Croix de fer

Année : 1977
Réalisateur : Sam Peckinpah
Interprètes : James Coburn, James Mason et David Warner
Éditeur : StudioCanal
BD : BD-50, 132', zone B
Genre : guerre, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 12/06/12
Prix ind. : 14,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.85
HD 1 080p (AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 2.0 (mono doublé)
Anglais DTS-HD Master Audio 2.0 (mono doublé)
Sous-titres
Français (imposé sur la VO)
Amazon
13,99 €
À la fin de la Seconde guerre mondiale, les troupes allemandes battent en retraite et le moral des hommes est au plus bas. Le nouveau, Stransky, prend volontairement les commandes d’un régiment posté sur le front russe afin d’obtenir à tout prix la plus haute décoration militaire : la Croix de fer. Mais ses hommes lui manifestent rapidement du mépris et une lutte psychologique s’engage…

Avec son utilisation massive du ralenti et son montage rapide et alterné, Croix de fer sera la seule incursion de Sam Peckinpah dans le genre. Raison de plus pour ne pas manquer l’un des plus violents réquisitoires contre la guerre jamais tourné, dont Orson Welles dira : « C'est le film le plus antimilitariste que j'aie jamais vu ». Les débuts du cinéma d’action contemporain.
Jean-François Lefevre - Publié le 01/06/12

Cinécult' Sam Peckinpah : une caméra au bout du canon

Ils sont peu nombreux à avoir marqué l’histoire du septième art de leur empreinte indélébile. Parmi eux, un certain David Samuel Peckinpah, né en 1925 en Californie, auteur culte du Hollywood des années 60‑70, qui signa plusieurs chef‑d’œuvres parmi lesquels La horde sauvage, Les chiens de paille, Guet‑apens ou encore Pat Garrett et Billy the Kid.

Lire la suite
Liste des bonus
- Aucun


Commentaire
Comme sur la dernière édition DVD…
Note bonus : 0/6
Image
La précédente édition DVD (qui remonte déjà à loin) présentait un beau télécinéma doté de peu de grain, de couleurs ­naturelles et d'une excellente luminosité. Tout juste avions‑nous noté quelques ­scintillements et divers parasites. Mais ce Blu-Ray monte d'un cran encore le rendu. Bien sûr, on n'évite pas certaines images un peu lisses, les couleurs d'époque et autres rares défauts, mais l'ensemble est d'une belle vitalité. Sans atteindre la brillance de productions plus récentes, Croix de fer est à saluer pour sa finesse et sa matière remarquable.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
Côté son aussi, on fait beaucoup mieux que le DVD sorti en 2000. La bande sonore mono d’origine doublée ici à droite et à gauche contient beaucoup moins de souffle. Détails, punch et réalisme, de quoi profiter du film sans sourciller.
Top son : aucun
Note son : 4/6


PLANNING
DVD 27/03/19 Overlord
BLU 27/03/19 Overlord
BLUHD 27/03/19 Overlord
BONNES AFFAIRES
Voir l'offre
INTERVIEWS
Lucas Belvaux - 38 témoins
https://www.avcesar.com/source/interview/132/photo_0731173018.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/162/photo_0347144329.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/158/photo_0627103424.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/131/photo_0525105410.jpg
lucas-belvaux
leila-bekhti
kyan-khojandi
joel-schumacher
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011