Lettre d'une inconnue

Letter from an Unknown Woman
Année : 1948
Réalisateur : Max Ophüls
Interprètes : Joan Fontaine, Louis Jourdan, Mady Christians, Marcel Journet, Art Smith, Carol Yorke
Éditeur : Carlotta
BD : BD-50, 87', zone B
Genre : drame, N&B
Interdiction : tous publics
Sortie : 20/03/14
Prix ind. : 24,99 €
Mustav
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
1.37
HD 1 080p (AVC)
4/3
Bande-son
Anglais DTS-HD Master Audio 1.0
Sous-titres
Français
Amazon
21,70 €
À la veille d’un duel, Stefan Brand, un pianiste en déclin, reçoit une lettre dépourvue de signature. La mort imminente et annoncée de son auteure exhume une multitude de souvenirs occultés par Stefan, jadis exclusivement obnubilé par sa seule personne. Il réalise, mais trop tard, le dévouement et l’amour inconditionnel que lui voua Lisa Berndle (Joan Fontaine), de son adolescence jusqu’à sa disparition foudroyante.

Adapté d’une nouvelle éponyme de Stefan Zweig et chef‑d’œuvre incontestable de la période américaine de Max Ophuls, Lettre d’une inconnue emprunte la forme épistolaire pour laisser défiler (et filer) un passé, face auquel l’auteure et son destinataire n’ont plus aucune prise. Les parcelles autobiographiques ainsi réactivées par une voix d’outre‑tombe, focalisent l’existence entière de Lisa sur ce musicien superficiel, uniquement motivé par la recherche du plaisir.

Fidèle à ses thèmes de prédilection, le cinéaste évoque les dommages de la frivolité à l’épreuve d’une temporalité révolue, et de toute façon, narrée par une défunte. Ultime détour bégayant d’un récit orienté vers la mort : Stefan, accablé, revoit les scènes de sa rencontre avec Lisa, que de notre côté nous avions déjà découvertes par le biais de la fameuse lettre scénographiée.

Au comble de la révélation mélodramatique (son domestique muet lui écrira le nom de la mystérieuse inconnue) et pétri de remords, il préférera le duel à l’absurdité creuse d’une existence qui lui a échappée.
Carole Lépinay - Publié le 30/06/14
Liste des bonus
- Mémoires d'un producteur (16')
- Triomphe de la passion  (23')
- Photos


Commentaire
Grâce à ces deux modules, vous apprendrez beaucoup de choses intéressantes sur le tournage, la personnalité du réalisateur et appréciez certainement l'analyse du film par Tag Gallagher, historien du cinéma.
Note bonus : 4/6
Image
Malgré le grain, les fourmillements et les approximations au niveau de la définition, cette copie HD brille par la qualité de sa lumière, de ses contrastes et le relief général des séquences tournées en extérieur. Dommage cependant que ce petit grain parasite les visages.
Top image : aucun
Note image : 5/6
Son
La piste mono restitue de manière plutôt agréable la musique. Les dialogues, en revanche, sont plus pincés et moins fluides. Le rendu reste malgré tout excellent pour un film si ancien.
Top son : aucun
Note son : 5/6


PLANNING
BLU 28/03/19 Wild Bill
DVD 28/03/19 Wild Bill
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Michael C. Hall - de serial killer à papa prêt à tout
https://www.avcesar.com/source/interview/173/photo_1036183401.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/138/photo_0315185626.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/127/photo_0547183008.jpg
michael-c-hall
pascal-laugier-et-louis-thevenon
stefano-sollima
eva-green
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011