 x 110 W
Dim. (L x H x P) : 435 x 175 x 375 mm
Poids : 11,4 kg
L’essentiel
Pour moins de 700 €, cet amplificateur TX‑SR606 signé Onkyo dispose de tout le nécessaire pour satisfaire les besoins Home Cinéma. Pour commencer, sa connectique comprend quatre entrées HDMI, soit autant qu’un appareil deux à trois fois plus onéreux, et ces dernières sont d’obédience 1.3. Mieux encore, elles sont transparentes au xvYCC, au Deep Color et au 1 080p/24. Enfin, pour couronner le tout, elles gèrent aussi l’auto LipSync. Difficile de faire mieux à ce prix…

Côté fonctionnalités, le transcodage des signaux vidéo analogiques vers la prise HDMI est de la partie, tout comme l’Upscaling jusqu’en 1 080i. Malheureusement, le désentrelacement qui l’accompagne n’est pas performant. Les obliques des films cisaillent alors qu’il s’agit pourtant d’un traitement vidéo signé DCDi. De plus, aucun zoom n’est présent pour parfaire les diffusions 4/3 en 1.85 ou en 2.35. Mieux vaut donc ne pas activer cette fonction (mode Through), et laisser le diffuseur (vidéoprojecteur ou téléviseur) travailler…

Niveau décodage, rien à redire, cet amplificateur propose la panoplie complète des décodeurs, sans oublier le Dolby TrueHD et le DTS‑HD. Il ajoute la fonction Ciné Re‑EQ, ainsi qu’un paramétrage automatique par micro sur trois mesures (Audyssey 2 EQ), comprenant la gestion de la taille, de la distance et du niveau des enceintes mais également leur égalisation (graphique), y compris le caisson, et la correction en fonction du volume sonore (Audyssey Dynamic EQ).
Concurrence
À moins de 700 €, on retrouve le Denon AVR‑2308 et le Pioneer VSX‑1017 THX Select 2. Mais tous deux sont dépourvus des décodeurs Dolby TrueHD et DTS‑HD. Du coup, le véritable adversaire de l'Onkyo TX-SR‑606 se trouve plutôt du côté de Yamaha avec son RX‑V663…
Fiche technique
Type : amplificateur 7.1
Agrément THX : non
Décodage : Dolby TrueHD et DTS‑HD
Paramétrage automatique par micro : oui
Puissance : 7 x 110 W
Préampli : 7.1
Entrées : 4 entrées HDMI (v1.3), 2 entrées YUV (RCA), entrées audio et vidéo (6 audio, 4 vidéo et 4 S‑vidéo), entrée multicanale (7.1), entrées numériques (2 optiques et 2 coaxiales)
Sorties : 1 sortie HDMI (v1.3), 1 sortie YUV (RCA), sorties audio et vidéo (2 stéréo, 1 composite et 1 S‑vidéo), sortie préampli (Subwoofer)
Prises de façade : 1 entrée audio, 1 entrée vidéo, 1 sortie casque
Multimédia : MP3, WMA, AAC, Ogg, Flac, Alac, DSD, AIFF, DivX (), WMV (), Mpeg2 (), Mpeg4 (), Jpeg, UPnP (DLNA), Bluetooth , NFC, iTunes (bonjour), Airplay, Podcast, Webradios, WebTV, Accès Web
Compatibilité audio : 8 modes DSP, écoute au casque (stéréo), Dolby Pro Logic IIx, DTS-Neo, Dolby Digital EX, DTS‑ES, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHDDolby Atmos, , DTS‑HD, DTS:X
Traitement audio : Ciné Re‑EQ, égalisation automatique par micro (graphique), nombre de mesures au micro (multiple), égalisation manuelle (graphique), égalisation du caisson
Traitement vidéo : transparence au xvYCC, transparence au Deep Color, transparence au 1 080p/24, transcodage vidéo (vers HDMI), Upscaling vidéo (1 080i)LipSync manuelle (jusqu'à 100 ms), Auto LipSync
Fonctions : OSD (couleur, via HDMI), télécommande universelle (préprogrammée), CEC, ARC
Consommation : 550 W
Finition : noir et argent
Dim. (L x H x P) : 435 x 175 x 375 mm
Poids : 11,4 kg
ph image
Verdict technique
À l’usage, la connectique et les fonctions annexes proposées répondent à toutes les configurations Home Cinéma. L’efficacité du paramétrage automatique Audyssey est réelle et la correction appliquée, en fonction du volume sonore, plutôt convaincante. Le décodage multicanal est également précis et l’amplification généreuse, si on n’en demande pas trop. En effet, poussée dans ses derniers retranchements, la dynamique s’amoindrit (la sensation de puissance avec…). Preuve que l’alimentation n’est pas, pour le coup, aussi généreuse que sur un appareil huppé. Malgré tout, le bilan reste très largement positif et l’investissement en vaut vraiment la chandelle. En effet, à ce prix, difficile d’avoir mieux…
+ Les points forts
»  
HDMI 1.3
»  
Décodeur HD
»  
Rapport qualité/prix
»  
Fonction Ciné Re‑EQ
»  
»  
Paramétrage automatique multipoint
- Les points faibles
»  
Entrées de façade basiques
»  
Désentrelacement perfectible
BONNES AFFAIRES
ACTUALITÉS POPULAIRES
TESTS MATÉRIEL POPULAIRES