MR 73

Année : 2007
Réalisateur : Olivier Marchal
Interprètes : Daniel Auteuil, Olivia Bonamy, Philippe Nahon
Éditeur : Gaumont Vidéo
BD : BD-50, 125', zone B
Genre : policier, couleurs
Interdiction : - de 12 ans
Sortie : 21/10/08
Prix ind. : 29,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français pour malentendants, anglais
Amazon
11,90 €
Marseille. Un flic de la criminelle au passé douloureux, miné par l'alcool, mène l'enquête sur un tueur en série. Mis à pied, il poursuit néanmoins ses investigations. Au même moment, Justine découvre que le meurtrier de ses parents va être remis en liberté.

Plus sombre, plus noir, plus morbide, tu meurs. Enchaînement de séquences aux lumières cliniques, de scènes mortuaires dérangeantes, de passages de déprime totale où Daniel Auteuil boit et fume en contemplant des clichés de cadavres accrochés aux murs de sa chambre miteuse, MR 73, c'est avant tout une ambiance. Glaciale, mortelle, plombante. Si ça ne fait pas forcément le film de l'année, Olivier Marchal s'en sort plutôt bien, optant pour la rudesse du propos et délaissant le côté bling-bling de 36, quai des Orfèvres.

Philippe Nahon, qui endosse à nouveau le rôle du psychopathe revanchard, après Haute tension, est excellent. Un polar parfait pour tapisser vos nuits de cauchemars.
Jean-François Lefèvre - Publié le 05/11/08
Liste des bonus
- Commentaire audio du réalisateur
- Making of en SD (55')
- Scènes coupées commentées en option par le réalisateur en SD
- Bande-annonce
- Calibrage audio-vidéo


Commentaire
On ne regrette qu'une seule chose, que le making of et les scènes coupées ne soient pas en HD. Car l'essentiel est là. Et de qualité.
Note bonus : 5/6
Image
Une image étonnante révélant une foule de détails insoupçonnés (les poils de barbe de Daniel Auteuil, ses traits tirés, les rides de certains comédiens, le grain de peau, etc.). Et comme les lumières et les couleurs ont été dosées avec une précision extrême, le rendu se montre d'une finesse et d'une précision exquises. Redoutable !
Top image : 39'20 (le calvaire des parents de Justine), 69'27 (Subra révèle sa vraie nature)
Note image : 6/6
Son
Pas forcément très spectaculaire, mais immersive à souhait et offrant un magnifique tremplin acoustique à la partition de Bruno Coulais, la piste DTS-HD Master Audio 5.1 est un véritable petit bijou de précision, d'équilibre et de justesse. Sans jamais en faire trop, elle participe activement à la création de cette atmosphère morbide. Splendide.
Top son : 39'20 (montée en tension musicale éprouvante), 52'43 (affrontement avec Kowalski en plein orage)
Note son : 6/6


PLANNING
BLUHD 22/11/19 Le roi lion
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Matt Dillon - Wayward Pines
https://www.avcesar.com/source/interview/160/photo_1145102402.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/146/photo_0103184406.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/145/photo_1133162811.jpg
matt-dillon
tom-selleck
leila-bekhti
mads-mikkelsen
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011