Kirikou et les hommes et les femmes 3D

Année : 2012
Réalisateur : Michel Ocelot
Interprètes : aucun
Éditeur : StudioCanal
BD : BD-50, 89', zone B
Genre : animation, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 06/02/13
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.78
HD 1 080p (MVC 3D)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master audio 5.1
Français DTS-HD Master Audio 2.0
Piste Audiodescription
Sous-titres
Français pour sourds et malentendants
Troisième opus de la saga créée par Michel Ocelot (Kirikou et la sorcière, Azur et Asmar) et dédiée à Kirikou, l’enfant le plus malin d’Afrique, qui a plus d’une ficelle subtile dans sa paillote, afin de résoudre les problèmes de sa communauté.

Ainsi, les péripéties du bambin couleur café se répartissent en cinq histoires, toujours inaugurées par un vieux sage accroupi dans une grotte. La nuit tombée, l’enfant parcourt la savane à la recherche du doyen du village, s'échappe aux confins du désert ou vers la maisonnée de Karaba, la sorcière sertie d’or et tant redoutée, hume la faune et la flore inédites de cet habitat, à l’exotisme minimaliste.

En effet, les traits épurés, l’espace dépouillé à la merci de personnages et décors aux proportions tantôt nanifiées, tantôt démesurées, prouvent la perpétuation, selon une forme innovante, de la tradition du conte oral. Dommage que ce ravissement plastique et l’explosion de couleurs doivent prendre fin, car selon son créateur, il s’agirait des derniers messages d’universalité et de tolérance fédérés par Kirikou, notre sage miniature.
Carole Lépinay - Publié le 24/04/13
Liste des bonus
- Tournage (32')
- Karaoké (2')
- « Je m'appelle Kirikou » en 12 langues (2')
- Bande-annonce


Commentaire
Les dessous du film et sa conception graphique nous sont contés par son créateur Michel Ocelot. Puis, une parenthèse ludique appelle au chant et à l'apprentissage express d'une petite phrase traduite en une douzaine de langues.
Note bonus : 2/6
Image
Pourquoi avoir injecté de la 3D à cet opus de Kirikou ? Cela n'apporte strictement rien à l'affaire. Et même si quelques effets sympathiques sont à noter, l'ensemble reste plat, puisqu'il a ainsi été conçu. En 2D, les décors et l'animation s'avèrent pourtant très classieux et la définition superbement ciselée.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La voix de Kirikou a changé, les ambiances se sont un peu appauvries et le mixage 5.1 se montre très discret. Un peu de pluie à l'arrière, le grondement du tonnerre, quelques présences joliment découpées et réparties à l'avant, un zeste de musique, mais rien de vraiment sensationnel.
Top son : aucun
Note son : 4/6


Nouvelle Newsletter
inscrivez-vous
OK
Merci !

Les informations recueillies sont destinées à AVCesar.com pour vous assurer l'envoi de votre newsletter.

Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

PLANNING
19/08/20 Le prestige
19/08/20 Invisible Man
19/08/20 Interstellar
19/08/20 Inception
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Anthony Hopkins - Westworld saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/170/photo_1215120005.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/152/photo_0641125609.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/153/photo_1156104630.jpg
anthony-hopkins
mads-mikkelsen
nic-pizzolatto
tara-reid
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011