Les cowboys

Année : 2015
Réalisateur : Thomas Bidegain
Interprètes : François Damiens, Finnegan Oldfield, Agathe Dronne, Iliana Zabeth, Ellorchia Torchia, Mounir Margoum
Éditeur : Pathé
BD : BD-50, 105', zone B
Genre : drame, couleurs
Interdiction : tous publics
Sortie : 30/03/16
Prix ind. : 24,99 €
sans Must AV
Critique

Test technique
Image :
Son :
Bonus :
Format image
2.35
HD 1 080p (AVC)
16/9
Bande-son
Français DTS-HD Master Audio 5.1
Français DTS-HD Master Audio 2.0
Piste Audiovision
Sous-titres
Français pour malentendants
Amazon
17 €
1994. Une famille sans histoire se rend à un festival de country non loin de chez elle, lorsque Kelly (Iliana Zabeth), l’aînée de 16 ans, disparaît subitement. Son père (François Damiens, excellent) et Kid (Finnegan Oldfield), son petit frère, se mettent activement à sa recherche. Une quête étalée sur plus de dix ans…

Thomas Bidegain, scénariste régulier de Michel Audiard (Un prophète, De rouille et d’os), réalise une première fiction, dont la chronologie ‑entre 1994 et 2005‑ anticipe l’inexorable tragédie du 11 septembre et passe à l’ère désenchantée d’après.

Éprise d’un Musulman et convertie à l’Islam, Kelly coupe délibérément le cordon familial. De toute évidence, ni ses origines sociales ni d'éventuelles difficultés scolaires ne viennent justifier ce choix, le film s’abstient d'ailleurs de tout jugement. Il focalise en première partie sur le point de vue d’un père qui tente de sonder l’incompréhensible, puis le relais assuré d’un frère aimant embarqué dans une mission humanitaire aux environs du Pakistan. L’investigation progresse de manière elliptique, soumise à distance aux aléas de l’Histoire. C’est dans un café isolé de campagne que Kid découvre les images de l’effondrement des tours du WTC, à la fois spectateur impuissant d’un monde vacillant et héritier d’une quête intime devenue obsession.

Avec son titre évocateur et ses séquences de danse collectives portées par la culture country, Les cowboys évoque de loin l’Amérique face à un adversaire d’un nouveau genre, et de l’intérieur surtout, un père et son fils engagés dans une bataille acharnée et sans fin contre la cassure de l’équilibre familial. Leurs innombrables périples en Europe ou au Moyen‑Orient les ramènent toujours bredouilles à la maison, la chambre de l’absente laissée entrouverte restera vide, sa voie (ou son enrôlement, c’est selon) aura changé à jamais l’harmonie d’un foyer. Plombant mais à voir.
Carole Lépinay - Publié le 18/04/16
Liste des bonus
- Commentaires audio de Thomas Bidegain et Noé Debré
- Making of (34')
- Scènes coupées commentées par le réalisateur et le scénariste


Commentaire
Un copieux making of qui ressemble à un vrai making of (c'est si rare) et des commentaires audio en forme d'analyse filmique (explication de la métaphore « western » du film, des Indiens en ville, de la femme qui étend le linge…). Intéressant.
Note bonus : 4/6
Image
Une photographie pas forcément facile mais lumineuse, typée, ancrée dans la réalité, sans souci de lisibilité, même de nuit. Les différentes textures au fil des lieux visités dans le film offrent un aspect documentaire marqué. Un tournage en numérique qui prend ici tout son sens.
Top image : aucun
Note image : 4/6
Son
La partie sonore n'a pas été oubliée. Contre toute attente, le 5.1 tire son épingle du jeu avec moult bruits d'ambiance, quelques effets bien diffusés et des rumeurs urbaines immersives. Du bon travail, efficace, qui se ressent aussi en stéréo, à moindre mesure.
Top son : aucun
Note son : 4/6



PLANNING
DVD 16/10/19 Week-end
BLU 16/10/19 Week-end
BONNES AFFAIRES
- 22 %
191 €
147.73 €
Voir l'offre
INTERVIEWS
Fabrice Gobert - Les revenants
https://www.avcesar.com/source/interview/136/photo_0107121104.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/148/photo_0250141520.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/168/photo_0147193231.jpg
https://www.avcesar.com/source/interview/151/photo_0557184527.jpg
fabrice-gobert
tatiana-maslany
victor-matsuda
lars-lundstrom
DOSSIERS
»
2013, la barre (de son) tabasse
»
Ultra HD : le TV de demain s'invite dans nos foyers
»
Best of Blu-Ray 2011