Point Break

Année : 1991
Réalisateur : Kathryn Bigelow
Interprètes : Keanu Reeves, Patrick Swayze, Lori Petti, Gary Busey
Éditeur : Warner
BD : 1 BD-50 + 1 DVD-9, 121', toutes zones
Genre : action, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 26/10/11
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français Dolby Digital 2.0
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Espagnol Dolby Digital 5.1
Polonais Dolby Digital 5.1
Allemand Dolby Digital 2.0
Italien Dolby Digital 2.0
Tchèque Dolby Digital 2.0
Voir plus
Sous-titres
Français, anglais/allemand/italien pour sourds et malentendants, italien, espagnol, néerlandais, coréen, hébreu, chinois, tchèque, polonais, portugais
Amazon
25,91 €
Film d’action remarquable tourné par la future réalisatrice de Strange Days et Démineurs, Point Break raconte l’histoire d’un flic du FBI, Johnny Utah (Keanu Reeves, Matrix), qui infiltre une bande de surfeurs suspectés d’être des cambrioleurs de banques. Rapidement, il se lie d’amitié avec Bodhi, le leader du groupe (Patrick Swayze, Dirty Dancing), et la frontière entre le Bien et le Mal commence à se brouiller.

Hyper‑rythmé, doté de scènes d’action à couper le souffle, mêlant à la fois film de hold‑up, action, romance et parcours initiatique, Point Break constitue aujourd'hui encore un modèle du genre, à la fois sexy et brutal. À revoir impérativement, ne serait‑ce que pour les séquences de surf (la scène finale censée se dérouler en Australie fut en fait tournée à Hawaï).
Carina Ramon - Publié le 17/10/11
Liste des bonus
- DVD du film
- Goodies : collier de surfeur
- Dossier de presse d'époque (24 pages)
- Coulisses du film en SD (44')
- Scènes coupées en SD (5')
- Bande-annonce originale


Commentaire
Warner a pensé à tout en faisant de cette édition HD un objet culte : les surfeurs en herbe pourront déjà arborer un collier de surfeur en attendant de sortir leur planche l'été prochain, et les amoureux du film (ils sont nombreux…) pourront ranger dans la vidéothèque ce coffret en métal bleu acier contenant non seulement le petit dossier de presse de l'époque, mais aussi le DVD du film et un documentaire dans les coulisses du long métrage (44'). Un sujet en fait postérieur au tournage, au cours duquel l'équipe entière (producteurs, scénaristes et acteurs) revient sur cette aventure et les lieux de tournage du film. Certains ont bien vieilli, d'autres moins…

Quant aux scènes coupées, leur qualité très faible ne nous encourage pas vraiment à les découvrir. Une bien belle édition tout de même, dans laquelle on aurait aimé trouver des compléments plus récents, un focus sur la BO et un sujet sur Kathryn Bigelow, réalisatrice et productrice phare à Hollywood (et ex‑Madame James Cameron).
Note bonus : 4/6
Image
La précédente édition DVD était déjà très honnête, mais ce Blu-Ray la met KO en une fraction de seconde. Le braquage d'ouverture et son atmosphère bleutée évanescente était particulièrement retors pour la compression. Obstacle franchi avec classe. Entièrement remasterisé (pas de bonus à ce sujet, dommage…), Point Break ne fait absolument pas son âge (20 ans quand même). Si quelques effets moirés subsistent, accompagnés de petits fourmillements (le ciel notamment) et légers floutés (point caméra sur les lèvres des comédiens et non sur les yeux), l’ensemble est d’une précision fantastique et a su conserver ce grain argentique flatteur. Les scènes de surf sont intenses de relief et de force. Tout comme les séquences de nuit et les fameux contre‑jours du film. Attention, rien de comparable aux blockbusters du moment, mais cette restauration mérite la revoyure, en HD forcément.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
On pouvait reprocher au DVD de mettre trop l'accent sur l'action (ça canardait dans tous les coins et les effets pleuvaient de tous les côtés), alors qu’à l’image, les séquences étaient plus ciblées. Décalage réparé ici, avec un dosage plus fin des scènes d'action (caisson subtil) et une ampleur sonore plus évidente de tout le film en général. Un vrai coup de frais qui se perçoit notamment lors du braquage, mais aussi sur toutes les séquences aquatiques, envoûtantes et planantes. Mention spéciale à la BO, énergique et cruciale pour le film, véritable rythme interne au cœur de l'action. Il faut dire qu'avec un débit de 5 Mbps en VO DTS‑HD Master Audio 5.1 contre 192 Kbits en français Dolby Digital 2.0 (soit 25 fois moins !), il n'y a pas photo.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
BLU 19/11/19 Coffret Fellini
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Tatiana Maslany - Orphan Black saison 1
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/133/photo_1014195601.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/154/photo_1145170618.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/143/photo_0727170802.jpg
tatiana-maslany
maggie-q
gillian-anderson
eric-rochant
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011