Le transporteur 3

Année : 2008
Réalisateur : Olivier Megaton
Interprètes : Jason Statham, Natalya Rudakova, Robert Knepper
Éditeur : Europa
BD : BD-50, 103', zone B
Genre : action, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 03/06/09
Prix ind. : 29,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (Mpeg4 AVC)
16/9 natif
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres
Français, français pour malentendants
Amazon
5,88 €
Frank Martin abandonne la pêche dans les calanques de Cassis et reprend du service, malgré lui. Équipé d'un bracelet explosif (qui le pulvérisera s'il s'éloigne à plus de 50 m de sa voiture), il doit convoyer deux mystérieux sacs et une belle Ukrainienne de Marseille à Odessa.

Olivier Megaton s'est visiblement passé du poste de scénariste et a opté pour l'action non-stop, rayon automobile. Pub géante pour la nouvelle Audi A8 noire cerise nacrée, Le transporteur 3 révèle un Frank Martin aussi à l'aise sur deux roues que sur quatre, capable de rattraper un bolide de 450 cv avec un bicross et de faire émerger d'un lac un monstre de 1,7 tonne grâce à deux sacs plastiques gonflés avec une bombe anticrevaison. Et ce n'est pas tout puisque l'inoxydable Frank Martin est aussi ami avec un garagiste allemand expert en haute technologie, qu'il utilise sa cravate et ses chaussettes comme des armes de guerre, et qu'il sait même conduire sur le toit d'un train...

Du grand n'importe quoi financé par Besson et Audi.
Jean-François Lefèvre - Publié le 02/06/09
Liste des bonus
- Commentaire vidéo en PIP du réalisateur avec extraits du story-board
- Making of en HD (20')
- Extrait du story-board avec le commentaire audio du réalisateur (3')
- Liens Internet
- Bandes-annonces


Commentaire
Un intéressant commentaire du réalisateur... Et puis, c'est tout.
Note bonus : 1/6
Image
Une image carrée s'appuyant sur un excellent niveau de noir et un look clinquant de blockbuster américain. Une photo à légère dominante ocre, des couleurs qui claquent, des contrastes pétants, une définition exquise, bref, c'est du haut niveau de ce côté-là.
Top image : 56'00 (LA poursuite du film), 77'00 (un transporteur amphibie)
Note image : 6/6
Son
Une bande-son infernale ! Des effets tous azimuts, de la musique hip-hop en surrégime, des basses hypertrophiées, acoustiquement, évidemment, ça cartonne. Ça fait même un barouf du Diable. De là à dire qu'il s'agit d'un bon mixage 5.1... En tout cas, c'est costaud, calibré pour en mettre plein les tympans et très exigeant au niveau des basses. Si le subwoofer est mal calibré, vous le sentirez tout de suite, car toute la maison va se mettre à branler. Notez qu'en VO, l'intégration des dialogues est bien meilleure.
Top son : 21'37 (l'Audi sort du garage...)
Note son : 5/6


PLANNING
DVD 26/06/19 Paradise Beach
BONNES AFFAIRES
INTERVIEWS
Victor Matsuda - Vice-président Blu-Ray Group Sony et de la BDA (Blu-Ray Disc Association)
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/157/photo_0253124723.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/134/photo_1022184229.jpg
victor-matsuda
lars-lundstrom
stefano-sollima
jesse-tyler-ferguson
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011